Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°236225

Emploi des jeunes : la négociation se termine avec l'ouverture à la signature d'un projet d'ANI pour favoriser le « maintien dans l'emploi »

Les partenaires sociaux, réunis lundi 11 juillet 2011 au siège du Medef pour une dernière séance de négociation sur l'emploi des jeunes, ont abouti à un projet d'ANI (accord national interprofessionnel) relatif à l'accompagnement des jeunes embauchés pour « favoriser leur maintien dans l'emploi ». Le texte élaboré après plus de cinq heures de discussions a été profondément remanié par rapport à la première version présentée par la délégation patronale et rejetée par l'ensemble des syndicats (AEF n°236257). Le projet d'accord ouvert à signature comprend deux volets : l'un portant sur l'accueil des jeunes en entreprise, notamment le tutorat jeunes/seniors, l'autre sur les « freins matériels à l'emploi ». Il prévoit de consacrer 40 millions d'euros à une « aide financière exceptionnelle » pour permettre aux moins de 26 ans de « faire face aux frais » engendrés par leur entrée dans la vie active (logement, transport, achat de matériel etc.). Cette enveloppe sera prélevée sur les fonds de l'Unédic consacrés au financement de l'Arce (allocation reprise et création d'entreprise). Concernant le tutorat, 15 millions d'euros seront dédiés à la prise en charge des coûts de formation des tuteurs, prélevés sur le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Négociation sur l'emploi des jeunes : les syndicats rejettent un premier projet d'accord patronal sur le maintien dans l'emploi

Les organisations syndicales ont rejeté, lundi 11 juillet 2011 après-midi en début de réunion, un premier projet d'accord patronal sur le maintien dans l'emploi des jeunes, dans le cadre d'une séance de négociation sur l'emploi des jeunes. Le texte transmis par la délégation patronale prévoit de mettre en place des dispositifs en faveur de « l'accompagnement des jeunes pour favoriser leur maintien dans l'emploi ». Il est organisé autour de quatre titres : le lien entre l'éducation et les entreprises, l'accueil des jeunes en entreprise - notamment le tutorat -, les freins matériels subis par les jeunes lors de leur entrée dans la vie active (logement, restauration…), et la transition études-entreprises. Alors que les organisations déplorent l'insuffisance des mesures prévues ainsi que l'absence de financement, le patronat doit remanier son texte lors d'une interruption de séance, avant de reprendre la négociation qui pourrait se poursuivre dans la soirée.

Lire la suiteLire la suite
Jeunes : les partenaires sociaux précisent les contours du « maintien dans l'emploi » et espèrent conclure la négociation le 11 juillet 2011

« On sort plutôt positivement de cette première réunion sur le thème du maintien dans l'emploi », déclare Stéphane Lardy (FO), à l'issue d'une séance de négociation sur l'emploi des jeunes, jeudi 30 juin 2011. Les partenaires sociaux ont abordé les sujets qu'ils souhaitaient voir inscrits dans cette dernière phase de la négociation, qui doit être consacrée au « maintien dans l'emploi » des jeunes, après la signature de trois accords sur « l'accompagnement des jeunes demandeurs d'emploi », le « logement » et « l'alternance et les stages en entreprise ». « C'était une réunion de mise au point mais qui nous a permis d'avancer sur les sujets », rapporte Gabrielle Simon (CFTC). Outre l'encadrement du tutorat et du lien intergénérationnel, organisations syndicales et patronales sont convenues d'aborder « un certain nombre de choses », comme les « freins matériels » rencontrés par les jeunes au moment de leur entrée dans la vie active (logement, transport…), le temps partiel chez les jeunes salariés ou encore les questions d'embauche et de rémunération, rapporte Paul Desaigues (CGT).

Lire la suiteLire la suite
Emploi des jeunes : un projet d'accord national interprofessionnel pour favoriser « l'accès au logement des jeunes » ouvert à signature

Les partenaires sociaux ont abouti à un projet d'accord national interprofessionnel sur « l'accompagnement des jeunes dans leur accès au logement afin de favoriser leur accès à l'emploi », à l'issue d'une sixième séance de négociation sur l'emploi des jeunes, vendredi 29 avril 2011. Constatant que « les difficultés de logement […] entravent fortement l'accès à l'emploi et la mobilité professionnelle » et « pénalisent en premier les jeunes », le projet d'accord prévoit une série de mesures afin d'aider les jeunes dans leur accès au logement : « Le sens de ce texte est d'aider les jeunes à trouver plus facilement un logement dans le cadre de leur recherche d'emploi, en refléchant les dispositifs existants prioritairement vers les jeunes », indique Benoît Roger-Vasselin, chef de file (Medef) de la délégation patronale, soulignant que « les jeunes actifs sont également visés » par les mesures élaborées au terme de cette réunion paritaire, qui passent principalement par la mobilisation des ressources d'Action Logement (ex 1 % logement).

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Emploi des jeunes : les partenaires sociaux parviennent à un premier projet d'accord sur l'accompagnement de 65 000 jeunes en 2011

Les partenaires sociaux ont abouti jeudi 7 avril 2011 à la mise au point d'un projet d'accord national interprofessionnel sur « l'accompagnement des jeunes demandeurs d'emploi dans leur accès à l'emploi », au terme de plus de quatre heures de discussions au siège du Medef. Le texte négocié lors de cette cinquième réunion paritaire sur l'emploi des jeunes devrait être signé par l'ensemble des organisations patronales et syndicales, sauf la CGT. Il prévoit la mise en oeuvre de dispositifs à destination de 65 000 jeunes au total en 2011, pour un coût de 80 millions d'euros : 20 000 jeunes « décrocheurs » sortis du système éducatif sans aucune qualification professionnelle ou diplôme, dont l'accompagnement sera financé par le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) à hauteur de 30 millions d'euros ; 20 000 jeunes de niveau bac ou infra-bac « ayant une qualification reconnue mais rencontrant des difficultés récurrentes pour accéder à un emploi durable », pour un coût de 30 millions d'euros également financés par le FPSPP ; et 25 000 jeunes « ayant intégré un cursus dans l'enseignement supérieur » (ayant obtenu un diplôme ou non), pour un coût de 20 millions d'euros puisés sur les réserves financières de l'Apec. L'accompagnement des jeunes sera piloté respectivement par les missions locales, Pôle emploi et l'Apec, selon des cahiers des charges « élaborés paritairement ».

Lire la suiteLire la suite