Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

I3F et l'Opievoy réagissent et évaluent l'impact des arbitrages sur l'utilisation des ressources du 1 % logement. Réaction de la CGT

« Le logement social a fait de nombreux efforts financiers ces dernières années et il va devoir continuer à en faire… mais il ne doit pas être le seul », explique à AEF Habitat et Urbanisme, lundi 1er août 2011, Yves Laffoucrière, directeur général d'Immobilère 3F (1). Il réagit alors que Benoist Apparu, secrétaire d'État au Logement, a annoncé, mercredi 27 juillet 2011, le « cadrage financier » retenu par le gouvernement sur les emplois des ressources du 1 % logement pour la période 2012-2014, qui prévoit notamment l'utilisation de 3,25 milliards d'euros pour financer l'Anah et l'Anru (AEF Habitat et Urbanisme n°235185). La direction d'Action logement conteste ces arbitrages, expliquant que ce cadre « menace clairement la construction de 70 000 logements ». Elle souhaite donc que le gouvernement « suspende son projet unilatéral de prélèvement et ouvre de véritables négociations contractuelles ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Action Logement : fin de la concertation. 3,25 Mds d'euros alloués sur 3 ans à l'Anah et l'Anru sur un investissement global de 11 Mds

La concertation engagée entre l'État et les gestionnaires d'Action Logement sur les emplois des ressources du 1 % logement pour la période 2012-2014 est close. Benoist Apparu, secrétaire d'État au Logement, a annoncé, mercredi 27 juillet 2011, le « cadrage financier » retenu par le gouvernement. Au total, fait-il valoir, « près de 11 milliards d'euros seront investis en trois ans dans la politique du logement, sans mettre en péril la pérennité financière du modèle d'Action Logement, dont la trésorerie restera positive sur toute la période ». Notamment, 3,25 milliards doivent financer l'Anah et l'Anru (contre 3,4 milliards demandés initialement). C'est 650 millions d'euros de moins par rapport au précédent triennal, souligne le ministère. La direction d'Action Logement conteste ces arbitrages expliquant que ce cadre « menace clairement la construction de 70 000 logements ». Elle souhaite donc que le gouvernement « suspende son projet unilatéral de prélèvement et ouvre de véritables négociations contractuelles ». Action Logement entend continuer de mobiliser élus locaux et organismes HLM sur les conséquences attendues de ces décisions. Le sujet devrait aussi être largement débattu lors du congrès de l'USH fin septembre, préviennent des représentants du mouvement. Des recours juridiques sont également envisagés (AEF Habitat et Urbanisme n°236476).

Lire la suiteLire la suite
Action Logement : le gouvernement pourrait faire de nouvelles propositions « la semaine prochaine »

Le gouvernement devrait faire une « nouvelle proposition » quant à l'emploi des ressources du 1 % logement pour la période 2012-2014, lors d'une réunion supplémentaire avec les partenaires sociaux gestionnaires d'Action Logement « la semaine prochaine ». Laquelle pourrait se tenir au mieux le mercredi 27 juillet 2011, le secrétaire d'État au Logement étant en début de semaine en déplacement à la Réunion. Selon les informations d'AEF Habitat et Urbanisme, plusieurs pistes seraient envisagées : une optimisation des financements en jouant sur une combinaison de subventions/apports en fonds propres /prêts de long terme ; substitution pour tout ou partie aux prêts de long terme alloués par le mouvement à la Foncière une ligne de financement sur les ressources du livret A ; traitement d'une partie de la participation d'Action Logement à l'Anah et l'Anru par voie de convention et plus seulement par décret afin d'instituer des contreparties à cette participation et un droit de regard plus prononcé sur la gestion des deux agences.

Lire la suiteLire la suite
Action Logement : face au niveau de « ponction » souhaité par l'État, les gestionnaires envisagent des recours juridiques

Les syndicats, gestionnaires d'Action Logement (ex 1 % Logement), dénoncent unanimement la volonté de l'État de prélever 3,4 milliards d'euros sur trois ans sur les ressources du mouvement. Faute d'un accord avec le gouvernement, des actions en justice sont envisagées. Selon les informations d'AEF Habitat et Urbanisme, l'assemblée générale d'Action Logement et la réunion d'information des associés collecteurs qui se sont tenues mardi 5 juillet 2011 à Paris ont permis de faire le point sur les concertations engagées avec l'État depuis le 19 mai dernier (AEF Habitat et Urbanisme n°237754). « Il a été convenu qu'il fallait durcir notre position vis-à-vis de l'État », explique un des participants. Dans un premier temps, la mobilisation des acteurs devrait être locale. « Il s'agit d'expliquer aux élus ce qu'il adviendrait du financement du logement social par [le réseau du 1 % logement] si la ponction est maintenue au niveau demandé par l'État, à savoir 1,25 milliard en 2012, 1,2 milliard en 2013 puis 950 millions en 2014. Ensuite, le prélèvement serait pérennisé à hauteur de la moitié de la collecte annuelle, soit 50 % de 1,6 ou 1,7 milliard par an », relève un autre participant pour qui ce « serait la mort du système ».

Lire la suiteLire la suite
Action Logement : ouverture de la concertation. Les partenaires sociaux veulent ramener à 25 % maximum la part des subventions

La mise en oeuvre des priorités d'action des partenaires sociaux gestionnaires d'Action Logement (ex 1 % Logement) impose de « rétablir les équilibres financiers » en « ramenant la proportion des emplois sous forme de subventions à un niveau maximum de 25 % » soit 1 milliard environ, contre près de 60 % aujourd'hui, soit un montant compris entre 2,2 et 2,4 milliards d'euros. Et ce, d'autant plus que que les services aux salariés sont passés de 1 million de bénéficiaires en 2008 à 632 000. C'est ce que rappelle le mouvement, lundi 23 mai 2011, alors que la concertation avec l'État sur le décret d'emploi des ressources d'Action Logement pour la période 2012-2014 s'est engagée le 19 mai. Dans ce cadre, les partenaires sociaux « sont convenus d'un processus s'étendant jusqu'au 30 juin, avec un travail en commun et des groupes de travail portant sur le bilan de la période 2009-2011, la production de logements, la sécurisation de l'accès ou du maintien dans le logement des salariés, les agences publiques (Anru, Anah) ainsi que la gouvernance d'Action Logement.

Lire la suiteLire la suite