Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Le Cemagref a fait 'carton plein' avec les investissements d'avenir » (Roger Genet, directeur général)

« D'une manière générale, le Cemagref a fait 'carton plein' avec les investissements d'avenir », se félicite son directeur général, Roger Genet. L'organisme a remporté l'équipex (équipement d'excellence) Geosud et le projet Biorare au titre du volet sur les « biotechnologies et bioressources ». En outre, le Cemagref est « impliqué dans cinq idex [initiatives d'excellence], cinq Satt [sociétés d'accélération du transfert de technologie] et dix labex dont cinq ont été sélectionnés », complète Roger Genet. Dans une interview accordée à AEF, le directeur général revient sur la politique de recherche partenariale du Cemagref, qui vient de voir renouvelée sa labellisation d'institut Carnot, et sur les relations qu'il entretient avec les universités. Tout en se disant « bluffé » par leur évolution, Roger Genet défend la conviction qu' « il faudrait sortir du modèle unique d'UMR [unité mixte de recherche] ». Il annonce également un « grand forum scientifique et sociétal » le 29 novembre 2011 à Lyon pour célébrer le trentième anniversaire du Cemagref. Constatant les limites atteintes par l'organisme face aux enjeux croissants de ses recherches environnementales, son directeur général ne serait « pas opposé à ce que le Cemagref bénéficie d'une croissance telle que l'a connue l'Inria, à savoir un doublement de taille en l'espace de dix ans ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Équipex 2 : les « thèmes stratégiques » proposés par l'alliance Ancre

« Les travaux des groupes programmatiques 'sources d'énergies' font émerger des besoins d'équipements et de moyens d'essais indépendants ou cohérents entre eux (notion de plate-forme) pour la mesure, la caractérisation, le monitoring, le stockage, l'élaboration-optimisation de procédés, etc. » C'est ce qu'écrit Olivier Appert, PDG de l'IFP Énergies nouvelles et président de l'alliance Ancre (Alliance nationale de coordination de la recherche pour l'énergie), dans un courrier adressé au directeur général pour la recherche et l'innovation à la mi-mai 2011, indique l'alliance à AEF mercredi 22 juin 2011. Par ce courrier, Olivier Appert propose les « thèmes stratégiques » identifiés par les « groupes programmatiques » d'Ancre, de manière à répondre au « souhait [de la DGRI] d'associer l'alliance Ancre à la définition des axes thématiques du second appel à projets de l'action équipements d'excellence du programme d'investissements d'avenir ».

Lire la suiteLire la suite
Équipex 2 : l'alliance Allistene transmet au ministère les « thèmes stratégiques qu'il paraît important de soutenir » pour le numérique

Allistene, l'alliance des sciences et technologies du numérique, signale, mardi 14 juin 2011, avoir « communiqué au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche les thèmes stratégiques qu'il paraît important de soutenir » lors de la deuxième vague de l'appel à projets des équipex (équipements d'excellence). Un document transmis début juin au ministère fournit la liste de ces thèmes, qui concernent la « simulation à grande échelle, les nouvelles architectures et le calcul à hautes performances », les « plates-formes de télécommunications », « l'intelligence ambiante et l'interaction homme-machine », les « plates-formes pour la microélectronique et les nanotechnologies pour les Stic ». Dans le domaine des sciences de la vie et de la santé, l'alliance Aviesan a eu une démarche similaire dans le courant du mois de mai (AEF n°239012).

Lire la suiteLire la suite
Équipex 2 : Aviesan propose des « thèmes stratégiques à soutenir » en sciences de la vie et de la santé

« Après examen des résultats des premiers appels à projets des investissements d'avenir, et en particulier des appels à projets 'équipex 1' et 'infrastructures nationale en biologie-santé', il apparaît que les domaines suivants n'ont pas été soutenus suffisamment compte tenu des enjeux et des besoins exprimés par les laboratoires. » C'est ce qu'écrit André Syrota, PDG de l'Inserm et président d'Aviesan, dans un courrier daté du 13 mai 2011 adressé à Ronan Stephan, directeur général pour la recherche et l'innovation au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. La lettre, accessible sur le site internet de l'alliance, précise que la DGRI « a sollicité Aviesan afin de connaître [ses] propositions » en prévision du « second appel de l'action 'équipements d'excellence' ». Le courrier liste les « thèmes stratégiques qu'il conviendrait de soutenir » dans le domaine des sciences de la vie et de la santé.

Lire la suiteLire la suite
Le Cemagref et la Datar signent une convention-cadre pour « mieux répondre aux défis de l'aménagement durable des territoires »

Emmanuel Berthier, délégué interministériel à l'aménagement du territoire, et Roger Genet, directeur général du Cemagref (Institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement), signent une convention-cadre de coopération pour une durée de quatre ans, mardi 10 mai 2011. Elle « vise à structurer et à renforcer les actions communes entre la Datar et le Cemagref pour mieux répondre aux défis de l'aménagement durable [des] territoires ». Des travaux menés en commun par les deux organisations doivent aboutir à « la mise en place de méthodes et d'outils qui prennent en compte les spécificités de chaque territoire et leurs besoins ».

Lire la suiteLire la suite
Instituts Carnot 2 : 34 laboratoires de recherche sont labellisés et recevront 300 millions d'euros sur cinq ans

Au total, « 34 laboratoires de recherche sont labellisés à l'issue de l'appel à candidatures 'Instituts Carnot 2', doté d'environ 60 millions d'euros par an », annonce Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, jeudi 28 avril 2011, sachant que ce montant pourra être ajusté en fonction du volume des recettes contractuelles réalisé par les instituts sélectionnés. Sur les 34 laboratoires retenus, 24 étaient déjà titulaires du label et dix laboratoires font l'objet d'une nouvelle labellisation. Par ailleurs, neuf instituts Carnot issus de la première phase ont été délabellisés. Les « instituts Carnot 2 » traitent de « nouvelles thématiques (sciences humaines et sociales, santé, logiciel, etc.) en lien avec la stratégie nationale de recherche et d'innovation et sont labellisés pour une durée de cinq ans contre quatre pour la première vague lancée en 2006 », détaille la ministre. Les nouveaux instituts couvrent « la très grande majorité du territoire et concernent près de 25 000 chercheurs. Ils représentent un budget de recherche consolidé de 1,9 milliard d'euros, et près de 350 millions d'euros de recettes partenariales, dont 60 millions avec les PME ».

Lire la suiteLire la suite
Investissements d'avenir : 5 lauréats retenus en « biotechnologies et bioressources », pour un financement total de 33,7 millions d'euros

Cinq projets de recherche lauréats sont retenus à l'issue de l'appel à projets « biotechnologies et bioressources » du programme d'investissements d'avenir, annoncent mercredi 23 février 2011, au salon de l'agriculture à Paris, Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du Territoire, et René Ricol, commissaire général à l'investissement. Ces projets – trois de l'Inra, un du Cemagref et un de l'UEB (Université européenne de Bretagne) bénéficient d'un financement total de 33,7 millions d'euros apporté sous forme d'aides non remboursables.

Lire la suiteLire la suite