Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Nicolas Sarkozy annonce « une revue complète des systèmes de sûreté » des centrales nucléaires française après l'incident japonais

« Les progrès en matière de sûreté doivent être permanents et nous devons prendre en compte le retour d'expérience des accidents. Les enseignements de l'accident de Fukushima (Japon) seront tirés, à travers une revue complète des systèmes de sûreté de nos centrales nucléaires. Ce travail sera rendu public ». C'est ce qu'affirme Nicolas Sarkozy dans une déclaration en conseil des ministres, mercredi 16 mars 2011. Revenant sur « l'accident nucléaire d'une extrême gravité qui affecte les réacteurs de la centrale de Fukushima », il souligne que « les services chargés de la sûreté nucléaire et de la radioprotection se sont mis rapidement en situation de suivre les développements de cet accident et d'en anticiper les conséquences ». Le territoire métropolitain et les territoires d'outre-mer « font l'objet d'un suivi radiologique renforcé, dont les résultats sont mis à disposition du public en temps réel par l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) », précise le président de la République.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Japon : une crise sans précédent qui n'a pas été anticipée et qui remet en question l'organisation des secours (talk HCFDC)

La crise en cours au Japon doit marquer « une nouvelle donne dans l'organisation des secours » car « cette triple crise -tremblement de terre, tsunami et risque nucléaire- n'a aucune antériorité ». C'est ce qu'explique Laurent Vibert, consultant en communication de crise et ancien lieutenant-colonel de la BSPP (Brigade des sapeurs-pompiers de Paris) lors d'un « talk vidéo » organisé par le HCFDC, mardi 15 mars 2011. En effet, les secours sont habitués à gérer une seule crise à la fois, que ce soit un séisme ou un tsunami, or, dans le cas du Japon, ils sont confrontés également à des incendies, des fuites de gaz, des coupures d'électricité dans tout le pays, et à des déplacements massifs de population. « Sans compter que les températures, basses, vont rendre la survie difficile » pour les rescapés.

Lire la suiteLire la suite
Denis Flory est nommé directeur général adjoint de l'AIEA, chef du département de sûreté et de sécurité nucléaire

Denis Flory, directeur des affaires internationales de l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) depuis septembre 2009, est retenu pour le poste de directeur général adjoint de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique), où il aura en charge le département de sûreté et de sécurité nucléaire, annonce l'IRSN mercredi 9 juin 2010. L'institut souligne que « c'est la première fois depuis la création en 1957 de cette agence des Nations Unies qu'un Français occupera ce poste ».

Lire la suiteLire la suite
Nicolas Sarkozy : « La sûreté nucléaire n'est pas un enjeu national, c'est une préoccupation collective » (conférence de l'OCDE)

« Le rôle des États sera absolument crucial parce que pour aller vers le nucléaire (…) il faut un engagement de sûreté et de sécurité, car nous sommes responsables devant nos peuples de la sûreté et de la sécurité », déclare Nicolas Sarkozy en ouvrant la conférence internationale sur l'accès au nucléaire civil, qui se tient à l'OCDE (Paris), lundi 8 mars 2010. Les représentants de 65 pays sont réunis, à l'initiative de la France, sur le thème de la « renaissance » du nucléaire civil dans le monde. Le président de la République propose de « faire de la sûreté une priorité collective ». Selon lui, « la sûreté nucléaire n'est pas un enjeu national, c'est une préoccupation collective ». Pour cela, « il est nécessaire de confier la supervision à une Autorité de sûreté indépendante ».

Lire la suiteLire la suite