Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le DAL en attente de réponse des autorités préfectorales concernant la situation des expulsés de la barre Balzac de La Courneuve

« Une cinquantaine de personnes » ont participé au rassemblement de soutien aux expulsés de la barre Balzac sur la place centrale des 4 000 de la Courneuve (Seine-Saint-Denis), organisé le 27 avril 2011 par le Dal, explique à AEF Habitat et Urbanisme Micheline Unger, porte-parole de l'association. « Nous nous sommes rendus en délégation, dans l'après-midi, à la préfecture de Bobigny, afin de solliciter une rencontre avec les autorités préfectorales. Nous n'avons pas été reçus mais écoutés, à la porte, par un représentant du service de sécurité de la préfecture qui nous a assuré qu'il transmettrait le message et que nous obtiendrons une réponse par téléphone. » Ce rassemblement fait suite à l'évacuation, lundi 18 avril 2011, des expulsés de la barre Balzac de leur hébergement hôtelier, décidée par Christian Lambert, préfet de Seine-Saint-Denis.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 72 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Hébergement : 20 % des personnes ayant sollicité le 115 ont entre 18 et 24 ans, selon une étude de la FNARS

« L'insuffisance de protection des jeunes sans abri est loin d'être une exception francilienne. » C'est le constat de l'étude de l'Observatoire national du 115 de la Fnars (fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale) parue jeudi 21 avril 2011. « En 2010, 6 326 jeunes âgés de 18 à 24 ans ont sollicité le 115 dans 15 départements », soit 20 % de la population ayant eu recours à ce numéro vert national d'urgence sociale pour les sans abri dans ces mêmes départements (1). Dans ce cadre, 34,4 % des couples sans enfants et 33 % des femmes seules notamment sont âgées de 18 à 24 ans. La rupture familiale est la principale raison évoquée par ces jeunes pour expliquer leur sollicitation du 115 (26,4 %), suivie du départ du pays d'origine (7,6 %) puis celui du département d'origine (6,2 %).

Lire la suiteLire la suite
Mal-logement : marche du DAL pour le relogement des ménages prioritaires Dalo ; manifestation d'associations contre les « remises à la rue »

L'association DAL (Droit au logement) a organisé mercredi 30 mars 2011 une « marche des oubliés du Dalo » du métro Balard dans le 15e arrondissement de Paris à la préfecture de la région Île-de-France dans le même arrondissement. « Une centaine de personnes ont participé à cette action et, à l'arrivée, nous avons été reçus par le directeur de la Drihl (direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement), Jean-Martin Delorme », rapporte à AEF Habitat et Urbanisme Jean-Baptiste Eyraud, le porte-parole de l'association. « Face au retard pris dans les relogements Dalo - nous sommes passés de 16 000 ménages reconnus prioritaires et en attente d'un logement en 2009 à 23 000 en 2010 - nous avons demandé à Jean-Martin Delorme d'accélérer le processus, notamment concernant les ménages désignés prioritaires en 2008 », poursuit Jean-Baptiste Eyraud.

Lire la suiteLire la suite
Expulsions locatives : mobilisation des élus communistes et des associations au moment de la fin de la trêve hivernale

« À la veille de la fin de la trêve hivernale qui marque la reprise des expulsions locatives, les maires de Seine-Saint-Denis tirent la sonnette d'alarme et signeront, de nouveau ensemble, des arrêtés anti-expulsions locatives avec la conviction que cette bataille politique peut être gagnée sur la base du droit. » C'est ce qu'affirment les maires communistes, apparentés communistes et socialistes de onze villes de Seine-Saint-Denis, à savoir Stains, La Courneuve, Bobigny, Saint-Denis, Sevran, Tremblay-en-France, Saint-Ouen, Villetaneuse, Blanc Mesnil, Bondy et Villepinte lors d'une conférence de presse organisée lundi 14 mars 2011 à l'hôtel de ville de Stains (1). Les élus, qui protestent contre la reprise des expulsions locatives, ont tous pris le même arrêté visant à les interdire et iront le déposer en même temps en préfecture. « Il s'agit de faire front politiquement et juridiquement pour être plus fort », indiquent les services de la ville de Stains rappelant que l'an dernier sept maires s'étaient déjà mobilisés de la sorte et réunis à Bobigny.

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : un budget de 3 millions d'euros pour le groupement d'intérêt public Habitat interventions sociales dédié au relogement

« L'État a renouvelé sa confiance au GIP (groupement d'intérêt public) Habitat interventions sociales qui participe aux dispositifs franciliens en faveur du relogement de familles vulnérables », annonce, mercredi 22 décembre 2010, la préfecture de la région Île-de-France au lendemain de la tenue du conseil d'administration du GIP HIS. A cette occasion, ce dernier a adopté à l'unanimité un budget prévisionnel pour 2011 « financé par l'État à hauteur de plus de trois millions d'euros » et « en augmentation par rapport à l'exercice 2010 ». Ces subventions doivent permettre de financer l'action du GIP qui porte sur deux axes principaux : des missions ponctuelles de relogement d'urgence lors d'opérations d'évacuations confiées par le préfet de région et un rôle de coordinateur du dispositif Solibail au niveau régional attribué par l'État. La préfecture de région annonce par ailleurs la signature prochaine d'un convention cadre pluriannuelle 2011-2013 d'objectifs et de performance « afin de conforter l'action du GIP HIS ».

Lire la suiteLire la suite
Le PS dénonce des interpellations de familles expulsées devant la barre Balzac de La Courneuve

Le Parti socialiste demande que la préfecture de Seine-Saint-Denis fasse « toute la lumière » sur les conditions d'interpellation, mercredi 21 juillet 2010 au matin, de plusieurs familles expulsées de la barre Balzac à La Courneuve le 8 juillet et évacuées « par les forces de l'ordre parce qu'elles squattaient devant l'immeuble ». Nathalie Perrin-Gilbert, secrétaire nationale au Logement, souhaite « que des solutions pérennes d'hébergement soient immédiatement proposées à ces familles » et demande la libération immédiate de Jean-Baptiste Eyraud, le porte-parole du DAL, qui se trouvait aux côtés des familles et a également été interpellé.

Lire la suiteLire la suite