Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Le département des Hauts-de-Seine est au rendez-vous du logement social » (Benoist Apparu, à Vaucresson)

« Un cas exemplaire de rattrapage » du nombre de logements sociaux. C'est ainsi que Patrick Devedjian, président (UMP) du conseil général des Hauts-de-Seine, et Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du Logement, qualifient l'opération de création de 88 logements sociaux à Vaucresson, lors de la pose de la première pierre, mardi 10 mai 2011. Le projet prévoit la reconstruction de 19 logements sociaux et la réhabilitation de 69 logements locatifs sociaux situés au 54, rue de Garches, à la place de l'ancien Centre national de formation et d'études de la protection judiciaire de la jeunesse. Les travaux du projet conçu par les architectes de l'Atelier A+, confiés au constructeur Brézillon (1), s'achèveront en juin 2012. « Deux ans de travail avec le ministère, puis cinq ans pour poser la première pierre, remarque Benoist Apparu, c'est un délai anormalement long. La réforme de l'urbanisme simplifiera la vie des élus et les porteurs de tels projets (AEF Habitat et Urbanisme n°241838). »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
SRU : l'obligation de construction de logements sociaux inscrite à l'article 55 focalise les débats à Assemblée

« Dix ans après son entrée en vigueur, on réduit trop souvent la portée [de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbains)] à une seule disposition : l'obligation faite aux communes d'une certaine taille de consacrer au logement social au moins 20 % », affirme François de Rugy (GDR, Loire-Atlantique), dont le groupe est à l'origine d'un débat sur les dix ans de la loi du 13 décembre 2000, qui n'a pas attiré plus de députés sur les bancs de l'Assemblée, jeudi 3 février 2011, que la dizaine d'orateurs inscrits. « Les problèmes ne sont pas résolus, loin s'en faut », déplore le secrétaire d'État au Logement Benoist Apparu qui annonce le bilan triennal 2008-2010 sur les obligations de l'article 55 pour « dans quelques semaines ». Un article qui a focalisé l'essentiel des débats et sur lequel diverses propositions d'évolution ont été évoquées.

Lire la suiteLire la suite
Hauts-de-Seine : le maire (PS) de Clamart attaque le Conseil général sur sa politique en matière de logement social

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) a rejeté, jeudi 11 mars 2010, la requête en référé déposée en janvier 2010 par Philippe Kaltenbach, président de l'OPH Clamart-Habitat et maire (PS) de la ville, contre le Conseil général des Hauts-de-Seine. La requête portait sur des subventions refusées à l'OPH pour des projets de construction de logements sociaux. Clamart-Habitat doit verser 5 000 euros au Conseil général, au titre des frais d'avocat. Interrogé par AEF Habitat et Urbanisme le 17 mars 2010, Philippe Kaltenbach indique avoir également déposé un recours au fond qu'il espère voir jugé « avant l'été ». L'élu reproche au Conseil général de ne pas respecter la délibération « très généreuse » votée en 2007 et selon laquelle le département devait mobiliser 31,5 millions d'euros pour financer 3 300 nouveaux logements sociaux par an. Il ajoute que l'État a confié au département la délégation des aides à la pierre. L'élu estime que cinq opérations, représentant cent logements, sont actuellement bloquées à Clamart.

Lire la suiteLire la suite