Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°244251

Démographie : l'Europe, qui a dépassé le seuil des 500 millions d'habitants, améliore lentement son indice de fécondité

Une légère augmentation de la fécondité et une plus grande espérance de vie : ce sont les deux « tendance positives » que révèle la Commission européenne dans son troisième rapport sur la démographie de l'Union publié en coopération avec Eurostat (le précédent datant de 2008). Le taux de fécondité de l'Europe, qui a atteint le seuil des 500 millions d'habitants en 2010, reste faible dans son ensemble (1,6 enfant par femme) et insuffisant pour assurer le renouvellement des générations. Néanmoins, la Commission européenne note que celui-ci a progressé (il était de 1,45 enfant par femme en 2002). Le taux de fécondité pourrait même « grimper à plus d'1,7 si les ajustements pour le report des naissances (…) sont pris en considération ». Aujourd'hui « la très faible fécondité -inférieure à 1,3 enfant par femme- n'est plus de mise dans l'ensemble des États membres », assure la Commission. Selon le rapport, « la progression modeste de la fécondité est le résultat de modèles quelque peu nouveaux en termes de schéma familial : des pays avec moins de mariages, davantage de concubinage, plus de divorces et une moyenne plus élevée de l'âge des femmes au moment de l'accouchement ». Tous ces éléments « tendent à engendrer une fécondité plus élevée ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Démographie : sans la crise économique, l'indice de fécondité français aurait sans doute dépassé les deux enfants par femme (Ined)

« Sans la crise, les naissances auraient sans doute pu être encore plus nombreuses en 2010 et l'indicateur de fécondité dépasser deux enfants par femme en métropole, » conclut Gilles Pison dans la dernière étude de l'Ined « Population & Sociétés » n°476, publiée jeudi 24 mars 2010, et concernant l'impact de la crise économique sur la démographie. Gilles Pison (Ined) constate en effet qu'en dépit de la crise, les naissances sont restées nombreuses en France : 797 000 naissances en 2010 en métropole ce qui porte l'indicateur de fécondité à 2 enfants par femmes en 2010 (contre 1,99 enfant en 2009). Une évolution qui a surpris au regard de ce qui s'était passé jusqu'à présent lorsque l'économie avait connu des chocs : à chaque fois que le PIB français a reculé depuis 1950, le nombre de naissance (qui est toujours resté compris entre 700 000 et 900 000 dans ce pays) a également baissé à quelques exceptions près dans les années 1950. C'est d'ailleurs ce qui s'est produit aux États-Unis, dont l'indicateur de fécondité était de 2,12 enfants par femme en 2007 au début de la crise, puis 2,08 en 2008 et 2,01 (estimation provisoire) en 2009. L'Ined note qu'il « pourrait encore baisser en 2010, car les naissances entre juillet 2009 et juin 2010 s'avèrent déjà 3 % moins nombreuses que celles des 12 mois précédents ».

Lire la suiteLire la suite