Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les 30-59 ans quittent plus souvent l'Île-de-France qu'ils ne s'y installent (IAU Île-de-France)

« L'Île-de-France est globalement déficitaire dans ses échanges migratoires avec la province », relève l'IAU (Institut d'aménagement et d'urbanisme) d'Île-de-France qui publie sur son site, plusieurs notes rapides sur la mobilité résidentielle datées d'août 2011 . La région capitale reste, toutefois, une étape dans les parcours résidentiels. Les jeunes viennent y finir leurs études, y commencer leur vie professionnelle et familiale. Les familles avec enfants ou les retraités ont tendance à la quitter. La région capitale est ainsi excédentaire dans ses échanges avec la province pour les 18-29 ans puis déficitaire pour les personnes d'âge actif et celles âgées de 60 ans ou plus. Entre 2001 et 2006, 33 000 provinciaux de 30 à 59 ans se sont installés en Île-de-France en moyenne chaque année quand 86 000 franciliens ont fait le chemin inverse. La région capitale perd ainsi 53 000 personnes de 30-59 ans par an, en moyenne, entre 2001 et 2006.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 76 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Assises régionales du logement : « Il y a urgence à refonder les politiques du logement en Île-de-France » (Jean-Paul Huchon)

« La région Île-de-France est aujourd'hui le réceptacle de toutes les crises du logement : pénurie de l'offre, flambée des prix de l'immobilier, poids devenu très lourd des loyers […] propriétaires surendettés, développement de l'habitat indigne et de la ségrégation urbaine. Tout concourt à ce qu'il y ait péril. Il y a urgence à refonder les politiques du logement en Île-de-France », diagnostique le président (PS) du conseil régional Jean-Paul Huchon, mardi 31 mai 2011, en ouverture des troisièmes assises régionales du logement à Paris (AEF Habitat et Urbanisme n°4935) (AEF Habitat et Urbanisme n°239514). Face à ces difficultés, « la région agit, [faisant] du logement la priorité du bouclier social régional », assure-t-il, rappelant le bilan (120 000 logements réalisés ou réhabilités pendant la première mandature et le double pendant la seconde) et les engagements récents du Sdrif (schéma directeur de la région Île-de-France) validés à l'unanimité par les élus de Paris Métropole (AEF Habitat et Urbanisme n°239653). « Notre bilan est donc assez positif, mais je sais également qu'il faut aller plus loin. »

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : 406 000 demandeurs de logements sociaux en 2010 pour un nombre de logements disponibles « historiquement bas » (étude)

406 000 : c'est le nombre de demandeurs de logements sociaux recensés par l'IAU (Institut d'aménagement et d'urbanisme) d'Île-de-France dans la région au 1er juillet 2010, soit près de deux fois plus qu'en 1973 (264 000) (1). En parallèle, le volume de logements disponibles - 75 000 au 1er janvier 2009, un chiffre « historiquement bas » - couvre à peine 18 % de ces demandes, relève l'institut dans une note rendue publique mardi 31 mai 2011. Des chiffres jugés « alarmants » par le président (PS) de la région Île-de-France, lors des troisièmes assises régionales du logement organisées le jour même. A noter, 29 % de cette demande se concentre dans la capitale, qui compte 19 % des logements sociaux du territoire francilien selon l'EPLS (enquête sur le parc locatif social) du MEDDTL. La petite et la grande couronne rassemblent respectivement 41 % et 30 % des demandeurs, soit des proportions plus conformes « au poids du secteur HLM dans des zones géographiques : 47 % et 35 % du total ».

Lire la suiteLire la suite