Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« L'enfermement peut favoriser une reprise de l'éducation » selon un bilan sénatorial sur les CEF et les établissements pour mineurs

« L'enfermement peut favoriser une reprise de l'éducation. » C'est ce qu'affirme François Pillet, sénateur du Cher, rattaché au groupe UMP, lors de la présentation d'un rapport co-écrit avec le sénateur Jean-Claude Peyronnet (PS, Haute-Vienne) intitulé « Enfermer et éduquer : quel bilan pour les centres éducatifs fermés et les établissements pour mineurs ? », au Sénat mercredi 13 juillet 2011. « À certains moments, il faut bien enfermer et cela peut avoir des vertus. Ainsi la société se protège et c'est aussi une protection pour les jeunes », ajoute Jean-Claude Peyronnet. Ce rapport découle du groupe de travail de la commission des Lois sur l'enfermement des mineurs délinquants.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Jurés populaires : les députés suppriment le droit d'appel pour les victimes aux assises et achèvent l'examen du texte

Les députés ont achevé l'examen du projet de loi sur la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs, jeudi 23 juin 2011. Les explications de vote et le vote par scrutin public sont prévus mardi 28 juin à 16h15. Le texte a été adopté par le Sénat le 19 mai dernier (AEF Sécurité globale n°240521) et fait l'objet d'une procédure accélérée, ce qui signifie qu'il n'y aura qu'une seule lecture dans chaque assemblée. Les députés ont adopté un amendement du gouvernement supprimant la mesure votée par la commission des Lois de l'Assemblée créant un droit d'appel pour les victimes en cas d'acquittement d'un mis en cause par la cour d'assises (AEF Sécurité globale n°238458). Un amendement présenté par le gouvernement et adopté par les députés prévoit par ailleurs de réduire de neuf à six le nombre de jurés dans les cours d'assises. L'objectif est de « tenir plus d'audiences d'assises et donc de réduire le nombre des correctionnalisations », explique le gouvernement dans l'exposé sommaire.

Lire la suiteLire la suite
Il faut « réformer et alléger la formation des assises pour répondre à une exigence d'égalité devant la loi » (Michel Mercier)

« Aujourd'hui, suivant le point de territoire sur lequel on se trouve, le jugement prononcé n'est pas le même. Un viol sera jugé comme un viol dans un département et comme une agression sexuelle dans un autre. Dans un cas, c'est un crime, dans l'autre un délit. […] Pour faire face à l'encombrement de certaines cours, on correctionnalise ». C'est ce qu'indique le garde des Sceaux lors de son audition sur le projet de loi sur la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs par la commission des Lois de l'Assemblée nationale, mercredi 8 juin 2011. L'un des volets de cette loi a ainsi pour objectif de « simplifier le fonctionnement des assises pour éviter la correctionnalisation », affirme Michel Mercier. « Pour répondre à une exigence d'égalité devant la loi, nous devons réformer et alléger la formation des assises. Actuellement, seules 2 400 affaires sont jugées chaque année par les assises et 200 en appel ».

Lire la suiteLire la suite
Délinquance des mineurs : Nicolas Sarkozy approuve les propositions d'Yvan Lachaud, dont la création de brigades de police spécialisées

Nicolas Sarkzoy demande aux ministres de l'Intérieur, Claude Guéant, et de la Justice, Michel Mercier, « d'examiner dans les meilleurs délais les conditions de mise en oeuvre » des propositions du député Yvan Lachaud (Nouveau centre, Gard) visant à « améliorer le traitement judiciaire de la délinquance », jeudi 5 mai 2011. Le parlementaire a remis son rapport au président de la République, qui lui avait confié une mission le 21 décembre 2010 afin de remédier à « la persistance de la délinquance des mineurs ». Yvan Lachaud était chargé de réfléchir à « de nouvelles modalités de traitement de la délinquance des mineurs en rénovant les méthodes de l'action éducative en milieu ouvert », d'étudier « l'extension des compétences des CEF (centres éducatifs fermés) au-delà des mineurs mutlirécidivistes pour lesquels ils ont été conçus » et de « revoir les cahiers des charges de toutes les catégories d'établissements et de services habilités à l'éducation des mineurs délinquants pour y intégrer des méthodes favorisant une intégration plus contraignante des règles de vie en société ».

Lire la suiteLire la suite