Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Loyers : les dispositions du gouvernement contribuent à un « encadrement efficace » (secrétariat d'État au Logement)

« L'ensemble [des dispositions du gouvernement] contribue à un encadrement efficace des loyers sans mettre en péril l'activité des bailleurs en cas de gel des loyers, qui s'est avéré être une mesure contre-productive ». C'est ce qu'estime le secrétariat d'État au Logement dans sa réponse à Odette Terrade publiée au Journal officiel du Sénat le 4 août 2011. La sénatrice (CRC-SPG) du Val-de-Marne, dans une question écrite datée du 8 avril 2010, souhaitait en effet connaître « les intentions [du gouvernement] pour permettre une réduction de la part du loyer et des charges dans les revenus à un niveau soutenable pour les ménages les plus pauvres » et savoir comment le secrétaire d'État au Logement « [comptait] permettre à tous de pouvoir se loger sans mettre en péril l'équilibre financier des ménages ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 76 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Conventionnement des loyers : l'Anah salue les efforts menés par Grenoble Alpes Métropole dans le cadre du dispositif « Loca + + »

Inciter les propriétaires bailleurs à conventionner leur logement à loyer maîtrisé, en contrepartie d'un abattement fiscal et d'une prime allouée par Grenoble Alpes Métropole. Dominique Braye, président de l'Anah a salué jeudi 30 juin 2011 ce « dispositif ingénieux » baptisé « Loca ++ », visant à développer une offre de logements abordables dans le parc privé. Un enjeu important pour l'agglomération qui compte plus de 21 % de logements sociaux (Grenoble ville vient de passer la barre des 20 %) et 9 000 locataires privés sous le seuil de pauvreté. « La situation de l'immobilier est extrêmement tendue à Grenoble qui est la 3e ville de France en termes d'évolution des prix de l'immobilier », commente Monique Vuaillat, adjointe (Pour une agglomération solidaire, écologique et citoyenne) au maire de Grenoble, en charge du logement, de la politique foncière et de l'accueil des gens du voyage. Ce dispositif lancé officiellement en 2010 dans le cadre d'un PIG (programme d'intérêt général) (1) loyers maîtrisés après deux ans d'expérimentation, devrait permettre de conventionner 50 logements par an.

Lire la suiteLire la suite
Immobilier : Century 21 revoit les prix à la baisse pour 2011 et table sur des loyers stables

« Le marché s'autorégule et purge une partie de la hausse des prix », déclare Laurent Vimont, président du réseau immobilier Century 21, mardi 5 juillet 2011, à l'occasion de la présentation des chiffres du parc ancien au premier semestre 2011. Si après une progression de 8,7 % en 2010, les prix de l'immobilier hexagonal « poursuivent leur envolée » avec une hausse de 7,4 % sur douze mois au premier semestre, le réseau observe à l'échelle nationale une contraction du nombre de ventes en recul de 7,1 % entre le premier semestre 2010 et le premier semestre 2011. « Toutes les régions où les prix ont augmenté de plus de 3 %, connaissent une baisse des volumes. » Laurent Vimont pronostique au second semestre 2011 « un marché beaucoup moins dynamique » qui pourrait se traduire par une légère diminution des prix, y compris en Île-de-France. Tout dépendra notamment de l'évolution des taux d'intérêts.

Lire la suiteLire la suite
Hausse de 141% du prix des appartements anciens et de 33% des loyers entre 1998 et 2010 (Insee)

Le prix des logements anciens a augmenté de 141 % entre 1998 et 2010, les loyers de 33 % (soit 2,4 % par an en moyenne) sur la même période et le basculement vers le surendettement est davantage lié au crédit à la consommation qu'au crédit immobilier. Telles sont les conclusions des nouvelles publications de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) « Insee Première » rendues publiques mardi 17 mai 2011 : « Prix des logements anciens et loyers entre 2000 et 2010 » ainsi que « Endettement et recours aux services bancaires en 2008 ». « Ces études sont justifiées par le fait que l'investissement logement est à la fois un élément essentiel du bien-être matériel des ménages, au sens du rapport Stiglitz, et une variable stratégique dans la conduite des politiques macroéconomiques. L'investissement logement est associé à une forte charge affective qui peut conduire, comme on l'a vu au cours de ces dernières années, à perturber le bon fonctionnement des marchés immobiliers, ainsi que la stabilité macroéconomique », rappelle Jean-Philippe Cotis, directeur général de l'Insee.

Lire la suiteLire la suite
Hausses de loyers : la CLCV maintient les conclusions de son étude selon laquelle 12 % des bailleurs sont hors-la-loi

La CLCV (consommation, logement et cadre de vie) maintient les conclusions de son étude sur les hausses de loyers annuelles pratiquées dans le parc social au 1er janvier 2011, « contestée avec vigueur » par l'USH (union sociale pour l'habitat) (AEF Habitat et Urbanisme n°241880). « Des organismes HLM ne respectent pas la loi » de finances pour 2011 en matière d'encadrement des hausses de loyers pratiquées au 1er janvier 2011, assure-t-elle mercredi 4 mai 2011. Publiée la veille, l'étude, menée auprès d'un échantillon de 240 organismes HLM, conclut que « 12 % des organismes ne respectent pas la loi de finances pour 2011 : 4 % appliquent des hausses de loyers supérieures au plafond légal de 1,1 % et, surtout, 8 % modulent ces hausses qui peuvent aller jusqu'à 10 % pour certains locataires tout en respectant en moyenne le seuil de 1,1 %. »

Lire la suiteLire la suite
Hausses de loyers : l'USH « conteste avec vigueur » l'étude de la CLCV selon laquelle 12 % des bailleurs sociaux ne respectent pas la loi

« D'après notre étude, 12 % des organismes ne respectent pas la loi de finances pour 2011 : 4 % appliquent des hausses de loyers supérieures au plafond légal de 1,1 % et, surtout, 8 % modulent ces hausses qui peuvent aller jusqu'à 10 % pour certains locataires tout en respectant en moyenne le seuil de 1,1 %, c'est plus embêtant car plus pernicieux. » Laure Bourgoin, chef de mission logement à la CLCV (consommation, logement et cadre de vie), commente pour AEF Habitat et Urbanisme, mardi 3 mai 2011, les résultats d'une enquête menée auprès de 240 organismes HLM sur les hausses de loyers annuelles pratiquées dans le parc social au 1er janvier 2011 (1). « Nous contestons ces résultats avec la plus grande vigueur, répond l'USH (Union sociale pour l'habitat), interrogée par AEF Habitat et Urbanisme. Les organismes HLM appliquent bien la loi, toute la loi. » Le mouvement HLM se dit prêt à débattre de ces questions « sur la base d'informations exactes et dans le cadre d'un dialogue plus partenarial et constructif ».

Lire la suiteLire la suite