Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Gestion des risques : quels outils et quelle implication pour les collectivités ?

Dans le domaine de la prévention et de la gestion des risques et des crises, « les maires disposent du Dicrim (document d'information communal sur les risques majeurs) et participent au PPR (plan de prévention des risques) qui sont prévus par le code de l'environnement. Ils établissent également des PCS (plans communaux de sauvagarde) qui eux relèvent de la loi de 2004 de modernisation de la sécurité civile et donc du ministère de l'Intérieur », résume Guillaume Déderen, chef du bureau des risques majeurs à la DSC (direction de la sécurité civile). Alors que le ministère de l'Écologie s'occupe de la prévention des risques, le ministère de l'Intérieur est chargé de la gestions des risques et des crises. Guillaume Déderen constate que « plusieurs élus se sont pleinement impliqués dans une meilleure gestion des inondations, par exemple en agissant en intercommunal dans le cadre géographique des 'bassins à risques' ». Mais l'implication reste « variable ». « Il est vrai qu'il reste des élus qui ne s'intéressent pas à ce type de risque, ou qui n'ont pas pris conscience du risque », détaille-t-il. « Il faut les rassurer et les aider. Certes la DSC édite des guides d'élaboration des PCS, mais il faut sans doute aller encore plus à la rencontre des élus, les informer et leur présenter des protocoles très simples et pourtant efficaces », proposent-ils.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi