Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Grand Paris : le conseil de surveillance de la SGP vote à l'unanimité le schéma d'ensemble du réseau de transport

Le conseil de surveillance de la SGP (Société du Grand Paris), composé de représentants de l'État et d'élus franciliens (1), a voté à l'unanimité, jeudi 26 mai 2011, l'acte motivé relatif au schéma d'ensemble du réseau de transport public du Grand Paris. L'acte motivé sera transmis au gouvernement en vue de la publication au mois de juillet 2011 d'un décret en Conseil d'État qui devrait reprendre le contenu de l'acte motivé. Celui-ci prévoit un réseau de 175 km composé de trois lignes (rouge, bleue et verte) et comptant 57 nouvelles gares dont 44 en correspondance. S'y ajoute un arc Est plus proche de Paris (ligne orange). Le coût total de ce réseau de 200 km et 72 gares est chiffré à 20,5 milliards d'euros sur quinze ans (2). La mise en service devrait s'étaler entre 2017 et l'après 2025 et le réseau devrait transporter à terme 2 millions de voyageurs par jour. La maîtrise d'ouvrage est assurée aux deux tiers par la SGP et à un tiers par le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France). À noter qu'une seconde délibération a été votée à l'unanimité : elle prévoit que la réalisation du tronçon Orly-Versailles sera compatible avec la préservation d'au moins 2 300 hectares de terres agricoles du plateau de Saclay.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le métro automatique du Grand Paris sera souterrain pour des raisons environnementales

« Il n'est pas possible d'envisager un tracé aérien sur plus d'une vingtaine de kilomètres » pour le futur métro automatique prévu par le Grand Paris, affirme Florence Castel, directrice du développement durable et de la qualité à la SGP (Société du grand Paris), mercredi 2 mars 2011. Cette conclusion s'impose à l'issue d'une « évaluation stratégique environnementale », rendue obligatoire par la loi sur le Grand Paris de 2010, destinée à orienter les choix en matière de tracé du projet. « Une grande première » pour un projet d'infrastructure de transport, selon Marc Véron, président du directoire de la SGP. Le conseil de surveillance de la SGP doit se réunir fin mai pour définir le tracé, les gares et la séquence des travaux des quelque 160 kilomètres de ce métro automatique, dont 140 kilomètres devraient donc être souterrains. Un décret doit ensuite officialiser fin juin cette décision. À l'opposé, le cabinet Carbone 4 avait estimé que les projets actuels de métro automatique ont « un mauvais bilan carbone » du fait de leur tracé souterrain (L'AEF n°250013).

Lire la suiteLire la suite
Grand Paris : le groupe EELV à la région dénonce l'accord sur les transports conclu avec l'État

« Cet accord n'a rien d'historique, c'est un document qui n'a aucune valeur contractuelle », estime Jean-Vincent Placé, vice-président (Europe Écologie-Les Verts) du conseil régional d'Île-de-France en charge des transports, jeudi 27 janvier 2011, à propos du protocole d'accord sur les transports du Grand Paris présenté la veille par Jean-Paul Huchon, le président (PS) de la région, et Maurice Leroy, le ministre de la Ville en charge du Grand Paris. « Je n'ai pas de raison de ne pas croire Maurice Leroy, mais je n'ai pas non plus de raison de le croire », poursuit-il, affirmant avoir « une très forte inquiétude sur les financements, la réalisation du plan de mobilisation pour le réseau existant et la maîtrise d'ouvrage ». Pour l'élu d'EELV, « la majorité régionale a éclaté sur la question des transports ». Le groupe EELV tiendra une réunion lundi 31 janvier 2011 pour « faire un point sur ce qui s'est passé et en tirer les conclusions politiques ».

Lire la suiteLire la suite
Métro automatique du Grand Paris : les projets actuels ont « un mauvais bilan carbone » (cabinet Carbone 4)

Les projets de trams-trains, de rénovation de RER, ainsi que de réhabilitation de lignes ferroviaires existantes sont susceptibles de présenter un meilleur bilan carbone et financier d'ici 2050 que les projets actuellement portés dans le cadre du Grand Paris, indique Hélène Le Téno, consultante du cabinet Carbone 4, lors de la présentation lundi 24 janvier 2011 d'un rapport consacré à « l'impact carbone des projets ferrés du Grand Paris ». « Que ce soit dans un contexte de récession ou de croissance économique, les projets de métro automatique du Grand Paris auront peu d'impact sur les émissions de CO2 d'Île-de-France, et nous apparaissent plus risqués. Ils sont appropriés si l'on considère que la croissance économique peut s'affranchir de la contrainte énergétique, ce qui est un crédo assez fort, ou si l'on considère que l'Île-de-France n'a pas envie de participer au facteur 4. » Le facteur 4 est l'expression désignant la réduction d'ici 2050 de 75 % des émissions français de gaz à effet de serres par rapport à 1990.

Lire la suiteLire la suite