Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Rapport sur le harcèlement scolaire : Éric Debarbieux propose de créer un « Haut conseil à la formation »

« Former les professionnels est sans doute la toute première des préventions et une condition nécessaire à son succès », indique Éric Debarbieux, président du Conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l'école dans son rapport, intitulé « Refuser l'oppression quotidienne : la prévention du harcèlement à l'école », rendu public mercredi 27 avril 2011. Éric Debarbieux a remis ce rapport mardi 12 avril 2011 au ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative dans lequel il formule quinze propositions qui seront débattues lors des assises nationales sur le harcèlement à l'école organisées les 2 et 3 mai 2011 au lycée Louis-le-Grand à Paris (AEF n°242345). Il recommande « la formation prioritaire des personnels 'relais' [inspecteurs de l'Éducation nationale, directeurs d'école et personnels de direction du second degré, membres des Rased, infirmières et médecins scolaires, membres des équipes mobiles de sécurité et CPE]. « Le but premier de la formation de ces personnels relais est l'organisation de formations de terrain, soit dans les établissements, soit en circonscription. Un temps de service doit être clairement défini pour ces actions », précise-t-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Harcèlement scolaire : le programme des assises nationales des 2 et 3 mai 2011

Les assises nationales sur le harcèlement à l'école organisées les 2 et 3 mai 2011 au lycée Louis-le-Grand à Paris, s'inscrivent « dans la continuité des états généraux de la sécurité à l'école d'avril 2010 » et visent à « proposer des mesures concrètes pour lutter contre le harcèlement à l'école », indique le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative sur son site. Deux objectifs sont identifiés : « mettre en place une politique publique en matière de harcèlement » et « débattre avec l'ensemble de la communauté éducative des préconisations dont Éric Debarbieux fait état dans son rapport ». Cet événement réunira « environ 300 participants et intervenants » parmi lesquels des recteurs, des membres du conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l'école, des pédopsychiatres, et professeurs des universités, des membres de la communauté éducative (représentants des personnels, des parents d'élèves, des organisations lycéennes), des représentants des associations et des collectivités territoriales et parlementaires.

Lire la suiteLire la suite
Harcèlement scolaire : remise au ministre Luc Chatel du rapport d'Éric Debarbieux

Éric Debarbieux, président du Conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l'école a remis mardi 12 avril 2011 au ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, Luc Chatel son rapport sur le harcèlement à l'école (AEF n°245966). « C'est un rapport scientifique qui débouche sur des propositions concrètes », indique à AEF mardi 12 avril, Éric Debarbieux qui précise avoir procédé pour sa réalisation « à des auditions de syndicats, fédérations de parents d'élèves, mouvements pédagogiques ou encore de victimes et de parents d'élèves victimes de harcèlement ». Le ministère précise que « cette étude fait un point sur la connaissance, au niveau international, des phénomènes de harcèlement à l'école, dont le récent rapport Unicef France a montré l'importance au niveau de l'école primaire française ». Cette enquête de victimation avance qu'un élève sur dix est victime de harcèlement à l'école primaire (AEF n°244714). Une autre enquête de victimation a été lancée en mars par le ministère dans 300 collèges, auprès de 18 000 élèves et de l'ensemble des personnels (AEF n°245966).

Lire la suiteLire la suite
Harcèlement scolaire en primaire : l'Unicef France plaide pour « une prévention précoce » dès la maternelle

« Notre recommandation majeure est d'intervenir dès le plus jeune âge à l'école maternelle non pas pour ficher les enfants mais pour les aider. C'est le rôle des parents, des enfants - à qui il faut donner plus d'écoute - mais aussi des syndicats enseignants. Nous souhaitons sur le plan de la prévention, valoriser des expérimentations dans le cadre de l'accord-cadre (1) que nous allons renouveler avec le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative », indique Jacques Hintzy, président de l'Unicef France, mardi 29 mars 2011, au siège de l'Unicef France à Paris, à l'occasion de la présentation des résultats d'une enquête de victimation menée auprès de 12 326 élèves de CE2, CM1 et CM2. Cette enquête a été réalisée par Éric Debarbieux, président du comité scientifique des états généraux de la sécurité à l'école et président de l'Observatoire international de la violence à l'école et Georges Fotinos, membre associé de l'Observatoire, membre du conseil d'administration d'Unicef France, ancien chargé de mission à l'IGEN et auteur en 1996 d'un rapport sur la violence à l'école, en partenariat avec sept universités pour Unicef France (AEF n°271559).

Lire la suiteLire la suite
Harcèlement scolaire : Éric Debarbieux rendra un rapport au ministre fin mars

« Évaluer la réalité du vécu des élèves » : telle est la volonté affichée par Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, à l'occasion d'une rencontre avec des signataires d'une lettre ouverte sur le harcèlement scolaire (AEF n°249595), lundi 14 mars 2011. Une enquête de victimation est ainsi lancée dans 300 collèges, auprès de 18 000 élèves et de l'ensemble des personnels. Éric Debarbieux, président de l'Observatoire international de la violence à l'école, devra remettre pour la fin du mois de mars 2011 un rapport sur le harcèlement scolaire dont les préconisations « seront débattues avec l'ensemble de la communauté éducative en mai 2011 ». Luc Chatel souhaite ainsi voir la France « comble[r] le plus rapidement possible son retard en la matière ».

Lire la suiteLire la suite
Harcèlement scolaire : un collectif demande l'ouverture d'une réflexion nationale

« Nous souhaitons […] attirer votre attention sur la question des enfants harcelés à l'école, maltraitance à l'origine des phénomènes de 'souffre-douleur' ou de 'bouc-émissaire'. Nous saisissons […] vos instances afin de trouver des solutions précises et concrètes pour protéger ces jeunes et l'ensemble de la communauté éducative », indique un collectif contre le harcèlement scolaire (1) dans une lettre adressée au ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, Luc Chatel, au ministre de la Santé, Xavier Bertrand, à la ministre de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot-Narquin, au Président de la Halde, Éric Molinié et à la défenseure des enfants, Dominique Versini, datée du 26 janvier 2011. Le collectif, « réunissant des acteurs du champ éducatif mais aussi du soin psychologique et psychiatrique, invite à l'ouverture d'une réflexion nationale sur cette question, afin que la communauté des adultes ne passe plus 'à côté' d'un phénomène devenu à la fois banal et grave, pour les souffre-douleur comme pour l'ambiance générale de l'école française ».

Lire la suiteLire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Lutte contre la violence : une journée nationale contre le harcèlement scolaire organisée en mai 2011 (Éric Debarbieux)
Lire la suite