Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Pierre Tapie (CGE) : « Si le projet de réforme de la taxe d'apprentissage se concrétise, cela conduira à asphyxier des formations »

« Il est nécessaire et légitime que la CGE s'exprime compte tenu du poids de la taxe d'apprentissage dans le budget des écoles. Je crois que le gouvernement a compris qu'il y avait un enjeu dans l'enseignement supérieur sur ce sujet », estime Pierre Tapie, président de la Conférence des grandes écoles, dans une interview à AEF à propos de la réforme de la taxe d'apprentissage en préparation au sein du gouvernement (AEF n°246986). « La bonne nouvelle est que le barème (1) n'a pas été violemment diminué comme certains le préconisaient. Mais ce n'est qu'une demi-mesure. (…) Les ressources fiscales issues du barème sont absolument incontournables pour le financement de contenus performants des formation professionnalisantes qui ne sont pas forcément en apprentissage, mais souvent en alternance. Si le projet de réforme se concrétise, cela conduira à asphyxier ces formations. » Pierre Tapie expose aussi les deux propositions faites par la CGE : la « suppression partielle » du FNDMA (fonds national de développement et de modernisation de l'apprentissage) (2), « afin de redonner aux entreprises leur liberté d'affectation de la taxe d'apprentissage aux établissements de formation », et la « transformation de l'appareil de formation et du corpus pédagogique [de l'Éducation nationale] pour s'adapter à la spécificité de la formation en apprentissage ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement