Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°245550

Mission d'information sur le Mediator : les députés auditionnent les syndicats de médecins et Didier Houssin, directeur de la DGS

Audtionnés par les députés en charge de la Mission d'information sur le Mediator et la pharmacovilance le jeudi 17 mars, les syndicats de médecins généralistes et spécialistes libéraux ont répondu aux questions qui leur étaient posées sur les leçons à tirer dans leur exercice professionnel de la prescription de médicaments. Ils ont notamment insisté sur la nécessité de revoir le système de notification des effets indésirables aux centres régionaux de pharmacovigilance, jugé trop lourd, et d'inclure la pharmacovilgiance dans la formation des futurs médecins. Également auditionné, Didier Houssin, le directeur de la DGS, a jugé qu'améliorer le partage d'information sur le risque et rapprocher, au sein de l'Afssaps, le traitement des questions de pharmacovigilance et de l'AMM faisaient partie des points prioritaires.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Mediator : le rapport Debré-Even préconise une refonte de l'Afssaps et un enseignement renforcé de la thérapeutique pour les médecins

Le médecin et député Bernard Debré et le président de l'Institut Necker Philippe Even recommandent une révision globale du système de santé dans leur rapport sur « la refonte du système français de contrôle de l'efficacité et de la sécurité des médicaments » remis le mercredi 16 mars 2011 après-midi à Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand. Réorganisation de l'Afssaps en deux entités autonomes, l'une chargée de l'évaluation médico-économique des médicaments, l'autre de la pharmacovigilance des produits une fois commercialisés ; mise en place d'un corps resserré de vingt à quarante experts, dont l'indépendance serait contrôlée, pour assurer cette évaluation ; révision du système de SMR des médicaments au profit de l'ASMR pour déterminer leur taux de remboursement, telles sont les principales propositions contenues dans le document d'une centaine de pages, que viendra compléter le second rapport de l'Igas attendu pour juin prochain.

Lire la suiteLire la suite
Mediator : des avocats et des médecins proposent à des collectifs de victimes de se regrouper pour organiser leur défense

« Seul le regroupement des victimes dans des associations, accompagnées par des experts indépendants reconnus pour leur compétence scientifique et des avocats eux aussi indépendants, peut permettre d'obtenir réparation du préjudice subi, obliger les laboratoires Servier à s'expliquer dans un débat contradictoire et public, et connaître la vérité », estime Me Laurent Hincker, avocat d'Avimediator (Association d'aide aux victimes du Mediator), une association de médecins, de juristes et de victimes du Médiator qui organise des réunions d'information dans plusieurs grandes villes françaises auprès des collectifs de personnes ayant pris du Mediator qui commencent à se constituer. Une cinquantaine de personnes sont ainsi regroupées dans un collectif à Strasbourg, une cinquantaine également à Paris, 400 à Nice, 150 à Marseille et 200 en Corse, selon José Ré, président du collège des victimes au sein d'Avimediator.

Lire la suiteLire la suite
Mediator : après l'audition de Jacques Servier, Jean-Pierre Door, rapporteur de la mission, juge qu'il reste beaucoup de questions à élucider

Au lendemain d'une audition, à huis clos, du PDG des laboratoires Servier par la mission d'information de l'Assemblée nationale sur le Mediator, le député Jean-Pierre Door (UMP, Loiret), rapporteur de la mission, publie un communiqué jeudi 3 mars 2001 pour indiquer que la défense des responsables du laboratoire français a été « organisée autour d'argumentaires contredisant le rapport de l'Igas », publié le 15 janvier dernier après sa remise le jour même à Xavier Bertrand, ministre de la Santé. Le député UMP du Loiret souligne que les laboratoires Servier contestent « en particulier » la réalité pharmacologique du Mediator « ne reconnaissant toujours pas le caractère anorexigène » du médicament, et qu'ils « estiment que les agences sanitaires ont toujours donné leur feu vert ». Jacques Servier et ses accompagnateurs se sont également élevés « contre certains griefs évoqués par l'Igas » : ainsi opposent-ils « un rejet total d'éventuelles pressions qu'ils auraient exercé sur certaines personnalités, ainsi que le rejet de conflits d'intérêts dont ils porteraient la responsabilité ».

Lire la suiteLire la suite
Mediator et médicaments : Xavier Bertrand annonce le lancement des assises du médicament devant la mission de l'Assemblée nationale

Xavier Bertrand, ministre de la Santé, auditionné à sa demande à l'Assemblée nationale, mardi 15 février 2011, par la mission d'information « Mediator et pharmacovigilance », a rappelé aux députés présents l'exigence de transparence qui est la sienne et celle de la secrétaire d'État à la Santé Nora Berra depuis son arrivée au ministère en novembre 2010. « Je l'ai dit, et on m'a reproché de sortir de mon rôle, le rapport montre bien un faisceau d'indices qui pointe une responsabilité première et directe des laboratoires Servier. C'est ce laboratoire qui a produit le Mediator et s'il y a des victimes, je ne suis pas persuadé que quiconque aujourd'hui conteste encore le lien qu'il peut y avoir, mais encore une fois, ce sera à votre mission et à la justice d'aller plus loin [sur le lien de responsabilité entre Servier et les dommages subis par les victimes] », s'est-il justifié. Le ministre de la Santé, déjà titulaire du poste entre juin 2005 et mars 2007, entend tirer tous les enseignements de la « faillite » de la police du médicament conduite par l'Afssaps pour rebâtir la pharmacovigilance et un « système qui apporte davantage de garanties et redonne directement au politique -au pouvoir exécutif et peut-être aussi aux parlementaires- sa place ».

Lire la suiteLire la suite
Missions Mediator : les laboratoires Servier se plaignent à Bernard Accoyer et Gérard Larcher des propos jugés partiaux des deux présidents

Les laboratoires Servier publient, lundi 14 février 2011, deux courriers à l'entête de « Servier Monde » adressés à Bernard Accoyer, président de l'Assemblée nationale, et à Gérard Larcher, président du Sénat, pour se plaindre de la partialité des propos tenus par chacun des deux présidents des missions, à savoir Gérard Bapt (SRC, Haute-Garonne) et François Autain (CRC, Loire-Atlantique), lors des auditions ou dans la presse. S'agissant de Gérard Bapt, Servier reproche au député de se prononcer - dans des propos repris par « Le Monde » dans son édition du mardi 15 février 2011- pour que le procès contre Servier se tienne à l'automne prochain à Nanterre (Hauts-de-Seine) et de faire part de sa crainte d'un « risque de dépaysement à Paris de la procédure par citation directe engagée à Nanterre » qui provoquerait, selon lui, « un enlisement pour plusieurs années du dossier ». Le président de la mission estime que la procédure ouverte à Nanterre, qui pourrait déboucher sur un procès à l'automne 2011, pourrait être fragilisée par l'intention exprimée par le parquet de Paris d'ouvrir une information judiciaire confiée à un ou plusieurs juges d'instruction et en regroupant les 300 plaintes déposées au pôle santé publique.

Lire la suiteLire la suite