Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

URGENT. Une dizaine d'universités créent un réseau pour « développer un modèle complémentaire aux métiers de l'ingénieur »

« Développer un modèle complémentaire de formations aux métiers de l'ingénieur » est l'objectif du réseau baptisé Figure (formation à l'ingénierie par des universités de recherche), créé par une dizaine d'universités en avril 2011, selon les termes de la charte du réseau qu'AEF s'est procurée. Ce modèle de formation reprend la plupart des éléments du référentiel contenu dans le rapport de l'Aeres sur la formation universitaire au métier d'ingénieur, qui a été rendu public en décembre 2010 (AEF n°252958). Parmi ces universités figurent Aix-Marseille-II Méditerranée, l'université technologique de Compiègne, Lille-I, Lyon-I Claude-Bernard, Montpellier-II, Nancy-I Henri-Poincaré, Poitiers, Toulouse-III Paul-Sabatier, l'UPMC. Ce texte est en train d'être voté par les Cevu et les CA des établissements. Le président est Yves Bertrand, directeur de l'UFR « sciences fondamentales et appliquées » de l'université de Poitiers et son vice-président est Patrick Porcheron, vice-président formation de l'UPMC.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'UPMC propose un cursus d'ingénierie pour former des ingénieurs de haut niveau en mécanique et électronique

« L'objectif du cursus universitaire d'ingénierie que nous avons lancé à la rentrée 2010 est de former des ingénieurs de haut niveau en mécanique et électronique. Il s'inspire du modèle des formations en ingénierie des grandes universités technologiques nord-américaines tel que proposé dans le rapport de l'Aeres paru en décembre dernier », déclare à AEF Patrick Porcheron, responsable des formations à l'UPMC (Paris-VI) (AEF n°252958 et AEF n°252789). Ce cursus accueillait au premier semestre douze étudiants, mais l'université espère au moins doubler ce chiffre dès la rentrée 2011 et développer ensuite d'autres formations de ce type en informatique ou en chimie. L'admission dans le cursus se fait sur dossier et entretien, après une L1 de sciences et technologie. Les étudiants obtiendront dans cinq ans un diplôme de master en sciences de l'ingénieur, avec une spécialisation en mécanique ou en électronique. Le label « cursus en ingénierie » sera mentionné dans le supplément au diplôme.

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Ingénieurs : il faut « promouvoir des solutions alternatives » au système des écoles (JC Pomerol, UPMC)
Lire la suite
Ingénieurs : l'Aeres ne dispose d'« aucune prérogative dans le processus d'habilitation des formations » (Cdefi)

L'Aeres est « une agence d'évaluation » qui a « vocation à évaluer les formations universitaires existantes » et non à « élaborer le cahier des charges de formations à venir », rôle qui appartient « à l'État », affirme la Cdefi, jeudi 6 janvier 2011, réagissant au rapport de l'Aeres sur la formation universitaire au métier d'ingénieur (AEF n°252789 et AEF n°252958). Cette position a fait l'objet d'un courrier envoyé au président de l'Aeres et le bureau rencontrera Valérie Pécresse « dans les prochains jours » pour évoquer notamment cette question. « Il n'existe en France qu'une seule sorte de formations d'ingénieurs définie par la loi depuis 1934 et soumises à l'évaluation d'une instance légale : la Commission des titres d'ingénieurs », ajoute l'association. Cette dernière ne conteste pas l'autorité de l'Aeres dans l'évaluation de la recherche, mais elle ne lui reconnaît « aucune prérogative dans le processus d'habilitation des formations d'ingénieurs ».

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Aeres : « Il reste de la place sur le marché de l'emploi pour des ingénieurs issus d'une filière universitaire » (Alain Menand)
Lire la suite
La CTI estime avoir été « tenue à l'écart » par l'Aeres de la rédaction de l'étude sur la formation universitaire d'ingénieurs

La CTI constate « qu'elle a été tenue à l'écart de la conception et de la rédaction de cette étude qui concerne son domaine de compétences, fixé par la loi », déclare la commission des titres d'ingénieurs, le 16 décembre 2010, réagissant à la publication de propositions de l'Aeres sur un modèle de formation universitaire au métier d'ingénieur (AEF n°252958 et AEF n°252789). « Depuis des années, la CTI a cherché - sans succès - à coordonner ses activités avec celles de l'Aeres, elle constate la difficulté de cette dernière à engager un dialogue serein sur leurs champs d'intervention réciproques ». Après l'annonce du passage au contrat quinquennal entre l'État et les établissements, la CTI s'était dit prête à « relancer le travail de coordination » avec l'Aeres, estimant que leurs activités « ont un recouvrement important pour l'évaluation pédagogique et institutionnelle des formations d'ingénieurs » (AEF n°256436).

Lire la suiteLire la suite
L'Aeres propose une comparaison des différentes filières de formation d'ingénieurs

L'Aeres (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur) a publié le 14 décembre 2010 une étude sur la « formation universitaire au métier d'ingénieur », dans laquelle elle propose une typologie des diverses filières d'ingénierie : le modèle américain, le modèle français de formation intégrée sans concours intermédiaire et le modèle type des écoles d'ingénieurs françaises. Elle propose, à partir de cette comparaison, un quatrième « modèle » pour un cursus d'ingénierie au sein de l'université, qui se rapproche du modèle international (AEF n°252958).

Lire la suiteLire la suite