Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Sanctions disciplinaires : boycott du CSE par une majorité d'organisations syndicales

FCPE, UNL, Sgen-CFDT, Unsa-Éducation, FSU et CGT-Éduc'action devraient boycotter le CSE jeudi 30 juin 2011, apprend AEF mercredi 29 juin 2011. « Nous avons été avertis au dernier moment de l'arrêté qui accompagnait les décrets sur la discipline [parus au JO dimanche 26 juin]. Nous n'avons pas eu le temps de travailler ce texte », déplore Thierry Cadart, secrétaire général du Sgen-CFDT. À la suite de la publication de ces décrets, les syndicats devaient s'exprimer en CSE jeudi 30 juin 2011 sur un arrêté concernant une convention fixant les modalités des « mesures de responsabilisation » des élèves (AEF n°237536).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Bac : un projet d'arrêté prévoit des « épreuves orales » de langue vivante « en cours d'année » pour les séries S et ES

Un projet d'arrêté à l'ordre du jour du CSE jeudi 30 juin 2011 prévoit que pour la session 2013 en classe de terminale, « en série L, l'évaluation des compétences orales prend la forme d'une épreuve orale terminale. En série ES et S, l'évaluation des compétences orales a lieu en cours d'année, dans le cadre habituel de formation de l'élève ». Actuellement, en terminale, les épreuves anticipées concernent les épreuves, écrite et orale, de français, pour l'ensemble des candidats des séries ES, L et S ; l'épreuve anticipée de travaux personnels encadrés pour les candidats des séries ES, L et S ; l'épreuve anticipée d'enseignement scientifique, pour les candidats des séries L et ES ; l'épreuve anticipée de mathématiques-informatique, pour les candidats de la série L. Les notes attribuées à ces épreuves sont provisoires jusqu'à la délibération du jury terminal l'année suivante.

Lire la suiteLire la suite
Parution au JO de deux décrets relatifs aux sanctions disciplinaires 

« Afin de responsabiliser les élèves sur les conséquences de leurs actes, une nouvelle sanction, appelée 'mesure de responsabilisation', est créée » annonce le décret n°2011-728 publié au journal officiel dimanche 26 juin 2011 (AEF n°237564). Un autre décret, n°2011-729 paru le même jour fixe les modifications du code de l'éducation correspondantes pour la principauté d'Andorre. Ces deux textes avaient été examinés dans une première version le 30 septembre 2010 par le CSE (AEF n°259239). Ils ont pour objectif de « remettre la règle au cœur de la vie scolaire », instaurer « un aspect systématique dans la procédure de sanction » et « limiter le recours à l'exclusion des élèves », selon Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative (AEF n°237573). Ces décrets entreront en vigueur au 1er septembre 2011.

Lire la suiteLire la suite
Un projet d'arrêté prévoit la suppression de l'Observatoire national de la lecture

Un projet d'arrêté dont AEF a eu copie, qui sera examiné lors de la commission spécialisée des écoles du 22 juin 2011, préparatoire au CSE du 30 juin porte « suppression de l'Observatoire national de la lecture ». L'organisme « n'a plus de président depuis plus de deux ans et la composition de son conseil scientifique n'ayant pas été renouvelée, il n'a plus été réuni, malgré une redéfinition de ses missions par arrêté du 16 novembre 2009 », explique une note de présentation du projet d'arrêté. Elle précise que « sa suppression répond, en outre, à une mesure de modernisation des modes de consultation ».

Lire la suiteLire la suite