Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Classements internationaux : l'EUA publie un rapport sur l'impact des palmarès d'universités

« Les conséquences négatives [des] classements et leur manque de transparence l'emportent sur les avantages qu'ils procurent, à savoir la responsabilisation des acteurs ou l'encouragement à collecter des données fiables », écrit l'EUA (Association des universités européennes) dans un rapport rendu public vendredi 17 juin 2011, dans lequel elle analyse treize palmarès internationaux d'universités (1), leurs méthodologies et leur impact. « Ce rapport montre que les principaux classements internationaux d'universités procurent une vision très simplifiée de la mission institutionnelle, de la qualité et des performances des établissements concernés, parce qu'ils se focalisent majoritairement sur des indicateurs de recherche », indique l'EUA. « L'une [des] conséquences négatives est la tendance croissante des universités à investir dans des activités qui améliorent leur position dans les 'rankings' plutôt que dans leur coeur de métier que sont l'enseignement et la formation. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Classements : l'Ireg adopte des règles d'audit en vue d'attribuer un label qualité aux organismes producteurs de palmarès

L'Ireg, observatoire international des classements et de l'excellence académique (1), annonce sur son site internet avoir mis au point les règles d'audit nécessaires à l'établissement d'un label qualité « approuvé par l'Ireg » à destination des organismes producteurs de classements. Les résultats des premiers audits seront connus à l'automne 2011. Un document décrit la procédure et les critères d'audit retenus, dans le but de « vérifier qu'un classement a été réalisé de manière professionnelle et qu'il se conforme aux bonnes pratiques, procurant aux étudiants, à leurs parents et aux employeurs une information qui leur permet de comparer des programmes d'institutions d'enseignement supérieur ». Les équipes d'audit, composées de trois à cinq « académiques indépendants », suivront les principes de Berlin adoptés lors de la conférence de l'Ireg de 2006. Les audits de l'Ireg entendent « améliorer la transparence des palmarès », « donner aux usagers des palmarès un outil pour identifier ceux qui sont dignes de confiance » et « améliorer la qualité des classements ».

Lire la suiteLire la suite
Forum Unesco sur les classements internationaux : « Ils ne sont pas près de disparaître » (Eva Egron-Polak, IAU)

« Les classements internationaux sont là et ils ne sont pas près de disparaître. » C'est la conclusion que tire Eva Egron-Polak, directrice exécutive de l'IAU (Association internationale des universités), à l'issue des débats organisés lundi 16 mai 2011, dans le cadre du forum global de l'Unesco consacré aux bons et mauvais usages des classements (AEF n°240771 ). « Il existe une série d'éléments qui ne sont pas pris en compte par les classements internationaux, comme l'impact sur le développement socio-économique », note-t-elle. Toutefois, « lorsqu'ils sont utilisés de manière judicieuse, ils peuvent servir d'outils précieux ». Ce qu'il faut, c'est « informer le public sur ce qui n'est pas pris en compte par les rankings ».

Lire la suiteLire la suite
Classement de Shanghai : « Si les politiques en font un mauvais usage, ce n'est pas de notre faute ! » (Nian Cai Liu, université Jiao Tong)

« Je ne m'attendais pas du tout à ce que les choses se passent ainsi lorsque j'ai commencé à travailler sur un palmarès des universités mondiales, ni que l'Unesco s'intéresserait un jour à ce sujet », confie à AEF Nian Cai Liu, professeur de chimie à l'université Jiao Tong de Shanghai et concepteur du palmarès mondial des universités dit « de Shanghai », mardi 17 mai 2011, en marge du forum mondial de l'Unesco consacré aux bons et mauvais usages des classements (AEF n°241245). « Beaucoup de monde utilise le palmarès que nous mettons en ligne, et qui était au départ destiné à connaître la place des universités chinoises dans le paysage mondial et à nous aider à déterminer où envoyer nos propres étudiants. Mais ce n'est pas de notre faute si les politiques en font un mauvais usage ! C'est comme l'explosif : le scientifique le conçoit, le politique décide de son usage. Or, un explosif peut servir à construire des routes comme à tuer des gens… Nous espérons vraiment que notre outil sera utilisé avec sagesse. »

Lire la suiteLire la suite
Classements internationaux : une « notoriété relative » aux yeux des étudiants étrangers (CampusFrance)

« L'intérêt des étudiants pour les classements internationaux est une question nationale et non régionale, liée à la culture du pays et aux types d'études auxquels se destinent les étudiants ». C'est le constat dressé par CampusFrance dans une note à paraître au mois d'avril 2011, qui a pour objectif de « dresser un état des lieux et de montrer l'évolution de ces classements, mais aussi de mesurer leur audience, en particulier auprès des étudiants étrangers ». S'il « semble certain que ces classements internationaux influent sur la politique nationale de la France en matière d'enseignement supérieur », les jeunes étrangers se montrent « parfois plus intéressés par des classements nationaux dans la filière choisie ».

Lire la suiteLire la suite