Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Malgré la crise, l'intensité en R&D de la France augmente depuis 2008 alors qu'elle diminuait depuis 2003 » (François Fillon au CAS)

« Avec le triplement du crédit impôt recherche, la France est devenue l'un des pays les plus attractifs au monde en matière de fiscalité et notamment pour l'implantation de centres de R&D étrangers », déclare le Premier ministre François Fillon en clôture du colloque international du Centre d'analyse stratégique intitulé « La croissance de demain », organisé lundi 12 septembre 2011 à la Maison de la chimie, à Paris. « Malgré la crise, l'intensité de la R&D en France augmente depuis 2008 alors qu'elle diminuait depuis 2003 », se félicite le Premier ministre, qui ajoute qu'il faut dorénavant « centrer les efforts de recherche sur les secteurs d'excellence comme l'énergie, les biotechnologies, les nanotechnologies et l'aérospatial ». Enfin, il insiste sur la nécessité de « développer le capital-risque en Europe et de voir émerger un fonds européen et des brevets ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« En France, nous avons une R&D d'ingénieurs, pas de docteurs » (Christine Musselin, directrice de recherche au CNRS, colloque du CAS)

« Pourquoi n'y a-t-il pas assez de liens entre l'université et le secteur privé ? Nous sommes le seul pays à nous poser la question », déclare Bernard Belloc conseiller du président de la République pour l'enseignement supérieur et la recherche lors du colloque « l'Université dans le monde », organisé par le Conseil d'analyse stratégique jeudi 16 juin 2011 à Paris. « Dans d'autres pays, ce sujet n'a pas lieu d'être », poursuit-il. « Le problème en France, concernant le rapprochement entre l'université et le privé, s'est notamment cristallisé après mai 68 et dans les années 1980. Cette période a notamment vu une importante massification des étudiants, surtout dans des filières offrant un peu moins de débouchés comme les SHS et les institutions d'enseignement supérieur se sont refermées sur elles-mêmes », détaille Bernard Belloc.

Lire la suiteLire la suite
« La France bute depuis des décennies sur la difficulté d'organiser la montée en puissance de secteurs à forte intensité en R&D » (CAS)

« La France bute depuis des décennies sur la difficulté d'organiser la montée en puissance de secteurs à forte intensité en R&D », indique le CAS (Centre d'analyse stratégique) dans une note intitulée « La France et l'Europe face à la crise économique », publiée en septembre 2010. Le Centre d'analyse stratégique insiste également sur l'importance de la « réallocation des dépenses vers les secteurs d'avenir » et enjoint les États membres de l'Union européenne […] de se « redéployer vers les dépenses d'avenir ». Le CAS poursuit : « L'expérience passée et le bilan très mitigé de la stratégie de Lisbonne montrent qu'il est difficile d'atteindre de tels objectifs dans un pays de taille intermédiaire. Financer ou aider fiscalement la R&D ne portera ses fruits que dans des secteurs déjà positionnés sur ce créneau. À spécialisation donnée et à taille d'entreprises donnée, financer de la R&D de façon trop volontaire risque de produire des surcapacités, c'est-à-dire des structures dédiées à l'innovation mais ayant peu d'efficacité en matière de dépôt de brevets. »

Lire la suiteLire la suite
Docteurs : « Le sous-investissement en R&D du secteur privé pèse sur l'insertion professionnelle » (note du CAS)

« Il existe depuis le début des années 2000 une césure au niveau du diplôme le plus élevé de la formation universitaire : alors qu'en 2007 les jeunes diplômés de niveau master ont un taux de chômage de 7 %, celui des titulaires d'un doctorat culmine à 10 %. Or, les docteurs constituent une ressource humaine essentielle dans le secteur de la recherche ». Telle est l'une des conclusions de la note de veille intitulée « Les difficultés d'insertion professionnelle des docteurs : les raisons d'une exception française » publiée par le CAS (Centre d'analyse stratégique), jeudi 29 juillet 2010. La note observe qu' « en France, malgré le développement important des emplois en entreprise, c'est surtout le sous-investissement en R&D du secteur privé […] qui pèse sur l'insertion professionnelle des titulaires de doctorats ».

Lire la suiteLire la suite
La France doit cibler la politique d'aide à la R&D sur les entreprises de taille moyenne et intermédiaire (note du CAS)

La France doit « cibler la politique d'aide à la R&D sur les entreprises de taille moyenne et intermédiaire », soutient la note de veille d'avril 2010 du CAS (Centre d'analyse stratégique), intitulée « R&D et structure des entreprises : une comparaison France / États-Unis ». A la lumière de la « faible intensité en R&D » de la France par rapport aux États-Unis et de la « moindre capacité à générer du chiffre d'affaires », le CAS souligne que « toutes les catégories de tailles d'entreprises n'ont pas besoin d'être soutenues avec la même intensité ». Le rapport s'appuie sur l'idée que le « handicap » de la France en matière de R&D privée s'explique surtout par « le manque d'entreprises de taille intermédiaire » et « la spécialisation industrielle sur les industries de basse ou moyenne-basse technologie ». Il plaide pour un repositionnement sectoriel.

Lire la suiteLire la suite