Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Application des peines : l'USM regrette que les autres syndicats n'aient pas participé aux travaux initiés par le ministère de la Justice

L'USM déplore que « les autres organisations aient refusé de prendre part » au groupe de travail sur l'application des peines qui a rendu son rapport au garde des Sceaux, jeudi 30 juin 2011 (AEF Sécurité globale n°237079). Le syndicat estime, vendredi 1er juillet 2011, que les autres organisations syndicales et professionnelles prennent ainsi « le risque qu'un groupe de travail officiel valide des conclusions contraires aux intérêts des services concernés, de l'institution judiciaire et des justiciables ». Les organisations avaient « dans un premier temps choisi de boycotter ces travaux » (AEF Sécurité globale n°247185). L'USM a ensuite décidé, en avril, de rejoindre le groupe de travail « auquel ont finalement pris part les services de la Chancellerie, l'inspection générale des services judiciaires, une vice-présidente de l'application des peines, une substitut chargée de l'exécution des peines, deux greffiers (l'un de service d'application des peines, l'autre d'un service d'exécution des peines) et un directeur des services pénitentiaires d'insertion et de probation, l'Anjap (Association nationale des juges d'application des peines) et l'USM ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le ministre de la Justice prépare des mesures pour améliorer le fonctionnement des Spip et des services d'application des peines

Le groupe de travail sur les Spip (services pénitentiaires d'insertion et de probation) met en exergue « la notion d'évaluation qui doit être généralisée à l'ensemble des condamnés et orienter la prise en charge future ». C'est ce qu'indique le ministère de la Justice à qui ce groupe de travail a remis son rapport, jeudi 30 juin 2011. Il propose la mise en place d'un « référentiel de suivi reposant sur la différenciation en fonction de la personnalité de l'intéressé ». Ce dispositif « nécessite l'achèvement de la professionnalisation des services » à travers la « mise en place de la pluridisciplinarité au sein des Spip, qui permettra aux conseillers d'insertion et de probation de se concentrer sur l'évaluation criminologique et sur la préparation et le suivi des aménagements de peine ». Le groupe de travail recommande également « la mise en place d'un organigramme visant à stabiliser les équipes et à affecter les ressources de manière rationnelle » et « l'élaboration de critères visant à mesurer les charges de travail ».

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Garde à vue : « À effectifs constants, les avocats ne peuvent absorber la surcharge de travail », affirme Maxime Cessieux (SAF)
Lire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Garde à vue : « Nous sommes dans une phase de vide juridique », affirme Virginie Valton (USM)
Lire la suite
La coordination des professionnels de la justice refuse de participer à la concertation annoncée par Michel Mercier

Les organisations membres de la coordination des professionnels de la justice (1) « exigent d'être toutes reçues et ensemble pour discuter d'une approche globale du service public de la justice et refusent de participer à une concertation qui n'en a que le nom », vendredi 25 février 2011. Reçus par le directeur de cabinet du ministre de la Justice, François Molins, afin de mettre en place les groupes de travail sur l'amélioration du suivi des peines (AEF Sécurité globale n°248209), une dizaine de représentants de la coordination ont donc « claqué la porte » après avoir lu un communiqué demandant notamment « des réponses sérieuses en terme de moyens humains et financiers ». « L'état des lieux a déjà été fait, c'est une façon pour le ministère de gagner du temps et de ne pas répondre à nos exigences. Nous demandons des moyens supplémentaires et des annonces précises sur le recrutement », explique à AEF Sécurité globale Céline Verzeletti, secrétaire générale de la CGT-pénitentiaire. « Notre seul recours est d'élaborer un rapport de force pour obliger le gouvernement à donner des moyens supplémentaires », ajoute-t-elle.

Lire la suiteLire la suite