Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°241770

Attaques informatiques : « On va vers une obligation de déclaration d'incidents » (Patrick Pailloux, Anssi)

« Seule une petite partie de l'espionnage est visible. Il est très difficile à détecter et personne n'en parle. Dans mon domaine, c'est comme Tchernobyl qui s'arrête aux frontières… » , explique Patrick Pailloux, directeur général de l'Anssi, jeudi 28 avril 2011. Être victime « n'est pas une honte », déclare-t-il, lors du petit-déjeuner organisé par le HCFDC. « On va vers une obligation de déclaration d'incidents, pas tant pour le savoir que pour en parler, car quand une entreprise est attaquée, il est probable que sa voisine le soit aussi ». Signaler des incidents peut ainsi permettre d'en éviter, ajoute-t-il. « Un patron d'industrie n'investit pas dans sa cybersécurité s'il croit qu'il ne se passe rien. La seule façon de le convaincre c'est qu'il sache ce qui se passe ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Cybersécurité : l'agence de l'UE recommande l'augmentation du nombre d'exercices et « une plus grande collaboration entre les États »

L'Enisa, l'agence de cybersécurité de l'Union Européenne, souligne « la nécessité d'augmenter le nombre d'exercices de cybersécurité à l'avenir et de favoriser une plus grande collaboration entre les États membres ». Dans son rapport final sur « Cyber Europe 2010 », la première simulation d'une attaque informatique organisée au niveau pan-européen qui a eu lieu en novembre 2010 (AEF Sécurité globale n°256462), dévoilé lundi 18 avril 2011, l'Enisa insiste également sur « l'importance du rôle de garant de la sécurité informatique incombant au secteur privé ».

Lire la suiteLire la suite
Face à « l'épidémie » de la cybercriminalité, les décideurs politiques semblent « lents » à réagir (Echos d'une table ronde à Bruxelles)

« Les cybertattaques en Europe et partout dans le monde sont à un niveau record et ne montrent aucun signe de ralentissement ». Face à cette « épidémie » électronique, « les décideurs politiques » semblent lents à réagir. C'est ce qu'il ressort d'un débat organisé le 31 janvier 2011 par l'organisation SDA (Security and Defence Agenda) à Bruxelles. Selon Mario Campolargo, directeur nouvelles technologies à la direction générale de la commission européenne pour les médias et l'information, « vu le rythme de croissance du monde numérique, il est essentiel d'avoir une réévaluation constante de la menace, en tenant compte des vulnérabilités sociales, juridiques et économiques ».

Lire la suiteLire la suite
L'attaque informatique qui a visé Bercy est « une première », selon Patrick Pailloux, directeur de l'Anssi

« Une attaque informatique d'une telle ampleur contre une administration est une première. Il s'agit d'une opération d'espionnage dont l'objectif était de voler des informations de façon ciblée », déclare Patrick Pailloux, directeur de l'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information), lundi 7 mars 2011. Il tenait une conférence de presse à la suite de révélations selon lesquelles 150 ordinateurs des ministères de l'Économie et du Budget ont été victimes d'une attaque informatique entre mi-décembre 2010 et début mars 2011. « Les hackers s'intéressaient au G20 et à la politique économique de la France à l'échelle internationale. Ils ont exfiltré des données », indique Patrick Pailloux, selon lequel il est néanmoins impossible de quantifier le volume d'informations concernées.

Lire la suiteLire la suite
L'Anssi dévoile la stratégie de la France pour la défense et la sécurité des systèmes d'information

« Être une puissance mondiale de cyberdéfense », « garantir la liberté de décision de la France par la protection de l'information de souveraineté », « renforcer la cybersécurité des infrastructures nationales » et « assurer la sécurité dans le cyberespace ». Tels sont les quatre objectifs de la stratégie de la France en matière de défense et de sécurité des systèmes d'information, rendue publique par l'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information), mardi 15 février 2011. « Jusqu'à présent cette stratégie était confidentielle. Nous avons décidé de la rendre publique car cela doit devenir la stratégie du pays tout entier. Les entreprises et les particuliers doivent en avoir connaissance », expose Francis Delon, secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, dont dépend l'Anssi.

Lire la suiteLire la suite
L'Anssi aura autorité sur les administrations et les opérateurs internet pour réagir en cas d'attaque informatique majeure

L'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) se voit confier une nouvelle mission : assurer la fonction « d'autorité nationale de défense des systèmes d'information », selon les termes d'un décret paru au Journal officiel dimanche 13 février 2011. « L'Anssi pourra décider des mesures à faire appliquer par les administrations et, à terme, par les opérateurs de communications électroniques en cas d'attaques majeures », explique Francis Delon, secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, dont dépend l'Anssi, mardi 15 février 2011.

Lire la suiteLire la suite
Cybercriminalité : l'Europe teste sa préparation face aux menaces informatiques

La première simulation d'une cyberattaque organisée au niveau paneuropéen a lieu jeudi 4 novembre 2010 dans le cadre de l'exercice « Cyber Europe 2010 ». Des experts en cybersécurité vont tenter de contrer des tentatives simulées de pirates informatiques pour paralyser des services dans plusieurs pays européens. « Cet exercice, qui vise à évaluer l'état de préparation de l'Europe face aux menaces informatiques, est une première étape importante en vue d'instaurer une coopération dans la lutte contre les menaces en ligne ciblant des infrastructures essentielles, et de faire en sorte que les particuliers et les entreprises puissent jouir d'un environnement en ligne fiable et sécurisé », explique Neelie Kroes, commissaire européen chargée de la stratégie numérique.

Lire la suiteLire la suite