Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°234040

« La situation s'est dégradée pour l'ensemble des actifs » en 2009, dont plus de 10 % sont considérés comme pauvres (Insee)

« La situation s'est dégradée pour l'ensemble des actifs » en 2009 : 10,1 % des actifs d'au moins 18 ans sont considérés comme pauvres, c'est-à-dire vivant avec moins de 954 euros mensuels (1), soit près de 2,8 millions de personnes. Cette proportion était de 9,5 % l'année précédente. C'est ce qu'indique l'Insee dans son enquête « Les niveaux de vie en 2009 », publiée mardi 30 août 2011. La hausse du nombre de d'actifs pauvres en 2009 s'explique principalement par « la forte augmentation du nombre de personnes au chômage [induite par la crise], qui figurent parmi les catégories les plus fortement touchées par la pauvreté », indique l'Insee.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les chômeurs sont de plus en plus exposés à la pauvreté (Insee)

« Le taux de pauvreté des chômeurs est 2,8 fois plus élevé que celui de l'ensemble de la population en 2008, contre 2,4 fois en 1996. Il se situe aux alentours de 35 % durant toute la période tandis que celui de l'ensemble de la population diminue » autour de 13 %, indique l'Insee, jeudi 28 avril 2011, à l'occasion de la publication de l'édition 2011 de « revenus et patrimoine des ménages ». Aussi, « l'emploi reste le meilleur rempart contre la pauvreté et son rôle protecteur se renforce : le taux de pauvreté des personnes en emploi s'élève à 7,4 % en 2008, un niveau nettement plus faible qu'en 1996 (9,2 %) ».

Lire la suiteLire la suite
Taux de pauvreté : une évolution « favorable » pour Roselyne Bachelot, des « tendances inquiétantes » selon les associations

« L'accès à l'emploi constitue une des clefs essentielles de lutte contre la pauvreté. » C'est l'une des conclusions du rapport de suivi de l'objectif de baisse d'un tiers de la pauvreté en cinq ans remis au Parlement, mardi 21 décembre 2010, à l'occasion de l'installation du CNLE (Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion) après renouvellement de ses membres (1). Ce rapport, réalisé par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) en partenariat avec l'Onpes (Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale), est le deuxième du genre. Il vise à évaluer la mise en oeuvre de l'objectif d'une réduction d'un tiers de la pauvreté en cinq ans, annoncé en octobre 2007 par le président de la République, Nicolas Sarkozy.

Lire la suiteLire la suite
Le RSA « activité » contribue à réduire la précarité mais peut aussi « engendrer des situations de pauvreté dans l'emploi » (rapport Onpes)

La mise en place du RSA (Revenu de solidarité active) devrait permettre « de mieux lutter contre la pauvreté des familles de travailleurs » et de réduire « sensiblement la quotité de travail nécessaire pour franchir le seuil de pauvreté ». Pour autant, si le RSA « activité » (c'est à dire l'allocation complétant le revenu d'activité) « devrait permettre de sortir de la pauvreté monétaire à davantage de personnes que dans le système précédent », le dispositif « pourrait aussi avoir pour effet d'engendrer des situations de pauvreté dans l'emploi ». C'est l'un des constats établis par l'Onpes (Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale) dans son rapport 2009-2010 remis à Martin Hirsch, Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, et à Benoist Apparu, secrétaire d'État au Logement et à l'Urbanisme, jeudi 25 février 2010. Ce rapport, qui dresse le bilan de « dix ans d'observation de la pauvreté et de l'exclusion sociale à l'heure de la crise », examine notamment les conséquences de la mise en place du RSA sur la prévention de la pauvreté en France.

Lire la suiteLire la suite
Le gouvernement veut réduire de 20% le nombre de travailleurs pauvres d'ici 2012

Réduire de 20% le nombre de travailleurs pauvres en France d'ici 2012. C'est un des onze objectifs retenus par le gouvernement dans le cadre du tableau de bord de suivi de la pauvreté présenté mercredi 15 octobre 2008 par Martin Hirsch, Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté. Le tableau de bord comporte 18 indicateurs principaux dont les premières données sont rendues publiques deux jours avant la 21e journée mondiale du refus de la misère, prévue le vendredi 17 octobre 2008.

Lire la suiteLire la suite