Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°241873

L'UMP propose de mieux articuler CIF et DIF et de créer un « compte individuel formation »

« Mettre en place une plus grande articulation du CIF et du DIF pour couvrir des formations longues et coûteuses » est l'une des propositions formulées par l'UMP pour « faire davantage bénéficier les salariés qui en ont le plus besoin de la formation continue ». Elle est prévue dans un document consacré aux « mesures en faveur de la croissance des PME et de l'emploi » que le parti politique présente mardi 3 mai 2011, à l'occasion de sa convention sur l'emploi. Favoriser l'accès à la formation professionnelle des salariés qui en ont le plus besoin est l'un des deux volets des mesures que le parti de la majorité présidentielle entend consacrer au renforcement des compétences des salariés. Le second volet de ces mesures concerne le développement de l'apprentissage .

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dispositifs de formation : « la réussite de la réforme dépendra de la capacité des acteurs à travailler ensemble » (rapport Cherpion/Gille)

« Les retouches qu'apporte la loi orientation/formation du 24 novembre 2009 à la 'boîte à outils' de la formation professionnelle continue, sont marquées par la volonté de décloisonner les systèmes et les publics, en créant des passerelles entres les systèmes de certification (apprentissage et CQP), en permettant avec la POE aux demandeurs d'emploi de bénéficier des fonds gérés par les partenaires sociaux, en établissant avec la portabilité du DIF une certaine continuité des droits à formation, indépendamment des aléas du chômage. La réussite de la mise en œuvre de ces réformes dépendra de la capacité des différents acteurs de la formation professionnelle à mieux travailler ensemble. En particulier, l'application de la POE et de la portabilité du DIF va obliger Pôle emploi et les Opca à établir entre eux, entre leurs agents, des relations de travail régulières alors que l'un et les autres s'ignoraient jusqu'à présent. » Telle est la principale conclusion intéressant les dispositifs de formation formulée par les députés Gérard Cherpion (UMP-Vosges) et Jean-Patrick Gille, (PS-Indre-et-Loire), dans leur rapport parlementaire sur la mise en application de la loi, présenté mardi 8 mars 2011 en commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale.

Lire la suiteLire la suite
Opportunité et faisabilité d'un compte d'épargne formation: éléments d'un rapport Circé/Amnyos / cabinet Jacques Barthélémy

"L'opportunité de 'mettre sur le marché' des produits et des services d'épargne formation (prévoyance, crédit...) assortis d'une fiscalité incitative, pour les personnes aussi bien que pour les entreprises, mérite sans doute d'être reconsidérée en 2008" dans le cadre de la nouvelle réforme de la formation professionnelle qui doit aboutir à l'adoption d'un projet de loi à la fin de cette année. C'est le constat auquel parviennent Jean-Marie Luttringer (Circé/Amnyos), Jacques Barthélémy (cabinet Jacques Barthélémy & associés) ainsi que leurs collaborateurs, dans un pré-rapport intitulé "Opportunité et faisabilité d'un compte d'épargne formation", qu'ils ont présenté le 26 mars 2008 au Sénat. Ce document, qui doit être encore enrichi d'analyses et d'interventions des participants, se présente comme "une contribution au débat sur la réforme de la formation tout au long de la vie en France", sans vouloir préempter le contenu de la négociation des partenaires sociaux.

Lire la suiteLire la suite