Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Jeux olympiques de Londres : 12 000 policiers seront mobilisés ainsi que 10 000 à 15 000 agents de sécurité du groupe G4S

« 12 000 policiers seront impliqués dans la sécurité des Jeux olympiques, à Londres et aux alentours », affirme Chris Allison, coordonnateur national de la sécurité des Jeux, selon des propos rapportés par le « Telegraph », dans un article du mardi 2 août 2011. Entre 10 000 et 15 000 agents de sécurité privée seront également déployés par le groupe G4S, rapporte le « Evening Standard », qui cite Ian Johnston, le chef de la sécurité du Locog (le comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Londres).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les polices d'Angleterre et du Pays de Galles diminuent leurs effectifs de 14 % pour répondre à la révision des dépenses publiques (rapport)

Les polices d'Angleterre et du Pays de Galles prévoient de diminuer leurs effectifs de 14 %, soit 34 100 policiers (en ETP), entre mars 2010 et mars 2015, révèle un rapport de la HMIC (Her Majesty's Inspectorate of Constabulary, inspection de la police), publié jeudi 21 juillet 2011. L'inspection a rencontré les 43 autorités et forces de police en Angleterre et au Pays de Galles pour évaluer leur préparation aux coupes budgétaires. En effet, la CSR (Comprehensive Spending Review, Révision globale des dépenses) d'octobre 2010 prévoit une réduction de 20 % des subventions du gouvernement central pour l'ensemble des 43 forces de police d'Angleterre et du Pays de Galles d'ici à 2014-15.

Lire la suiteLire la suite
Le Royaume-Uni s'emploie à sécuriser le mariage princier qui représente un « test » pour les Jeux Olympiques de 2012 (note du Rusi)

Le mariage princier et toutes les célébrations nationales qui l'accompagnent peuvent être vues comme une « occasion en or » pour les terroristes, explique Valentina Soria, chargée d'études sur la sécurité et la lutte anti-terroriste au Rusi (Royal United Services Institute), dans une note publiée mi-avril 2011. Dans un pays où la menace terroriste est « élevée », des événements tels que le mariage du prince William de Galles et de Catherine Middleton, vendredi 29 avril 2011, « peuvent devenir la cible préférentielle pour les groupes et individus désireux de mettre en scène une attaque 'spectaculaire' pour accroître leur visibilité et faire avancer leur cause », ajoute-t-elle. D'après Valentina Soria, une grande majorité des citoyens percevraient une attaque contre la famille royale comme une attaque contre les valeurs anglaises et la société dans son ensemble.

Lire la suiteLire la suite
Grande-Bretagne : des policiers demandent plus de pouvoirs pour lutter contre le terrorisme

Certains officiers de police demandent au gouvernement britannique de nouveaux droits pour arrêter et fouiller des personnes sans avoir besoin de les suspecter d'être impliquées dans un crime, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, selon des informations du « Guardian », parues mercredi 29 décembre 2010. Selon eux, « une nouvelle loi est nécessaire pour mieux protéger la population contre des tentatives d'attaques ». En effet, l'article 44, du « Terrorism act 2000 », qui permettait d'arrêter des personnes sans suspicion, a été abrogé cette année par la ministre des Affaires intérieures Theresa May, après que l'Union européenne a jugé que cette disposition allait à l'encontre des droits de l'homme.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Assurance chômage : l’Unédic se lance à son tour dans l'"open data"

Après Pôle emploi, la Dares, la Drees ou encore Urssaf Caisse nationale (ex-Acoss), l’Unédic se lance dans l'"open data" en créant un portail ad hoc. Les objectifs affichés par le régime paritaire sont de "contribuer à la transparence sur l’assurance chômage", de "promouvoir des données factuelles pour combattre les idées reçues" et de "faciliter les réutilisations des données de l’assurance chômage". L’Unédic publie ainsi les grands indicateurs de suivi du régime, les données sur ses recettes et ses dépenses, mais aussi des séries plus spécifiques comme sur le CSP, l’activité partielle, les travailleurs frontaliers, les démissionnaires indemnisés ou encore les travailleurs indépendants couverts par le régime. Ce portail est doté d’une interface de programmation d’application (API) permettant à un tiers d’intégrer directement les données à un projet data.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Plus de la moitié des DRH du CAC 40 communiquent activement sur le réseau social LinkedIn (étude Pergamon)
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Déforestation importée : les ONG appellent la France à jouer un rôle clé dans les négociations européennes
Lire la suite