Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Saclay : le détail du poids scientifique des différents établissements du plateau (Strater 2011)

L'université Paris-Sud (Paris-XI) est le principal établissement de rattachement des chercheurs et enseignants-chercheurs produisants dans des unités de recherche notées A+ et A sur le site de Saclay, selon les chiffres de l'Aeres compilés dans le document « Strater Île-de-France 2011 » et publié par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche cet été. En effet, sur les 4 360 chercheurs et enseignants-chercheurs produisants dans des unités notées A et A+ répertoriés dans les effectifs des 23 membres de la FCS « Campus Paris-Saclay », 2 000 sont rattachés à l'université Paris-Sud, soit 45,9 %. Viennent ensuite l'université de Versailles-Saint-Quentin, avec 425 produisants (9,7 % de l'ensemble) et l'École polytechnique, avec 371 produisants (8,5 %).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Saclay : il faut « construire un patriotisme confédéral » grâce aux symboles et à l'architecture (Antoine Picon, Harvard school of design)

« Le problème à Saclay, c'est de construire un patriotisme confédéral, comme en Suisse. C'est un problème politique complexe ! Je crois au rôle des symboles et de l'architecture. Il ne faut pas non plus sous-estimer le poids des politiques de communication, comme le montre l'exemple de Harvard. Aujourd'hui, les universités confédérales françaises sont illisibles. Elles doivent se doter d'une identité collective », estime Antoine Picon, professeur à la Harvard school of design et chercheur associé au Latts (UMR CNRS, ENPC, UPEMLV), lors d'une « journée de réflexion » consacrée à « Paris-Saclay, un an après la loi Grand Paris » et organisée par l'EPPS (Établissement public Paris-Saclay), lundi 4 juillet 2011, à Orsay. « Dans cette construction d'identité collective, il faut souligner le rôle très très fort, dans les universités américaines, des premières années, quand les étudiants partagent les mêmes dortoirs. Cela se passe bien avant le doctorat. L'université est perçue comme une scène, ce qui produit un effet de patriotisme. Ce qui fonde une identité, avant tout, c'est une expérience partagée. »

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Idex à Saclay : « Nous sommes tombés d'accord pour nous présenter sous la bannière 'Université Paris-Saclay' » (Guy Couarraze, Paris-Sud XI)
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Saclay : « Je pense que le gouvernement cherche à créer des 'très grandes écoles universitaires' » (V. Moulin Wright, ParisTech Alumni)
Lire la suite
Idex de Saclay : « Il faut un périmètre scientifique commun doté de sa propre gouvernance » (Valérie Pécresse)

« Il manque encore au projet scientifique de Saclay la gouvernance », déclare Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, à l'occasion de l'inauguration de la FMJH (Fondation mathématique Jacques Hadamard), à Orsay, mardi 17 mai 2011 (AEF n°240722). « Je ne pense pas que l'on puisse faire une université unique à Saclay, ni fusionner l'École polytechnique et l'université Paris-Sud », lance-t-elle plus particulièrement à l'attention de Guy Couarraze, président de l'université Paris-Sud, du général Xavier Michel, directeur général de l'École polytechnique, et de Dominique Vernay, président de la FCS (fondation de coopération scientifique) Campus Paris-Saclay. « Mais je pense qu'il faut que vous ayez un périmètre scientifique commun doté de sa propre gouvernance », ajoute-t-elle. « Vous êtes 23 partenaires, c'est évidemment énorme. Or cette cohérence et ce projet scientifique sont primordiaux pour porter un projet d'idex [initiative d'excellence] ambitieux et convaincant, sur la base des critiques formulées par le jury international » (AEF n°243631).

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Dominique Vernay (FCS) : « Le sur-ensemble Paris-Saclay doit passer avant le reste. Ceux qui le refusent ne pourront pas être dans l'idex »
Lire la suite