Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Formation des enseignants : les masters en alternance seront réservés aux étudiants ayant un dossier scolaire solide (IUFM de Cergy-Pontoise)

Diversification des débouchés, masters en alternance et masters à distance sont les trois grands chantiers actuels de l'IUFM de l'université de Cergy-Pontoise, indique à AEF son directeur, Jean-Pierre Chevalier, vendredi 13 mai 2011. Il explique comment vont être sélectionnés les candidats admis dans les masters en alternance, sachant que les capacités d'accueil devraient être de quarante dans chacun des quatre départements de l'académie de Versailles : « Le master en alternance risquant d'être particulièrement exigeant - les étudiants ayant moins de temps pour préparer les écrits puisqu'ils seront une partie du temps en classe - nous allons privilégier ceux ayant un dossier scolaire solide. » Il précise que « l'alternance ne doit pas être conçue comme une mesure sociale », des bourses étant prévues pour les étudiants socialement défavorisés. Enfin, interrogé sur la proximité du modèle de l'alternance avec ce qui existait avant la réforme de la masterisation - stages filés une journée par semaine dans le premier degré, 6 à 8h dans le second degré - il préfère insister sur une différence : « On n'est pas dans la même situation puisque les étudiants ne seront payés que pour les heures qu'ils effectueront, sous forme de vacations, sans avoir la certitude d'obtenir le concours. Ils seront donc dans une position moins rassurante [que les PE2 ou PLC2 qui étaient fonctionnaires stagiaires] : il faudra qu'ils soient solides ! »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Masterisation : « Nous tirons les leçons » de la réforme, affirme Luc Chatel aux sénateurs

« La réforme est perfectible et doit être évaluée. J'y apporterai une vigilance constante », affirme Luc Chatel, mardi 26 avril 2011 au Sénat. Le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative participe à un débat avec les sénateurs sur la question de la réforme de la formation des enseignants, en séance publique, à l'initiative de Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice (CRC, Hauts-de-Seine). « Les deux ministres [Éducation nationale et Enseignement supérieur et Recherche] travaillent de concert pour mener à bien cette réforme. L'éducation n'est pas une science exacte. L'avenir de notre école passe par l'innovation et donc par l'évaluation. » Et le ministre d'ajouter : « L'année 2010-2011 est la première année d'application du nouveau système. Nous en tirons les leçons. »

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Masterisation : « Nous sommes au milieu du gué », estime Jean-Michel Jolion dans son rapport d'étape remis aux ministres

« Cette réforme porte en elle les écueils qui pourront être levés par de simples ajustements », écrit Jean-Michel Jolion, président du comité de suivi master, dans son rapport d'étape sur la masterisation de la formation des enseignants, remis au ministre de l'Éducation nationale et à la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en fin de semaine dernière et transmis à AEF lundi 11 avril 2011. Il avait été chargé en octobre dernier par Valérie Pécresse d' « approfondir la question de la masterisation de la formation initiale des enseignants (…) en étudiant les modalités de mise en oeuvre » (AEF n°258612). « Nous sommes aujourd'hui au milieu du gué d'une réforme de très grande ampleur qui aurait incontestablement nécessité un plus grand consensus amont pour en permettre une vraie réussite », constate-t-il au terme d'une enquête menée à travers de « nombreux échanges avec les organisations présentes au sein du comité de suivi master et au-delà (CDIUFM), les ministères, et par trois visites de site à Amiens, Créteil et Lyon ». Le rapport final sera rendu « à la fin de cette année universitaire », indique Jean-Michel Jolion, qui précise que ce rapport d'étape « n'engage que son auteur ».

Lire la suiteLire la suite
Masterisation : dans l'académie de Créteil, rectorat et universités préparent un master en alternance pour le 1er degré à la rentrée 2011

Le rectorat de Créteil travaille avec les quatre universités de l'académie à un master en alternance pour le premier degré, annonce à AEF William Marois, recteur de l'académie de Créteil, lors d'un déjeuner de presse organisé au collège-CFA François-Rabelais de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) lundi 28 mars 2011. « Ce master concernerait 144 jeunes », poursuit le recteur, qui affirme « continuer à travailler » à ce projet, tout en espérant sa « mise en place à la prochaine rentrée ».

Lire la suiteLire la suite
Masterisation : la rentrée 2012 est « l'échéance la plus réaliste » pour mettre en place des masters en alternance, selon la CDIUFM

« L'échéance de la rentrée 2012 nous semble la plus réaliste pour mettre en place les masters en alternance. Certes, les recteurs nous font des propositions pour la rentrée 2011 (AEF n°248649). Mais si les universités ne donnent pas réponse, pour une raison ou une autre, il n'y aura pas de masters en alternance en 2011 », déclare à AEF Gilles Baillat, président de la CDIUFM, le 25 mars 2011. Pendant deux jours, les 24 et 25 mars, les directeurs d'IUFM se sont réunis à Paris pour évoquer notamment la mise en place de ces futurs masters.

Lire la suiteLire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
Master en alternance : Alain Boissinot, recteur de Versailles, détaille son projet expérimental
Lire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Il faudra cinq à dix ans avant que les masters enseignants répondent aux nouveaux enjeux » (Alain Boissinot)
Lire la suite
à découvrir

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Rapport au travail, performance, management : les axes de travail pour prendre en compte l’humain dans l’industrie 4.0
Lire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Yves Flückiger, recteur de l’université de Genève, est élu président de la Leru
Lire la suite
Damien Abad accusé de viols : "L’établissement de la vérité, c’est à la justice de le faire", juge Olivia Grégoire

La porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, est revenue ce 23 mai 2022 à l’issue du premier Conseil des ministres de la nouvelle équipe sur les accusations de viol, révélée samedi par Mediapart, dont fait l’objet le nouveau ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, Damien Abad (lire sur AEF info). "Tolérance zéro pour les auteurs de violence sexuelles, écoute et respect pour les victimes de violences présumées", a assuré Olivia Grégoire. Elle a cependant rappelé que dans cette affaire, "l’enjeu est l’établissement de la vérité" et que "c’est à la justice de le faire et de trancher". "La seule affaire présentée à la justice concernant Damien Abad a été présentée à deux reprises par la même personne et sur les mêmes faits. Cette affaire a été classée sans suite à deux reprises, en 2012 et 2017. S’il existait d’autres victimes, il faudrait sans réserve qu’elles se présentent à la justice", a-t-elle déclaré.

Lire la suiteLire la suite