Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Mettre en péril l'équilibre du 1 % logement, c'est fragiliser le bon fonctionnement du marché du travail » (Laurence Parisot, Medef)

« Continuer à mettre en péril l'équilibre du 1 % logement, c'est, par ricochet, fragiliser le bon fonctionnement du marché du travail », prévient Laurence Parisot, la présidente du Medef, lors de son point presse mensuel, mardi 17 mai 2011. Ce message, explique-t-elle, est celui que les organisations syndicales et patronales entendent « ensemble » faire passer au gouvernement alors que les discussions sur le décret d'emplois des ressources du 1 % logement sur la prochaine période triennale 2012-2014 doivent s'ouvrir « au mois de juin ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 76 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Un projet d'accord national interprofessionnel pour favoriser « l'accès au logement des jeunes » ouvert à signature

Accompagner les jeunes dans leur accès au logement afin de favoriser leur accès à l'emploi : C'est l'ambition du projet d'accord national interprofessionnel auquel ont abouti, en début d'après-midi vendredi 29 avril 2011, les partenaires sociaux réunis au siège du Medef pour une nouvelle séance de négociation sur l'emploi des jeunes. Le texte, qui prévoit en particulier de mobiliser les ressources d'Action Logement (ex 1 % logement), de développer la GRL (Garantie des risques locatifs) et de faciliter la colocation dans le parc social, pourrait recueillir « au moins trois signatures syndicales, voire quatre », estime Benoît Roger-Vasselin, chef de file de la délégation patronale. Si la CGT a déjà fait savoir qu'elle ne signerait pas le texte, CFE-CGC, CFDT et CFTC ont en effet donné un avis favorable qu'elles doivent faire valider par leurs instances dirigeantes. Force ouvrière réserve sa position mais souligne « l'acte politique » que constitue ce projet d'accord alors que la négociation sur le décret d'emploi des ressources du 1 % logement pour la prochaine période triennale 2012-2014 est attendue avant l'été.

Lire la suiteLire la suite
Action Logement : « le modèle est cassé si le décret d'emplois actuel est renouvelé à l'identique » (Benoist Apparu)

« Le modèle [d'Action Logement] sera cassé si le décret d'emplois actuel est renouvelé à l'identique (…) Si on rééquilibre des choses sur le futur décret d'emploi, les choses ne tombent pas », déclare le secrétaire d'État chargé du Logement mercredi 26 janvier 2011, en marge des voeux de l'Anah (Agence nationale de l'habitat) (AEF Habitat et Urbanisme n°249810). Benoist Apparu précise que les discussions sur les emplois du 1 % logement pour la période triennale 2012-2014 qui doivent s'ouvrir prochainement porteront à la fois sur les montants alloués, y compris sous forme de subventions, et sur les modalités d'utilisation. « Avec Nathalie Kosciusko-Morizet, nous voulons boucler cette négociation au premier semestre 2011 pour donner de la visibilité à Action Logement et par conséquent à l'Anah, et à l'Anru. »

Lire la suiteLire la suite
Action Logement, soucieux d'assurer sa pérennité, presse l'État d'avancer la renégociation sur l'emploi de ses fonds

« Si, en notre âme et conscience, nous avons le sentiment que les discussions avec le gouvernement sur les emplois du 1 % logement pour la prochaine période triennale [2012-2014], ne permettent pas un maintien durable du mouvement, nous en tirerons toutes les conséquences », assure Jérôme Bédier, président (Medef) d'Action Logement. Les partenaires sociaux pourraient alors décider de se retirer du mouvement, ou de gérer « un plan de mise en extinction du système » lui-même, poursuit-il à l'occasion d'une rencontre avec la presse, mercredi 13 octobre 2010. Pour l'heure, le président d'Action Logement et son vice-président (CFDT), Jean-Luc Berho se veulent optimistes, considérant qu'après « une période d'affrontement liée à des décisions purement budgétaires », les discussions devraient maintenant se concentrer davantage sur le fond, à savoir le logement. « L'État s'est rendu compte de la situation de fragilité de certains des CIL [Collecteurs interprofessionnels du logement] », abonde Antoine Dubout, président du directoire de l'UESL (Union des entreprises et des salariés pour le logement, l'instance de gouvernance d'Action Logement).

Lire la suiteLire la suite