Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°245794

Budget 2011 du département du Nord : refonte des critères de financement des Plie pour l'accompagnement des bénéficiaires du RSA

Le budget 2011 du département du Nord pour l'insertion et la solidarité est marqué par la refonte des critères de financement des Plie (plans locaux pour l'insertion et l'emploi), dans le cadre de nouvelles conventions annuelles d'objectifs et de moyens. La convention-cadre signée en avril 2007 par le département et Alliances Villes Emploi (1) a en effet été résiliée le 31 décembre 2010 afin d'adapter la politique départementale aux exigences de la loi du 1er décembre 2008 généralisant le RSA. Désormais, l'accompagnement individuel des allocataires du RSA est financé par le département à hauteur de 300 euros pour six mois, renouvelable une fois. Auparavant, un parcours durait en moyenne 22 mois et était financé à hauteur de 1 000 euros par allocataire.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Un projet de décret prévoit de réduire la participation des départements au financement des CIE pour les bénéficiaires du RSA socle

« Le projet de décret a […] pour objet de réduire le montant de la contribution mensuelle forfaitaire des départements au financement des CUI (contrats uniques d'insertion) conclus avec les bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) 'socle' [ex-RMI], dans le secteur marchand [CIE (contrats initiative emploi)], dans le cadre des conventions individuelles signées entre le 1er mars et le 31 décembre 2011 », indique le rapport au Premier ministre concernant un projet de décret soumis au CNE (Conseil national de l'emploi) du mardi 15 mars 2011. Ce projet de décret simple « relatif aux conditions de conclusion des contrats uniques d'insertion pour le compte de l'État et modifiant la participation mensuelle du département au financement de l'aide versée à l'employeur au titre des contrats initiative emploi » prévoit de réduire la participation des conseils généraux de 88 % du montant forfaitaire de l'allocation du RSA socle à 67 % pour les conventions individuelles de 2011.

Lire la suiteLire la suite
Côte-d'Or : le conseil général intensifie ses efforts sur des publics ciblés parmi les bénéficiaires du RSA

Le conseil général de Côte-d'Or maintient, au budget 2011, l'enveloppe qu'il dédie aux emplois aidés (hors de ses compétences obligatoires) au même niveau qu'en 2010. Il inscrit à son BP (budget primitif) pour 2011 la somme de 2,65 millions d'euros, participant au financement, notamment, des CUI (contrats uniques d'insertion) sur lesquels le département s'appuie pour amener dans l'emploi les bénéficiaires du RSA dont il a la charge. Dans le cadre d'un accord négocié avec l'État, 500 CUI sont réservés aux bénéficiaires, en Côte-d'Or, du RSA, contre 140 qui ont bénéficié du dispositif, en 2010. Autre volet de l'intervention du département en matière d'emploi : l'insertion par l'activité économique. Le conseil général de Côte-d'Or maintient les moyens à hauteur de 2,8 millions d'euros, comme en 2010, sur un budget primitif qui atteint au total 568,5 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite
Département du Rhône : le budget 2011 marqué par le déploiement des aides du RSA

« Les dépenses de solidarité pour le département du Rhône, qui s'élèvent à 853 millions d'euros, représentent 51,4 % des dépenses d'intervention et restent le premier poste budgétaire », indique le conseil général, lors de la séance publique consacrée au vote du budget primitif 2011, vendredi 11 février 2011. Ce dernier s'élève à 2,159 milliards d'euros, dont 500 millions pour la gestion de la dette et 1,659 milliard d'euros de budget opérationnel, en augmentation de 49,3 millions par rapport à 2010. En matière sociale, précise le département, « cette année sera marquée par le déploiement des aides du RSA, la progression significative de la prestation de compensation du handicap, la maîtrise des dépenses de solidarité pour les personnes âgées dans l'attente d'une réforme de la dépendance, des investissements pour soutenir la protection de l'enfance et la politique du logement social ».

Lire la suiteLire la suite
Gestion et financement du RSA : « Des questions structurelles restent à régler » (rapport du Sénat)

« Au delà de l'impact du lancement du RSA (revenu de solidarité active) des questions structurelles restent à régler » dans la gestion et le financement de l'allocation, souligne un rapport d'information de la Commission des Finances et de la Commission des Affaires sociales du Sénat, rendu public le 25 janvier 2011. Les auteurs, les sénateurs Auguste Cazalet (UMP, Pyrénées-Atlantique), Colette Giudicelli (UMP, Alpes-Maritime) et Albéric de Montgolfier (UMP, Eure-et-Loir) reviennent sur les « difficultés initiales », désormais « aplanies », qu'a connues le RSA après sa généralisation au 1er juillet 2009 et estiment que « des dysfonctionnements […] restent à corriger ».

Lire la suiteLire la suite
Insertion des bénéficiaires du RSA : « Seulement un département sur deux a conclu un pacte territorial d'insertion » (Roselyne Bachelot)

Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, déplore que « seulement un département sur deux ait conclu à ce jour un PTI (pacte territorial d'insertion) », outil visant à coordonner l'action des différents acteurs en faveur de l'insertion des bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active). Elle s'exprimait mardi 25 janvier 2011 à l'occasion de la clôture de la « journée nationale sur le RSA » organisée par l'ADF (Assemblée des départements de France). Plus de 40 départements sont actuellement impliqués dans les travaux d'élaboration ou de mise en œuvre de ces PTI : quinze l'ont signé ou vont le faire prochainement, cinq l'ont élaboré mais pas encore signé et 21 sont en train de le préparer. « Dans les 60 autres départements où cette démarche n'a pas encore abouti, je souhaite que les représentants de l'État identifient les points de blocage », déclare Roselyne Bachelot. « Il reste beaucoup à faire. »

Lire la suiteLire la suite
« Les caractéristiques nouvelles du RSA n'ont pas à ce jour déployé toutes leurs potentialités » (rapport intermédiaire 2010)

Si « le RSA (revenu de solidarité active) s'est rapidement installé dans le paysage des politiques d'insertion comme le successeur du RMI (revenu minimum d'insertion) et de l'API (allocation de parent isolé) [et] a permis d'accroître le revenu de foyers modestes », « les caractéristiques nouvelles du RSA n'ont pas à ce jour déployé toutes leurs potentialités », souligne le Comité d'évaluation du RSA, dans son rapport intermédiaire 2010, remis à Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale et rendu public lundi 10 janvier 2011. Les conclusions de ce rapport « doivent être perçues moins comme des conclusions définitives sur un dispositif encore très récent que comme de premiers enseignements permettant d'affiner un certain nombre d'hypothèses, de préciser des points de vigilance et de définir les investigations à mener au cours des prochains mois ».

Lire la suiteLire la suite