Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°234263

Dépendance : l'AD-PA demande « un examen particulier de l'aide aux personnes âgées » après l'annonce du Premier ministre du report des mesures

L'AD-PA exprime, jeudi 25 août 2011, « sa grande déception » concernant « le nouveau report des mesures promises depuis le début du quinquennat en faveur des personnes âgées » (AEF n°234296). L'association, qui « ne méconnaît pas les difficultés financières » de « nos économies », demande « un examen particulier de l'aide aux personnes âgées dans la situation actuelle. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 68 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dépendance : les propositions émanant des internautes et des débats publics menés dans le cadre du débat national (rapport de synthèse)

Renforcer la prévention du vieillissement, renforcer l'encadrement et le contrôle de l'aide à domicile, développer les structures "intermédiaires" entre domicile et institution et augmenter globalement les ressources publiques consacrées à la prise en charge de la dépendance. Telles sont les principales pistes qui ressortent des contributions et débats publics mentionnés dans la synthèse du débat national sur la dépendance que doit prochainement publier le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale sur son site dédié (www.dependance.gouv.fr). Le rapport cherche à « rapprocher » les conclusions des groupes d'experts des éléments qui ressortent des débats départementaux et régionaux (organisés par les préfets de région et les directeurs d'ARS) et des quelque 350 contributions citoyennes recueillies sur le site. Il vise par ailleurs à donner « une vision d'ensemble synthétique des travaux » des quatre groupes constitués début janvier 2011 (AEF n°237977) en soulignant « les principaux axes de réflexion qui en ressortent » et à « regrouper et organiser de façon cohérente des éléments sur un même sujet qui ont été traités dans différents rapports » publié dans le cadre du débat national.

Lire la suiteLire la suite
Devant les parlementaires de la majorité, François Fillon fixe le cap pour la rentrée en matière de protection sociale : PLFSS et dépendance

Recevant ce mercredi en milieu de journée les parlementaires de la majorité, le Premier ministre François Fillon a fixé le cap pour la prochaine rentrée dans le contexte particulier de la campagne présidentielle. Ayant rappelé la majorité à son devoir « gouverner et légiférer sérieusement » le chef du gouvernement a appelé aussi les députés et les sénateurs du camp majoritaire à « redoubler d'efforts sur le terrain ». Concernant la protection sociale proprement dite, le chef du gouvernement a évoqué les deux priorités de l'automne à savoir, l'exercice imposé du projet de loi de financement pour la sécurité sociale qui ne sera pas facile à élaborer dans un environnement marqué par l'accumulation des déficits publics -29,8 milliards d'euros pour 2010 et près de -25 milliards d'euros en 2011 à réglementation inchangée, selon la Cour des comptes et des décisions sur le dossier de la dépendance qui devait initialement être traité en juillet.

Lire la suiteLire la suite
Dépendance : les propositions du sénateur Trillard sur la prévention complètent les travaux réalisés dans le cadre du débat national

Promouvoir la prévention et l'éducation en santé notamment dans le cadre professionnel, améliorer le soutien aux aidants, encourager l'activité sportive chez les seniors ou encore favoriser la recherche dans le domaine de la gériatrie, figurent parmi les dix recommandations formulées dans le rapport du sénateur André Trillard (UMP, Loire-Atlantique) sur « la prévention de la dépendance des personnes âgées » (1) et remis aujourd'hui mercredi 13 juillet 2011 au président de la République. Ce rapport s'inscrit dans le cadre du débat national sur la dépendance qui a eu lieu au premier semestre 2011 et complète la liste des travaux réalisés par les différentes instances saisies par le gouvernement sur ce thème : le CESE (AEF n°238560), le HCF (AEF n°238094), le Hcaam (AEF n°237598), le CAS (AEF n°237349) ainsi les quatre groupes de travail mis en place au début de l'année 2011 (AEF n°237977). le docteur Olivier de Ladoucette a également remis à la secrétaire d'État à la Santé un rapport sur le « bien vieillir » fin mai (AEF n°239437). Au vu de l'ensemble de ces contributions, le président de la République et le gouvernement comptent annoncer les mesures retenues pour réformer la prise en charge de la dépendance ainsi que leurs modalités de financement « au tout début de septembre », confirme le Premier ministre, François Fillon, devant les Parlementaires de la majorité.

Lire la suiteLire la suite
Dépendance : un texte de loi devrait être présentée « à la rentrée » en complément de mesures dans le PLFSS pour 2012 (Roselyne Bachelot)

Il y aura bien un texte de loi sur la dépendance présentée en complément du PLFSS pour 2012 a laissé entendre Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, invitée ce lundi 27 juin 2011 par l'Ajis. La réforme de la dépendance pourrait faire l'objet de « trois types de textes » : d'abord des mesures financières dans le PLFSS « et pourquoi pas le PLF » pour régler « quatre grands thèmes d'urgence » (le reste à charge des familles, en particulier des classes moyennes modestes, la situation « difficile » de certains services d'aide à domicile et de certains départements ainsi que la nécessité de mettre en place rapidement des structures de répit pour les aidants). Par ailleurs, « des éléments techniques visant à mieux faire fonctionner le système » feront l'objet d'un autre texte de loi qui sera « présenté à la rentrée » et examiné « avant la fin de cette mandature ». Au delà, d'autres chantiers resteront à mener (formation aux métiers de la dépendance, prévention, logement…). Ils « relèvent d'une programmation et de travaux qui peuvent durer tout au long de la décennie » et n'ont pas forcément vocation à figurer dans une loi de programmation. Ceci pourra faire partie des sujets abordés dans le cadre de la campagne présidentielle.

Lire la suiteLire la suite
Dépendance : les quatre groupes de travail remettent à Roselyne Bachelot les résultats de leurs travaux

Les animateurs des quatre groupe de travail chargés en janvier 2011 par la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, de mener une concertation sur la dépendance ont présenté ce mardi 21 juin 2011 les résultats de leurs travaux. À partir des préconisations qui ont fait consensus dans les différents groupes de travail, la ministre va désormais élaborer des scénarios qui seront soumis à l'arbitrage du président de la République et du Premier ministre qui trancheront « dans le courant du mois de juillet » pour préparer les dispositions du PLFSS. Le président de la République s'est en effet engagé à ce que le PLFSS soit le support d'un certain nombre de mesures financières dès 2012 sur ce sujet. Roselyne Bachelot confirme que les pistes de financement qui restent ouvertes sont peu nombreuses : alignement de la CSG payée par les retraités (et les travailleurs indépendants sous certaines modalités) sur celles des actifs (mesure qui rapporterait 1,5 milliard d'euros supplémentaires), élargissement de la CSA (issue de la suppression d'un jour férié en 2004) à un public qui ne la paie pas aujourd'hui à savoir les retraités et les professions indépendantes (+900 millions d'euros), voire création d'une deuxième journée de solidarité (+2,3 milliards d'euros dans le périmètre actuel, voire +3,2 milliards euros si l'on fait contribuer les retraités et les professions indépendantes). Autre piste : la taxation du patrimoine. Par ailleurs, « il faut aussi chercher à améliorer l'efficience du système ».

Lire la suiteLire la suite
Dépendance : les trois pistes possibles de financement, énumérées par Roselyne Bachelot (4e débat interrégional de Strasbourg)

« Il y a plusieurs solutions de financement [pour la dépendance] et elles ont été évoquées ce matin à Strasbourg. Je ne tranche pas, j'énumère. Une première série [de propositions] repose sur une égalisation entre les contributions des uns et des autres dans le cadre de la CSG. Une deuxième série a trait à la CSA, autrement dit à la journée de solidarité : là aussi, il y a plusieurs possibilités, s'agissant d'établir une égalité entre ceux qui paient et ceux qui ne paient pas, ou d'instaurer une deuxième journée de solidarité. Enfin, un troisième groupe de solutions concerne la fiscalité du patrimoine ; à Strasbourg, nous avions le président de la commission dépendance du CESE qui propose un prélèvement d'1 % sur le patrimoine [les droits de succession] », indique à la presse Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, à l'issue du 4e et dernier débat interrégional sur la dépendance, qui s'est tenu à Strasbourg ce lundi 20 juin 2011. Après une discussion autour de « la stratégie pour la couverture de la dépendance des personnes âgées », la ministre a clos les trente débats locaux (dont 26 interdépartementaux) en indiquant les quatre « principes » qui guideront la réponse gouvernementale pour financer la dépendance. « Avec Marie-Anne Montchamp [secrétaire d'État auprès de la ministre chargée des solidarités et de la Cohésion sociale], nous remettons la synthèse de nos travaux dans quelques jours au président de la République et au Premier ministre ».

Lire la suiteLire la suite