Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Le modèle du CEA n'est pas compatible avec les exigences des Satt » (Bernard Bigot, administrateur général)

« À lui seul, le CEA est le quatrième déposant français » de brevets et « il est admis par tous qu'il serait déraisonnable que nous dissolvions cette compétence et ce portefeuille au sein d'une dizaine de Satt [sociétés d'accélération du transfert de technologie] », déclare Bernard Bigot, administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives, dans une interview accordée à AEF. « Le modèle du CEA n'est pas compatible avec les exigences des Satt (…). Aussi demandons-nous à bénéficier d'un dispositif dérogatoire de 'partenaire associé' », poursuit Bernard Bigot. L'administrateur général annonce par ailleurs que le CEA accepte de « mettre 10 % de ses recrutements dans la corbeille pour consolider les projets communs » du campus Paris Saclay. Il revient aussi sur le financement du projet Iter de réacteur thermonucléaire expérimental et sur le contrat d'objectifs et de performance signé entre l'organisme et l'État. Il indique avoir « présenté un plan au gouvernement sur les énergies renouvelables », proposant notamment de « doubler » le potentiel du CEA dans ce domaine d'ici à 2015.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Iter : « Le budget européen ne peut pas faire face à ce type de dérapage budgétaire » (Hervé Jouanjean, DG Budget, Commission européenne)

« Le budget européen n'est pas de taille à faire face à un dérapage budgétaire comme celui rencontré avec le programme Iter », affirme Hervé Jouanjean, directeur général en charge du budget à la Commission européenne. Il intervient lors d'un point sur le budget européen à la représentation de la Commission en France, mercredi 6 juillet 2011. « Les scientifiques vivent dans un monde où ils ne savent pas de quoi demain sera fait, c'est le propre de la recherche, je ne critique donc pas le programme Iter en tant que tel », nuance le directeur général. Toutefois, « c'est un message que je veux adresser aux États membres : si vous voulez des grands programmes européens, alors il faut le faire convenablement, et ne pas les bricoler à travers le budget européen », poursuit-il.

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Aujourd'hui au CEA, nous avons plutôt comme stratégie de monter des financements avec les industriels et l'Europe » (Jean Therme)
Lire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Je n'ai pas besoin de l'Europe pour faire bouger mes chercheurs, mais pour passer de la recherche à l'innovation » (Bernard Bigot, CEA)
Lire la suite
Le CEA signe son contrat d'objectifs et de performance 2010-2013 avec l'État

Le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), signe son contrat d'objectifs et de performance 2010-2013 avec l'État (1), mardi 8 mars 2011, dans ses locaux parisiens. « Accompagnant le changement de nom de l'organisme par la montée en puissance des recherches sur les énergies alternatives », le contrat prévoit « une croissance de l'activité civile du CEA de 10 % », dont il redessine le périmètre en « trois grands ensembles » que sont les « énergies bas-carbone », les « technologies pour l'information et (…) pour la santé » et la « conception et exploitation des TGIR (très grandes infrastructures de recherche) ». L'organisme indique que le contrat « table sur une progression modérée, année après année, de la subvention allouée au CEA pour les programmes de recherche et le soutien général », qui passe « de 1,03 milliard d'euros en 2010 à presque 1,1 milliard d'euros en 2013 », soit une augmentation de 6,5 %. Le programme d'investissements d'avenir lui apporte en outre 900 millions d'euros sur la période 2010-2017 pour développer « le nucléaire de demain ».

Lire la suiteLire la suite
Le CEA et la CPU signent un « accord-cadre de coopération »

Bernard Bigot, administrateur général du CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) et Louis Vogel, président de la CPU (Conférence des présidents d'université), signent un « accord-cadre de coopération », mardi 8 mars 2011 dans les locaux parisiens du CEA, immédiatement après la signature du contrat d'objectifs et de performance du CEA avec l'État (AEF n°246388). L'accord est signé en présence de Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, d'Éric Besson, ministre de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, et de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Il « traduit la volonté commune des deux partenaires de participer ensemble au développement et au rayonnement du système français de recherche et d'enseignement supérieur ». Le texte de l'accord avait été approuvé en séance plénière de la CPU le 18 février 2011 (AEF n°247664).

Lire la suiteLire la suite
Grand emprunt : la convention entre l'État et le CEA pour le réacteur Astrid de 4e génération

Sur les 900 millions d'euros attribués au CEA dans le cadre du programme d'investissements d'avenir, 651,6 millions sont destinés à financer le programme Astrid d'un « prototype industriel de démonstrateur du réacteur de 4e génération », les 248,4 autres millions étant réservés au projet de réacteur Jules Horowitz (AEF n°263550). C'est ce que rappelle la convention signée entre l'État et le CEA, portant sur le programme Astrid et parue au « Journal officiel » daté de samedi 11 septembre 2010. Le financement de ce programme s'inscrit dans la volonté de donner au CEA « les moyens financiers et la visibilité nécessaires sur plusieurs années pour mener les efforts de recherche relatifs à la préparation des technologies nucléaires de demain », indique le préambule de la convention.

Lire la suiteLire la suite