Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°243904

Le CHU de Nice, avec un déficit en repli de 55 %, poursuit le redressement financier entamé en 2008

Le CHU de Nice poursuit le redressement financier entamé en 2008 avec un déficit du compte de résultat principal en repli de 55 % sur un an, établi en 2010 à 9,5 millions d'euros, contre 20,9 millions en 2009, indique à AEF la direction de l'établissement, mercredi 6 avril 2011. Le déficit était de 30,7 millions en 2008 et 36,5 millions en 2007. Dans une note technique, la direction attribue cette « nette amélioration » à la poursuite des trois objectifs du plan de retour à l'équilibre financier : « diminution du coût de la structure, réduction des coûts de logistique et amélioration de l'efficience des pôles d'activité » et à « un environnement tarifaire assez favorable à la valorisation » de l'activité du CHU en 2010.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
En 2009, la capacité d'autofinancement demeurait encore la première source de financement des hôpitaux devant l'endettement. Étude Dexia

« Les hôpitaux publics poursuivent leur redressement financier tout en maintenant leur effort d'investissement à un niveau élevé » ; tel est le constat que la banque Dexia développera demain mercredi 7 avril 2011 dans son étude annuelle sur la conjoncture financière des hôpitaux publics qui retraite les données 2009 provenant de la DGFIP. Cette note se propose d'étudier l'évolution de la situation financière des hôpitaux publics avec une étude détaillée de leur politique investissement. Il apparaît qu'en 2009, la CAF (capacité d'autofinancement) des hôpitaux publics qui s'élève à près de 4 milliards d'euros (3,9 Md€) reste la première source de financement des investissements, et couvre 58 % des dépenses d'investissement. Dexia note que la part de l'endettement a « fortement progressé » ces dernières années, notamment depuis la mise en oeuvre du volet investissement du plan Hôpital 2007, passant de 11 % en 2002 à 46 % en 2009. L'endettement des hôpitaux publics atteint ainsi 3 milliards d'euros et l'encours de la dette 22 milliards.

Lire la suiteLire la suite
Regroupement : l'Igas se porte au chevet des difficultés du GCS Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval

Le GCS (Groupement de coopération sanitaire) Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval, créé en août 2010, attend l'arrivée d'une mission d'aide et d'assistance de l'Igas, sollicitée par l'ARS Paca pour aider le GCS à « améliorer ses modes de gestion et son organisation, et créer une culture mixte ». « La lettre de mission définitive du ministère devrait arriver dans la semaine, pour un démarrage peut-être la semaine suivante », précise à AEF Dominique Deroubaix, directeur de l'ARS Paca, lundi 14 mars 2011. Les acteurs du GCS, contactés par AEF, affirment tous « attendre beaucoup » du travail de l'Igas, tout en défendant des points de vue différents sur l'origine des difficultés de la pédiatrie niçoise.

Lire la suiteLire la suite
Le plan de retour à l'équilibre du CHU de Nice commence à enregistrer ses premiers résultats positifs, selon son directeur

Le CHU de Nice, qui a clôturé son exercice 2008 sur un déficit de 30 millions d'euros, en amélioration de 6,4 millions d'euros par rapport à 2007, s'est donné l'horizon 2012 pour revenir à l'équilibre, explique à L'AEF son directeur Emmanuel Bouvier-Muller. « Nous commençons à enregistrer des résultats, en agissant sur trois facteurs de déséquilibre : les frais généraux, la politique financière de l'établissement et l'organisation des services de soin », précise-t-il. Le déficit prévisionnel pour 2009 s'établit à 21 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite