Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Lutte contre le décrochage scolaire : Nicolas Sarkozy dressera « un premier bilan » jeudi 23 juin 2011

« Le président de la République se rendra dans les Yvelines, jeudi 23 juin 2011 pour dresser un premier bilan des mesures destinées à prévenir l'absentéisme scolaire », annonce l'Élysée mercredi 22 juin 2011. Le chef de l'Etat rencontrera des élèves du Collège Blaise-Pascal de Plaisir et conclura ce déplacement par une table ronde. Nicolas Sarkozy sera accompagné par Luc Chatel, ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative et Éric Ciotti, député (UMP) et président du conseil général des Alpes-Maritimes.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 43 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Décrochage scolaire : Yves Durand (SRC) pointe « la multiplicité des dispositifs actuels, mille-feuille mal coordonné »

« L'article 7 de notre proposition de loi [qui abroge la loi Ciotti] ne doit pas faire l'objet d'une polémique inutile. Ce n'est pas une revanche de notre part, mais la conclusion logique de la démarche portée par notre proposition de loi », indique le député Yves Durand (SRC, Nord), rapporteur d'une proposition de loi visant à lutter contre le décrochage scolaire (AEF n°246155), examinée par la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale, mercredi 25 mai 2011. L'article 7 de cette proposition de loi abroge la loi du député UMP des Alpes-Maritimes Éric Ciotti relative à la suspension des allocations familiales en cas d'absentéisme (AEF n°250150). « Alors que la loi montre son efficacité, c'est le moment que choisissent les députés socialistes pour déposer une proposition de loi pour l'abroger. Vous ne changerez jamais, l'immobilisme et le conservatisme sont votre marque de fabrique », répond Éric Ciotti aux parlementaires du groupe SRC, mardi 24 mai lors des questions au gouvernement. Ce texte a été rejeté par la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale mais sera examiné en séance publique le 9 juin 2011.

Lire la suiteLire la suite
Décrochage scolaire : Luc Chatel et Jeannette Bougrab visitent une plate-forme interministérielle

Le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, Luc Chatel, et la secrétaire d'État chargée de la jeunesse et de la Vie associative, Jeannette Bougrab, ont présidé une réunion de la plate-forme de coordination pour la prévention du décrochage scolaire du département de l'Indre, ce jeudi 12 mai 2011. « La plate-forme expérimentée à Châteauroux, placée sous l'autorité du préfet, va être généralisée à la rentrée 2011, dans le cadre du système interministériel d'échange d'informations qui vient d'être mis en place, entre le MENJVA, le ministère de l'Agriculture et le ministère de l'emploi », annonce le ministre. « Si nous sommes venus aujourd'hui à Châteauroux [Indre] avec Jeannette Bougrab, c'est pour déclarer la guerre au décrochage scolaire », poursuit-il.

Lire la suiteLire la suite
Décrochage scolaire : un texte présente les plates-formes de suivi et d'appui aux jeunes

« L'objectif est de pouvoir disposer pour la fin mars 2011 d'un premier constat comparatif et de produire une situation des jeunes décrochés à l'échelle de chaque département », indique un texte adressé aux préfets de région, de département, aux recteurs et aux directeurs régionaux de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt et publié au BO du 11 janvier 2011 (AEF n°248469). Ce document détaille « les principes d'action » du système interministériel d'échange d'informations et des plates-formes de suivi et d'appui aux jeunes sortant prématurément du système de formation initiale. « Les plates-formes de suivi et d'appui aux jeunes décrocheurs [doivent être] opérationnelles dès le premier trimestre de l'année 2011 », souligne-t-il. Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, a annoncé mercredi 19 janvier la généralisation « des plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs sur l'ensemble du territoire », à partir « des expérimentations soutenues par le fonds d'expérimentation pour la jeunesse dans plus de la moitié des régions métropolitaines » (AEF n°250495).

Lire la suiteLire la suite
à découvrir

Enseignement scolaire

Aperçu de la dépêche Aperçu
Enseignement scolaire : la revue de presse des samedi 1er, dimanche 2 et lundi 3 octobre 2022
Lire la suite

Fonction publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
L’INSP prépare une stratégie de recherche pour "accompagner la transformation de l’action publique"
Lire la suite
Réforme des retraites : le nouveau cycle de concertations débutera mercredi 5 octobre 2022

"Comme l’ont indiqué le président de la République et la Première ministre, je recevrai les partenaires sociaux pour ouvrir les concertations relatives à la réforme des retraites", confirme Olivier Dussopt à l’AFP, le 3 octobre 2022. La première réunion "se tient mercredi 5 octobre à 14h30", précise le ministre du Travail. Lors de cette rencontre, il présentera "le calendrier, la méthode et les objectifs de la réforme, dans la perspective d’un projet de loi adopté d’ici à la fin de l’hiver 2023". Outre les huit organisations patronales et syndicales représentatives au niveau national interprofessionnel, l’Unsa, la FSU et la FNSEA participeront aux discussions. Si la pénibilité, l’emploi des seniors ou la revalorisation des minimums doivent être abordés, l’un des objectifs affichés demeure le "report progressif de l’âge de départ de quatre mois par an, aboutissant à 65 ans en 2031".

Lire la suiteLire la suite