Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Christine Musselin : « Les BAIP doivent trouver leur place parmi les intermédiaires du marché du travail et au sein de l'université »

« Le premier défi des BAIP, c'est de trouver leur place parmi d'autres intermédiaires du marché du travail (Pôle emploi, les agences de placement, les petites annonces, etc.). Leur second défi consiste à trouver leur place au sein de l'université », estime Christine Musselin, directrice du CSO (UMR Sciences Po Paris-CNRS), mercredi 25 mai 2011, lors du séminaire national des responsables de l'insertion organisé par le MESR dans le cadre des RUE (Rencontres universités-entreprises) au Cnit-La Défense (AEF n°240025). « Les BAIP sont des intermédiaires du marché du travail, car leur activité est du type 'relais' : au sein d'une organisation, ils assurent le lien entre celle-ci et son environnement. Tout l'enjeu est de trouver la bonne place intermédiaire, entre d'un côté le risque de 'se faire manger' par l'environnement et donc perdre la confiance de la structure, et de l'autre, rester trop proche de la structure au point de ne plus jouer le rôle d'interface. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Traduire les diplômes en compétences permet de « faire prendre conscience aux étudiants de leur potentiel » (M-J Labouré, séminaire BAIP)

« Le concept de compétences - qu'elles soient disciplinaires, transversales ou professionnelles - est un très bon outil pour permettre que les fonctions 'formation' et 'insertion' des universités se rejoignent », déclare Claude Jolly, adjoint au chef du service de la stratégie de l'enseignement supérieur et de l'insertion professionnelle à la Dgesip, le 25 mai 2011. Il s'exprime en ouverture de l'atelier sur les compétences et la professionnalisation dans la formation organisé lors du premier séminaire national des BAIP, en marge des RUE (Rencontres universités-entreprises) 2011 (AEF n°240025). « Un diplômé a besoin d'être armé pour avoir plusieurs vies professionnelles. Cela passe par l'acquisition de savoirs fondamentaux et non d'un geste professionnel lié à une technique », poursuit-il. « Grâce à ses compétences disciplinaires, un étudiant saura par exemple distinguer les spécificités des quatre grandes périodes historiques ou résoudre une équation linéaire. Ses compétences transversales lui permettront d'exploiter des informations ou d'expliquer de façon claire un problème complexe. Enfin, les compétences dites professionnelles sont définies par le milieu professionnel car elles sont liées à la pratique du métier. Elles rendent l'étudiant directement employable. »

Lire la suiteLire la suite
Valérie Pécresse (RUE) : « Il y a 3 évolutions à confirmer, la professionnalisation, la pluridisciplinarité et l'insertion dès la licence »

« Il y a trois évolutions de l'université qui doivent être confirmées : la professionnalisation des cursus, et pas seulement via les stages ; la pluridisciplinarité, car l'université a spécialisé trop vite ses étudiants ; et faire de la licence à bac+3 un diplôme qui insère », déclare Valérie Pécresse, jeudi 26 mai 2011, lors des Rencontres universités entreprises organisées au Cnit-La Défense par AEF. « La professionnalisation des cursus, c'est aussi un langage qu'il faut apprendre à parler pour être employable. Il faut maîtriser l'anglais, si possible une deuxième langue vivante, ainsi que les outils informatiques, avoir un peu voyagé, savoir travailler en groupe, avoir eu des engagements. Ce n'est pas du saupoudrage qu'il faut, ce sont des compétences de base. » Elle estime que les diplômés d'universités « doivent apprendre à répondre à la question 'que savez-vous faire', et non 'que savez-vous', tout court. Il faut faire émerger les compétences et les connaissances, au travers d'un référentiel. Ils doivent savoir ce qu'ils ont 'à vendre'. »

Lire la suiteLire la suite
1er « séminaire national des BAIP » : l'insertion professionnelle est un avantage compétitif pour nombre d'universités (P. Hetzel, RUE 2011)

« On ne conçoit plus aujourd'hui l'innovation pédagogique sans intégrer la dimension de l'insertion professionnelle », déclare Patrick Hetzel, Dgesip, mercredi 25 mai 2011 lors du « premier séminaire national des BAIP », qui se tient dans le cadre des RUE (rencontres universités entreprises) au Cnit Paris La-Défense (25 et 26 mai 2011). Au cours de ce séminaire sont présentés divers témoignages sur les « stratégies » et les politiques d'insertion professionnelle. Voici des échos de la matinée.

Lire la suiteLire la suite
Le Mét propose « d'ajouter aux missions des BAIP un rôle de développement de l'entrepreneuriat étudiant »

« Après avoir obtenu la mise en place de BAIP dans les universités, chargés de l'orientation et de la gestion des stages, le Mét propose aujourd'hui d'ajouter aux missions de ces BAIP un rôle de développement de l'entrepreneuriat étudiant », indique-t-il vendredi 19 novembre 2010. L'organisation étudiante annonce également sa participation à la « marche des entrepreneurs » organisée par l'association « Parrainer la croissance », également organisatrice « des journées de l'entrepreneur » le 15 novembre.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Sur un an, les salaires reculent de plus de 2 % en euros constants en raison de l’inflation (Dares)

Ce n’est pas un hasard si le pouvoir d’achat a été au cœur des débats de la campagne présidentielle, et continue de figurer parmi les priorités des Français. Certes, selon des données publiées par la Dares le 13 mai 2022, l’indice du SMB (salaire mensuel de base) de l’ensemble des salariés a progressé de 2,3 % entre fin mars 2021 et fin mars 2022, et l’indice du SHBOE (salaire horaire de base des ouvriers et employés) de 2,5 %. Mais ces augmentations sont loin de compenser l’inflation, qui sur la même période s’élève à 4,6 %. Ainsi, "sur un an et en euros constants, le SHBOE diminue de 2,1 % et le SMB de 2,3 %".

Par catégorie professionnelle, le salaire mensuel de base recule, en euros constants :

  • de 2 % pour les employés ;
  • de 2,2 % pour les ouvriers ;
  • de 2,7 % pour les professions intermédiaires et les cadres.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Cour des comptes : la note sur les universités "dit tout haut ce que certains pensaient tout bas" (E. Roux à l’ADGS)
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Sodexo accompagne Paris 2024 pour assurer une "offre de restauration bas carbone" (Georgina Grenon)
Lire la suite