Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L'UFC-Que Choisir dénonce « les pratiques bien peu louables » des agences immobilières en Île-de-France

« Les agences immobilières d'Île-de-France ne jouent pas le jeu de l'accès au logement des franciliens », estime l'UFC-Que Choisir Île-de-France, qui, du 12 mars au 2 avril 2011, a sollicité 166 agences dans la région parisienne pour connaître les modalités d'accès à la location, vérifier la conformité des agences à leurs obligations légales, et apprécier le service offert au candidat. « Les pratiques abusives se retrouvent à tous les étages. » Ainsi, « dans 23 cas sur 148, les honoraires n'étaient pas affichés ou pas visibles de l'extérieur. De même, près de cinq mois et demi après l'entrée en vigueur de l'obligation légale d'affichage de l'étiquette énergétique, seules 74 % des agences respectent la loi. Ce constat est d'autant plus dommageable que, dans un contexte d'explosion des tarifs de l'énergie, cette information est essentielle pour les candidats à la location », fait valoir l'association de consommateurs.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Louer responsable » : la ville de Paris présente son partenariat avec Sires métropole (AG Habitat & développement)

« La politique de Paris est de construire du logement social durable, mais cela ne suffit pas, et c'est un défi très compliqué que de faire faire du logement social à des propriétaires privés », affirme Christian Nicol, directeur du logement et de l'habitat à la mairie de Paris. La ville s'est donc engagée depuis janvier 2011 avec le Sires métropole dans le dispositif « Louer responsable » (1) dont la mise en oeuvre a été présentée jeudi 19 mai 2011 à l'occasion de l'assemblée générale de la Fédération nationale d'Habitat & développement (2). Ce partenariat entre une collectivité, un Sires - filière gestion locative de la fédération -, un propriétaire et un bailleur vise à développer une offre à loyer maîtrisé dans le parc privé pour les ménages modestes. « Pour que cela fonctionne, il faut rassurer le propriétaire et prendre en charge une partie du loyer pour combler l'écart avec les prix du marché, nous ne prenons toutefois pas des loyers supérieurs à 17 ou 18 euros du mètre carré pour ne pas participer à l'inflation des prix », explique Christian Nicol.

Lire la suiteLire la suite
5 % des réclamations portées en 2010 devant la Halde concernent l'accès au logement

5 % des 12 467 réclamations enregistrées en 2010 par la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité) (1) concernent le logement, soit légèrement moins qu'en 2009 où ce taux atteignait 5,5 % (AEF Habitat et Urbanisme n°274285). Bien que « peu nombreuses », les 629 plaintes liées à l'accès au logement (390 concernent le logement public et 239 le logement privé) renvoient à « un élément fondamental de la vie sociale », estime la Halde dans son rapport annuel 2010, présenté vendredi 29 avril 2011 par son président, Éric Molinié, directeur adjoint du développement durable du groupe EDF. La Halde a traité 37 336 sollicitations en 2010, dont 5 658 ont mené à une enquête approfondie et 279 débouché sur des délibérations (2) (six portaient sur le logement privé et une sur le logement public). Le logement continue de figurer avec l'emploi et l'éducation parmi les trois priorités d'action de la Haute autorité.

Lire la suiteLire la suite
Prêts hypothécaires : vers une directive européenne en faveur « d'une meilleure protection des consommateurs »

Mettre fin à des pratiques de prêt et d'emprunt jugées « irresponsables » et « aider les consommateurs à reprendre confiance dans le système financier » après les bulles immobilières observées au Royaume-Uni, en Irlande ou en Espagne. Tels sont les principaux objectifs de la proposition de directive « sur les contrats de crédit relatifs aux biens immobiliers à usage résidentiel », adoptée jeudi 31 mars 2011 par la Commission européenne, alors que « la crise financière a montré les conséquences néfastes [de certaines] pratiques de prêt et d'emprunt [sur] les consommateurs et les prêteurs, mais aussi pour le système financier et l'économie en général ». « Il s'agit aussi de promouvoir l'avènement d'un marché unique du crédit hypothécaire qui soit dynamique, concurrentiel et mieux intégré », explique Michel Barnier, le commissaire européen chargé du marché intérieur et des services concernant ce texte qui couvre tous les prêts octroyés aux consommateurs en vue de l'achat d'un logement, ainsi que certains de ceux destinés à leur rénovation (1). Le Parlement et le Conseil des ministres européens doivent à présent examiner cette proposition de directive.

Lire la suiteLire la suite
DPE : l'UFC-Que choisir dénonce le « caractère aléatoire » du classement des biens immobiliers

Une même maison classée C, D, ou E, avec une « estimation de consommation de 134 kilowattheures à 244 kilowattheures par mètre carré et par an, soit une facture annuelle variant de 1 000 à 1 800 euros » : c'est l'un des résultats de la réactualisation d'une enquête de 2008 de l'UFC-Que choisir sur les DPE (diagnostics de performance énergétique), annonce l'association lundi 21 février 2011, qui dénonce le « caractère aléatoire » du classement des biens immobiliers. Les DPE, rendus obligatoires dans certains cas par l'Union européenne et généralisés par la loi Grenelle II, sont présentés sous la forme d'une étiquette énergétique qui classe de A (les plus économes) à G (les moins économes) les bâtiments en fonction de leur consommation énergétique. « Sur quatre maisons visitées par 16 diagnostiqueurs : deux maisons ont été classées dans pas moins de trois classes énergétiques différentes, une a été classée dans deux étiquettes différentes, une seule s'étant vue attribuer la même étiquette énergétique par tous ces 'professionnels'. »

Lire la suiteLire la suite
Le recours à la location simple « fragilise l'équilibre de gestion » du Crous de Montpellier (rapport de la chambre régionale des comptes)

Le recours à la location simple « fragilise l'équilibre de gestion du Crous » de Montpellier, observe la chambre régionale des comptes de Languedoc-Roussillon, dans son récent rapport sur les finances de l'organisme entre 2000 et 2007. « Ce système dans lequel le Crous loue des logements auprès d'un bailleur social dans le cadre d'une location ordinaire « présente l'avantage de ne pas engager le Crous dans le temps et de simplifier le calcul du loyer » mais demande « une grande vigilance » puisqu'un taux de remplissage inférieur à 90 % met le Crous en situation de déficit ». Plus généralement, le rapport fait état d'une situation financière « sans signe de tension manifeste, à l'exception d'événements ponctuels ». « L'équilibre financier reste toutefois étroitement lié aux subventions et aux aléas de l'activité ». Aussi, « dans un contexte de hausse des coûts de la construction et des dépenses d'énergie, ainsi que de contraintes réglementaires croissantes, il est recommandé une gestion prudente des dépenses d'équipement par un recours limité à l'emprunt et une recherche de l'allocation optimale des moyens en personnel. »

Lire la suiteLire la suite