Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les faits constatés de vols violents sans arme ont augmenté de 7 % sur douze mois, selon le bulletin mensuel de l'ONDRP

« En juillet 2011, en comparant les faits constatés sur douze mois en France métropolitaine, il apparaît que le nombre d'atteintes aux biens enregistrées est en baisse de moins de 1 % », soit de 0,7 % (- 16 011 faits constatés), indique l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales dans son bulletin mensuel d'août 2011, publié vendredi 19 août 2011. L'ONDRP pointe une baisse de 6,1 % des vols liés aux véhicules à moteur et de 7,5 % des destructions et dégradations (- 28 776 faits constatés). Le nombre de faits constatés augmente de 4,5 % sur douze mois pour les vols simples contre des particuliers dans des locaux ou des lieux publics (soit + 13 789 faits constatés) et de 8,9 % pour les vols violents sans arme contre des femmes dans des lieux publics (soit + 4 211 faits constatés). Les faits constatés de « vols violents sans arme ont augmenté de 7 % sur douze mois (soit + 7 048 faits constatés), tandis que les vols à main armée enregistrés ont baissé de 7,5 % (soit - 474 faits constatés) », souligne l'ONDRP.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Usage frauduleux des cartes bancaires : « le remboursement est indépendant du dépôt d'une plainte » (circulaire du ministère de la Justice)

« Le contentieux pénal lié aux usages frauduleux de cartes bancaires connaît un développement très important, particulièrement dans le cadre du commerce électronique », indique une circulaire de la direction des affaires criminelles et des grâces à l'attention des procureurs généraux près des cours d'appel, datée du 2 août 2011. La direction rappelle que, selon le code monétaire et financier, « la banque, émettrice de la carte, doit rembourser immédiatement, sans aucune franchise, à son titulaire tout paiement non autorisé, effectué grâce à une contrefaçon de la carte ou à une utilisation frauduleuse de ses données d'utilisation alors que la carte est restée en sa possession ». La banque doit également rembourser « la totalité des frais bancaires » que le propriétaire de la carte a eu à supporter suite à un usage frauduleux. Ces remboursements sont « indépendants du dépôt d'une plainte », pointe la circulaire.

Lire la suiteLire la suite
Violences domestiques : « plus de 80 % des victimes ne se sont pas déplacées à la police ou à la gendarmerie » (ONDRP)

« Plus de 80 % des victimes de violences intra-ménage ne se sont pas déplacées à la police ou à la gendarmerie », indique l'ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) dans sa publication « Repères n°15  », mercredi 13 juillet 2011. Cette étude s'appuie sur les résultats des trois dernières enquêtes annuelles de victimation « Cadre de vie et sécurité ». Elle souligne que le taux de plainte est « de moins de 2 % pour les violences sexuelles intra-ménage » et que « un peu plus du tiers des victimes qui se sont déplacées ont fait une déclaration enregistrée dans la main courante ». L'enquête précise que « les victimes qui ne se sont pas déplacées pour déclarer les violences intra ménage subies ont, pour plus de 70 % d'entre elles, préféré 'trouver une autre solution' ». Entre « 70 et 75 % des victimes s'étant déplacées » dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie se déclarent « satisfaites » de ces trois critères : « temps et écoute », « conseils donnés » ou « confidentialité de l'échange ».

Lire la suiteLire la suite
Le nombre de faits de violences physiques crapuleuses a augmenté de 6,7 % en un an, selon le bulletin mensuel de l'ONDRP

Le nombre de faits de violences physiques crapuleuses « s'est élevé de 6,7 % sur douze mois », indique l'ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) dans son bulletin mensuel de juin 2011, publié vendredi 17 juin 2011. Cette augmentation explique notamment la hausse de 3 % du nombre de faits constatés d'atteintes volontaires à l'intégrité physique. « Environ 472 000 de ces faits de violences physiques, sexuelles ou de menaces ont été enregistrés par la police et la gendarmerie entre juin 2010 et mai 2011 », indique l'Observatoire. La hausse s'établit à « 3,6 % pour les menaces et chantages (soit + 2 896 faits constatés) et à 1,4 % pour les violences physiques non crapuleuses (soit + 3 290 faits constatés) ». Les faits de violences sexuelles sont « stables sur douze mois (+ 0,1 %, soit + 15 faits constatés) ».

Lire la suiteLire la suite
État 4001 : Alain Bauer demande « d'abandonner l'outil statistique devenu archaïque, obsolète et anti-fonctionnel ».

Alain Bauer demande au ministre de l'Intérieur « d'abandonner l'outil statistique policier qui existe depuis 1972 », l'état 4001, vendredi 21 janvier 2011. Lors de la présentation des résultats de la politique de sécurité en 2010 au ministère de l'Intérieur (AEF Sécurité globale n°250226), le criminologue affirme que l'état 4001 est « archaïque, obsolète, il est bloqué, il ne permet rien, ni sur la qualité des faits, ni sur l'origine, ni sur le lieu de commission des opérations ». Le président du conseil d'orientation de l'ONDRP souligne par ailleurs qu'il est « anti-fonctionnel du point de vue des services de police » et entraîne un travail « inutile et anti-RGPP ». Le moment est venu de « l'abandonner, non pour en casser la linéarité historique […] », mais pour parvenir à la « fusion du dispositif d'enregistrement des plaintes sur le modèle qui a été celui développé par la gendarmerie nationale », le dispositif TPJ (traitement des procédures judiciaires, anciennement nommé Ariane, qui doit être déployé en 2011 AEF Sécurité globale n°256224)

Lire la suiteLire la suite