Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°243269

Bourgogne : l'Institut Joseph-Jacotot veut devenir un pôle national d'expertise sur la formation professionnelle

L'Institut Joseph-Jacotot est un centre de recherche « unique en France », selon Gérard Spéranza, le directeur général adjoint en charge du pôle développement au conseil régional de Bourgogne. Sa mission : « proposer un lieu de réflexion qui permette de prendre du recul » et de développer une formation professionnelle « de qualité ». Il vise, à terme, à « devenir un pôle d'expertise à vocation nationale », en lien avec l'université de Bourgogne, qui s'est elle-même dotée d'un pôle de recherche en sciences humaines appliqué à la formation. Il lance en 2011, parmi ses principaux projets, un programme de recherche dédié à l'alternance qui débutera avec une conférence de consensus dont la date n'est pas encore arrêtée.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Développement de l'alternance : le détail des mesures prévues par la proposition de loi Cherpion - Perrut - Taugourdeau

Passage de 3 % à 4 % de la part obligatoire de salariés en formation en alternance parmi les effectifs des entreprises de 250 salariés et plus ; modulation du taux de la CSA (contribution supplémentaire à l'apprentissage) en fonction des efforts des entreprises pour respecter cette obligation légale (1) ; création d'une carte d' « étudiant des métiers » pour les apprentis et d'un service en ligne pour favoriser le développement de l'alternance ; embauche d'un même apprenti par deux employeurs saisonniers ; possibilité d'enchaîner deux contrats de professionnalisation chez un même employeur et suppression du contrôle de validité de l'enregistrement des contrats d'apprentissage par les Direccte : telles sont les mesures visant au développement de la formation en alternance prévues par une proposition de loi déposée lundi 11 avril 2011 à l'Assemblée nationale par trois députés UMP, Gérard Cherpion (Vosges), Bernard Perrut (Rhône) et Jean-Charles Taugourdeau (Maine-et-Loire). Le texte devrait être officiellement être enregistré par l'Assemblée d'ici vendredi 15 avril.

Lire la suiteLire la suite
Négociation sur l'emploi des jeunes : le projet d'accord prévoit de mobiliser le FPSPP à hauteur de 60 millions d'euros en 2011

60 millions d'euros de mesures en faveur de l'emploi des jeunes doivent être financés en 2011 par le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels), selon le projet d'accord national interprofessionnel sur « l'accompagnement des jeunes demandeurs d'emploi dans leur accès à l'emploi » négocié par les partenaires sociaux jeudi 7 avril 2011 (AEF n°243758). Le texte élaboré lors de cette cinquième réunion paritaire sur l'emploi des jeunes devrait être signé par l'ensemble des organisations patronales et syndicales, sauf la CGT. Il prévoit la mise en oeuvre d'un « accompagnement individuel renforcé » pour 65 000 jeunes en 2011, en privilégiant notamment les formations en alternance ou la POE (préparation opérationnelle à l'emploi). Le coût global de ces mesures est de 80 millions d'euros : 60 millions d'euros proviennent du FPSPP et 20 millions sont puisés dans les réserves de trésorerie de l'Apec (Association pour l'emploi des cadres). Le recours au FPSPP pour le financement d'une partie de ces mesures se fait « à titre exceptionnel (…) bien qu'elles ne relèvent pas de ses responsabilités », souligne le préambule du texte.

Lire la suiteLire la suite
La région Bourgogne veut mieux coordonner les formations aux métiers du social

Le conseil régional de Bourgogne a validé, lundi 14 mars 2011, « le premier contrat d'objectifs pour les métiers du social », selon Fadila Khattabi (PS), la vice-présidente en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage. Il est élaboré avec 17 partenaires : l'État, Pôle emploi, l'Agence régionale de santé, les conseils généraux, l'Éducation nationale et les représentants professionnels du secteur en Bourgogne (comme l'Unifed, l'Union des fédérations et syndicats nationaux d'employeurs sans but lucratif du secteur sanitaire, médico-social et social, et la Fepem, la Fédération des particuliers employeurs de France). Il fixe pour objectif « d'engager sur cinq ans la structuration de l'offre de formation initiale et continue dans le secteur social », aujourd'hui entre les mains de partenaires qui travaillent sans nécessairement se concerter. L'ensemble des partenaires, après que le conseil régional l'a validé, doit le signer.

Lire la suiteLire la suite
La Bourgogne déploie un accord cadre de développement des compétences, des fonctions et des métiers transversaux

« Cet accord cadre est innovant parce qu'il reconnaît à l'individu des compétences transversales », indique Fadila Khattabi (PS), vice-présidente du conseil régional de Bourgogne chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage, mercredi 26 mai 2010 à Dijon (Côte-d'Or), lors de la première réunion de travail du comité de pilotage de l'accord cadre stratégique de développement des compétences, des fonctions et des métiers transversaux, qui vise la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences dans les territoires bourguignons.

Lire la suiteLire la suite