Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°239884

François Fillon demande au Cese des pistes d'amélioration du système de formation professionnelle pour fin 2011

« Je souhaite que le Cese (Conseil économique, social et environnemental), sur la base d'une évaluation approfondie de notre système de formation professionnelle et de ses évolutions depuis quarante ans, analyse les voies et moyens pour qu'il réponde encore davantage aux enjeux du marché du travail et de l'emploi, et permette notamment à chaque salarié, à chaque demandeur d'emploi, d'acquérir et d'enrichir ses qualifications pour répondre aux besoins des entreprises. » C'est ce que demande le Premier ministre, François Fillon, dans un courrier adressé au Conseil, vendredi 20 mai 2011, dans lequel il affirme, que « près de deux ans après le vote de la loi [du 24 novembre 2009], il est utile qu'un diagnostic puisse être jeté sur le système de formation professionnelle et ses évolutions récentes ». Cette saisine gouvernementale est confiée à la section du travail et de l'emploi, présidée par Françoise Geng (CGT), et le projet d'avis sera examiné en assemblée plénière des 13 et 14 décembre 2011.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Formation professionnelle

Aperçu de la dépêche Aperçu
« La loi sur la formation de 2009 a négligé la dimension de l'entreprise » (C. Seiler, Groupe Alpha)
Lire la suite
DIF : un « coût mesuré » et « une montée en charge faible » du dispositif (Nadine Morano, rapport au Parlement)

Le coût du DIF (droit individuel à la formation), « de l'ordre de 276 millions d'euros pour l'ensemble du dispositif - DIF prioritaire et plan - reste mesuré. La prise en charge des Opca évolue de plus de 34 % [en un an] pour un peu plus de 504 000 signataires en 2009, contre 377 000 en 2008 ». Ces données sont issues du rapport sur le financement du DIF qui va prochainement être remis aux parlementaires par le gouvernement et dont Nadine Morano, ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, a livré les grandes lignes à l'occasion du débat public sur la mise en application de la loi du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle, qui s'est déroulé à l'Assemblée nationale mercredi 30 mars 2011. L'article 7 de la loi du 24 novembre 2009 prévoyait en effet que le gouvernement remette « au Parlement, avant le 1er janvier 2011, un rapport sur le financement du droit individuel à la formation et le traitement comptable et fiscal des droits acquis à ce titre par les salariés et non encore mobilisés ».

Lire la suiteLire la suite
Application de la loi orientation/formation : la simplification n'est pas au rendez-vous pour les députés Cherpion, Gille et Méhaignerie

« Il me semble que la loi [orientation/formation] a permis que le travail en commun de partenaires qui ne se rencontraient pas jusque là soit fait. Dans ce cadre, à mon sens, la loi a rempli son objectif pour une grande partie même s'il reste du travail et si nous n'avons pas réellement simplifiés les choses. » C'est ce qu'indique Gérard Cherpion, député UMP des Vosges, à l'occasion de la présentation, mardi 8 mars 2011, du rapport sur la mise en application de la loi du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie devant la commission des Affaires sociales (AEF n°246464). Ce constat est partagé par Pierre Méhaignerie, député UMP d'Ille-et-Vilaine et président de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, et Jean-Patrick Gille, député PS d'Indre-et-Loire et co-rédacteur du rapport. Ce dernier souligne que pour ce qui est de « la clarification et de la simplification de la gouvernance [des politiques de formation professionnelle], tout dépend du bon vouloir des acteurs. Et, même s'ils affichent leur bonne volonté, les responsabilités sont encore plus diluées qu'auparavant : État, régions, partenaires sociaux, tout le monde s'occupe dorénavant de tous les publics sans que l'on sache qui est réellement responsable. »

Lire la suiteLire la suite
Loi orientation/formation : des chantiers « inégalement avancés » selon le rapport parlementaire Cherpion/Gille

Les « chantiers de réforme » prévus par la loi du 24 novembre 2009 relative à l‘orientation et à la formation tout au long de la vie professionnelle « sont inégalement avancés » plus de quinze mois après la promulgation de ce texte. Tel est le constat dressé par les députés Gérard Cherpion (UMP, Vosges) et Jean-Patrick Gille (PS, Indre-et-Loire) dans leur rapport sur la mise en application de la loi orientation/formation du 24 novembre 2009 présenté devant la Commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale mardi 8 mars 2011. Ils nuancent toutefois ce jugement en s'interrogeant : « Comment pourrait-il en être autrement », au vu « de la richesse des questions abordées » et de la densité de cette loi ? Les deux rapporteurs notent également que « le législateur avait pris en compte la nécessité de délais d'adaptation significatifs, par exemple en laissant plus de deux ans pour la réorganisation du paysage des Opca (Organismes paritaires collecteurs agréés) ».

Lire la suiteLire la suite