Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°240508

Raffinerie Petroplus Reichstett (près de 250 licenciements) : le montant moyen des indemnités porté à 100 000 euros

Les premières lettres de licenciement des salariés de Petroplus Raffinage Reichstett (Bas-Rhin), qui doivent concerner à terme 246 personnes, ont été envoyées lundi 16 mai 2011. La direction et le CE avaient clos fin mars la procédure d'information-consultation sur le projet d'arrêt de l'activité raffinage annoncé le 21 octobre dernier, un projet dont la dernière version a été approuvée par 66 % des salariés début mars (242 votants sur 253 salariés). Cette fermeture s'accompagne d'un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) par lequel l'entreprise finance notamment un dispositif de préretraites et « des indemnités extra-conventionnelles, qui portent les indemnités de licenciement à 100 000 euros en moyenne », avait rapporté la direction par communiqué. Une antenne emploi, assurée par Altedia, a été mise en place.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
GM Strasbourg : un ultime accord avec la CGT ouvre la voie au rachat par l'ancienne maison-mère

« La CGT de GM Strasbourg est parvenue à faire reculer la direction de General Motors Company sur sa prétention à obtenir la signature des quatre syndicats pour engager les négociations d'acquisition de GM Strasbourg par GM Company. [En échange], notre syndicat s'est engagé à ne pas dénoncer les accords collectifs conclus sous la responsabilité des autres syndicats jusqu'à 2013 », indique ce jeudi 28 juillet 2010 à AEF Roland Robert, délégué syndical CGT de GM Strasbourg, commentant le contenu du document signé hier avec « GMC » après une semaine de tensions sur le site. La direction de General Motors exigeait jusqu'ici que les quatre organisations syndicales représentées dans l'entreprise signent les textes, entérinés par référendum, qui prévoit une diminution des coûts salariaux, en contrepartie de la pérennité de l'emploi sur le site.

Lire la suiteLire la suite
Raffinerie des Flandres : la préfecture nomme un conciliateur, Total crée une mission « Flandres 2010+ »

Jean-Michel Bérard, préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, a nommé Patrick Markey, directeur départemental du travail, comme conciliateur « en vue de favoriser l'aboutissement des prochaines rencontres souhaitées par la direction [de Total] et les syndicats sur le site de la raffinerie » des Flandres, à l'occasion de la table ronde sur l'avenir du site industriel et l'impact de sa fermeture sur l'économie locale, organisée à Dunkerque (Nord), mercredi 10 mars 2010. Par ailleurs, Total annonce, jeudi 11 mars 2010, la création d'une mission « Flandres 2010+ », placée sous la responsabilité de Jérôme Dupont, directeur de la gestion des carrières de la branche raffinage-marketing.

Lire la suiteLire la suite
Total : le projet de mutation industrielle de l'établissement de Dunkerque « sera mené sans aucun licenciement »

« Le maintien de 240 postes sur le site, soit les deux tiers des emplois actuels. » Telle est l'une des mesures du projet visant à l'arrêt de l'activité de raffinage et à la mutation industrielle de l'établissement de Dunkerque (Nord) de Total, présenté par la direction en CCE (comité central d'entreprise), annonce le groupe lundi 8 mars 2010. Le groupe prévoit de « développer sur le site de Dunkerque de nouvelles activités d'assistance industrielle et de logistique pétrolière », « contribuer à la réalisation du projet de terminal méthanier avec EDF », « participer activement à la concertation locale pour la revitalisation économique du bassin dunkerquois ». Ce projet « sera mené sans aucun licenciement. Un emploi chez Total est garanti à chaque salarié concerné ». Par ailleurs, Total annonce avoir trouvé un accord avec EDF pour l'installation d'un terminal méthanier dans la région.

Lire la suiteLire la suite
Restructuration de Shell France : l'indemnité de licenciement pourra atteindre jusqu'à sept ans de salaire pour les seniors

Shell France prépare la restructuration de sa filiale Butagaz spécialisée dans l'embouteillage et la distribution de gaz. Ce plan de restructuration portant sur 70 postes est la conséquence de la fermeture annoncée de deux centres d'affaires situés à Lyon et Nantes. « Il s'agit toutefois d'une première étape et la direction nous a clairement indiqué que la restructuration concernerait ensuite les sites industriels » indique Michel Nicol, coordinateur CFE-CGC pour Shell France. Cette opération de restructuration est destinée à « faire face à une concurrence accrue, notamment de la part de la grande distribution » précise un représentant de la SPS (Société des Pétroles Shell) maison-mère des activités du groupe en France. Butagaz emploie aujourd'hui en France 430 personnes. Cette restructuration s'inscrit dans le cadre d'un plan de réorganisation général des activités du groupe Shell en France qui pourrait atteindre jusqu'à 400 suppressions de postes.

Lire la suiteLire la suite