Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Après les émeutes en Grande-Bretagne, le gouvernement réunit les responsables des réseaux sociaux mais renonce à un blocage en cas de crise

La ministre de l'Intérieur britannique, Theresa May, a rencontré les responsables de Facebook, Twitter et Blackberry afin de voir comment renforcer leur coopération avec le système judiciaire pour « éviter que les réseaux sociaux ne soient utilisés à des fins criminelles ». C'est ce qu'indique le ministère de l'Intérieur britannique, jeudi 25 août 2011. Cette réunion fait suite aux émeutes qui ont traversé le pays du 6 au 10 août dernier (AEF Sécurité globale n°234717) et qui ont montré que « les réseaux sociaux et les services de messagerie ont été employés pour coordonner la criminalité », précise le ministère de l'Intérieur. Theresa May avait annoncé son intention de recevoir les responsables de réseaux sociaux lors d'un discours au Parlement, le 11 août. Elle avait indiqué que Facebook et Twitter avaient eu, au cours des émeutes, « une longueur d'avance sur la police ». La responsable avait donc manifester le souhait deté réfléchir à la manière d' « améliorer la capacité technologique et juridique de la police dans ce domaine ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Grande-Bretagne : le gouvernement critique l'efficacité de la police face aux émeutes

Il y avait « tout simplement beaucoup trop peu de policiers déployés dans les rues. Et les tactiques qu'ils utilisaient n'étaient pas efficaces. Les chefs de police ont été francs avec moi », annonce le Premier ministre britannique David Cameron, revenant sur les émeutes qui traversent le pays depuis quelques jours dans son discours devant la Chambre des Communes, jeudi 11 août 2011. « Initialement, la police a traité la situation comme un problème d'ordre public - plutôt que comme un problème de criminalité. La vérité est que les policiers ont été confrontés à un nouveau genre de défi, avec des gens différents faisant la même chose - en gros des pillages - dans des endroits différents, mais tous en même temps », ajoute-t-il. « Dans les rues, la police a fait face à des violations de la loi que nous n'avions pas vues depuis des décennies ». « Ces derniers jours, les agents de police ont montré une incroyable bravoure et ont travaillé » des heures, sans interruption. « Ils méritent notre gratitude et notre admiration », reconnaît-il néanmoins.

Lire la suiteLire la suite
Grande-Bretagne : les policiers jugés impuissants et pas assez nombreux pour faire face aux émeutes, rapporte la presse anglaise

« La police fait face à de sévères critiques car il semble que les policiers aient perdu le contrôle dans certains quartiers, lundi soir », indique un article du « Guardian », du mardi 9 août 2011. « Face à la critique sur le trop faible nombre d'officiers présents dans les rues, le Met [Metropolitan police service, la police responsable du 'Grand Londres'] a défendu son fonctionnement, affirmant que 2 500 agents de maintien de l'ordre étaient déployés, en complément des 3 500 agents en service », rapporte le journal. « Les agents et le personnel continue à travailler de longues heures dans des circonstances très difficiles », explique Scotland Yard. « Nous continuons à avoir les plans et les ressources pour répondre à tout autre trouble, pour gérer les activités normales de police et garder les Londoniens dans un environnement sûr. »

Lire la suiteLire la suite
La communication, enjeu majeur pour les pouvoirs publics en cas de crise (rencontres de la sécurité nationale)

Christian Sommade, délégué général du HCFDC (Haut comité français pour la défense civile) pointe des « erreurs de communication majeures » lors de la gestion de certaines crises, lors des troisièmes rencontres parlementaires de la sécurité nationale, mercredi 29 juin 2011 (AEF Sécurité globale n°237343). Il cite notamment « l'épisode neigeux » du mois de décembre 2010 (AEF Sécurité globale n°251208). « Les dirigeants doivent être précautionneux dans la communication de crise et peut-être se professionnaliser dans ce domaine ». Il déplore particulièrement le manque de communication sur « le comportement à tenir » en cas de crise. « Il y a de réelles difficultés pour trouver des informations concrètes. Quel Parisien sait aujourd'hui le comportement à avoir en cas de crue ? Il manque des informations sur des sujets pratico-pratiques. »

Lire la suiteLire la suite