Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°234774

Numérique et santé : L'Institut Montaigne suggère d'instaurer un DMP sans « masquage » et de rendre « obligatoire » la carte vitale

Expérimenter à travers les ARS la télésurveillance des malades chroniques (voire du maintien à domicile des personnes âgées) au moyen de services numériques, instaurer un dossier médical complet, sans possibilité de masquage ou encore rendre obligatoire l'utilisation de la carte vitale (pour les patients comme pour les praticiens). Telles sont les propositions ayant trait au domaine de la santé que formule l'Institut Montaigne dans la version définitive de son rapport, « le défi numérique », dont il vient de publier la version papier. Le rapport liste une dizaine de grandes propositions dans la santé, l'éducation, la justice, la recherche ou encore la législation fiscale afin de « renforcer la compétitivité de la France » dans le secteur du numérique.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La Franche-Comté généralise le DMP en s'appuyant sur le CHRU et sur les dix principaux établissements de santé

« Le GCS (groupement de coopération sanitaire) Emosist-fc, chargé en Franche-Comté de coordonner les systèmes d'information auprès des professionnels de la santé, déploie le DMP (dossier médical personnel) sur les quatre départements que compte la région. Mercredi 23 mars 2011, un espace patient, situé dans le hall d'accueil de l'hôpital Jean-Minjoz de Besançon, au CHRU, a été inauguré. « L'espace patient a vocation à accueillir l'ensemble des patients de l'établissement pour les informer sur ce nouveau service », indique le CHRU dans un communiqué. « Ce sera un lieu privilégié pour mieux faire connaître le DMP, au travers de brochures et de dépliants d'information. Un espace privé permettra également aux patients qui le souhaitent de demander la création de leur DMP et de poser toutes leurs questions sur le sujet. »

Lire la suiteLire la suite
Une bonne relance du dossier médical personnel passe par un ciblage sur les malades chroniques et les dépendants (Institut Montaigne)

La réforme de l'assurance maladie élaborée en août 2004 par Philippe Douste-Blazy faisait l'impasse sur l'hôpital et, s'agissant de la médecine de ville, reposait sur deux éléments présentés alors comme complémentaires. D'une part, la mise en place du « parcours de soins », autrement dit un encadrement de la liberté de choix des assurés tenus de passer par un « médecin référent ». D'autre part le DMP, document qui devait relater pour chaque patient son historique médical. De longues discussions se sont déroulées sur le contenu et la vocation de cet instrument, des instances ont été chargées de sa mise en place et de son déploiement, le tout sous la surveillance de la Cnil. En vain. Le DMP n'a jamais vu le jour et l'on peut attribuer au fait que le système prévu ne fonctionne que sur une jambe la difficulté éprouvée par les acteurs du système de soins à contenir la dépense. Ajoutons à cela le fait qu'en tenant à l'écart la réforme l'hôpital, soit près de la moitié des dépenses de santé, les auteurs de la loi de 2004 se privaient d'emblée d'un important levier pour réformer. C'est d'ailleurs ce travers qu'a cherché à corriger la loi HPST avec la mise en place des ARS et une tentative de décloisonnement ville-hôpital.

Lire la suiteLire la suite
Roselyne Bachelot annonce que les patients auront l'accès direct à leur DMP via Internet en 2011. Le DMP généralisé dès décembre 2010

« Une nouvelle étape, décisive, commence pour le dossier médical personnel. Dès le mois de décembre prochain, le DMP sera lancé sur l'ensemble du territoire, et ce déploiement se poursuivra tout au long de l'année 20111. Les patients vont disposer d'un accès direct à leur DMP via l'Internet. Cet accès direct sera déployé progressivement en 2011 ». C'est ce qu'annonce la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot, ce jeudi 22 juillet 2010 depuis l'ARS Aquitaine lors d'un déplacement à Bordeaux. Roselyne Bachelot souligne que le DMP jouera un « rôle majeur dans le développement de l'ensemble des pratiques coopératives et constituera, dès 2011, un service incontournable pour les pôles et maisons de santé ». Elle détaille par ailleurs les différents « nouveaux services » qui feront pour certains l'objet d'expérimentations en région : rappels automatiques de vaccins, de dépistage, d'examens ou de prévention de complications, service de promotion de l'auto-surveillance (diabète) pour les patients mais aussi avertissement des médecins traitants par l'hôpital de l'hospitalisation ou de la sortie d'hospitalisation de leurs patients.

Lire la suiteLire la suite