Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le relèvement du taux directeur de la BCE n'aura pas d'impact direct sur le marché immobilier mais risque de freiner la croissance (Cafpi)

« Nous nous attendons à ce que la BCE [Banque centrale européenne], qui vient de relever son taux directeur de 25 points de base (soit de 0,25 %) pour le porter à 1,25 %, procède à un nouveau resserrement de sa politique monétaire cette année », prévient Philippe Taboret, le directeur général du courtier en immobilier Cafpi dans un entretien le 8 avril 2011 à AEF Habitat et Urbanisme. « Ce taux était maintenu à un niveau exceptionnellement bas de 1 % depuis mai 2009 ». « Or on n'a jamais vu une banque centrale agir de façon ponctuelle aussi faiblement », reprend Philippe Taboret. « Tous les analystes s'attendent à une nouvelle augmentation, Jean-Claude Trichet, le président de la BCE ayant à coeur de juguler tout retour de l'inflation et de doper l'euro sur les marchés financiers internationaux. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Immobilier résidentiel : un marché en mutation, des perspectives liées aux taux d'intérêts (échos des Assises de la nue-propriété)

« 375 000 logements vont être construits en moyenne annuelle sur la période 2005-2015 alors que la demande moyenne est de 430 000, on entretient donc la pénurie. » C'est l'analyse que livre Alain Tourdjman, directeur des études, veille et prospective de BPCE (Banque populaire-Caisse d'épargne) et président de OEE (Observatoire de l'épargne européenne) études, dans le cadre d'une intervention sur les perspectives de l'immobilier résidentiel lors des troisièmes assises de la nue-propriété organisées par Perl, vendredi 25 mars 2011, à Paris. Avec Joël Krikorian, directeur de Sémaphores, ils ont présenté les évolutions dans ce secteur et dressé des perspectives pour les années à venir.

Lire la suiteLire la suite
L'effet sur l'emprunteur de la hausse des taux de crédit immobilier est tempéré par le PTZ+, selon Meilleurtaux.com

Après avoir atteint des niveaux historiquement bas en 2010, les taux de crédit immobilier ont entamé un mouvement à la hausse depuis novembre 2010, retrouvant ainsi leur niveau de début d'année dernière entre 3,80 % et 4,10 % (1), indique Meilleurtaux.com qui présente son 13e Observatoire du crédit immobilier, jeudi 17 mars 2011. Le courtier précise néanmoins que les conditions du nouveau PTZ+ « contribuent à relativiser l'impact de la hausse des taux sur la capacité d'emprunt des ménages ». « Près de 50 % des dossiers de crédit chez Meilleurtaux.com en janvier-février 2011 incluent un PTZ+, contre 34 % en moyenne de PTZ en 2010 », explique Sandrine Allonier, la responsable des études économiques.

Lire la suiteLire la suite
Les taux des crédits immobiliers appelés à connaître une remontée progressive (Michel Mouillart)

« Le scénario le plus probable est celui d'une remontée modérée et progressive des taux des crédits immobiliers, de l'ordre de 40 à 50 points de base d'ici la fin de l'année 2011 », estime Michel Mouillart, professeur à Paris X Nanterre et expert du marché du logement, dans un point de vue, publié mercredi 23 février 2011, par Nexity dans sa « La lettre de conjoncture ». « Une telle évolution n'est pas de nature à affecter véritablement la solvabilité de la demande, d'autant que le nouveau dispositif de prêt à taux zéro, dit PTZ +, viendra largement compenser cette hausse pour les ménages les plus modestes », ajoute-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Immobilier : « la légère remontée des taux d'intérêt ne suffira pas à gripper le marché » (Xerfi)

Le bureau d'études Xerfi estime que le relèvement des taux des crédits immobiliers « ne sera pas suffisamment fort pour être handicapant » alors que certains opérateurs craignent qu'il ne pèse sur le marché immobilier français en 2011. Compte tenu de conditions de financement malgré tout favorables, au moins en 2011, les transactions et les prix dans l'ancien progresseront à nouveau mais à un rythme ralenti, estime Xerfi qui vient de publier une « étude approfondie » sur l'immobilier de logement en France et en régions. A plus long terme, il s'attend à une « progression lente mais continue d'ici à 2015 des marchés de l'immobilier neuf et ancien » dans la mesure où « l'augmentation de la population française de 4 millions de personnes entre 2000 et 2015 » et l'augmentation de 5 millions du nombre de ménages » « joueront à plein pour éviter une baisse brutale et durable des prix ». Et même, « la nécessité impérieuse de se loger, la volonté intacte des Français d'accéder à la propriété et le décalage entre l'offre et la demande maintiendront les prix à la hausse d'ici 2015 ».

Lire la suiteLire la suite