Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Regards sur l'éducation 2011 » : les pays de l'OCDE dépensent en moyenne 10 051 euros par étudiant (chiffres de 2008)

« Les pays de l'OCDE dépensent près de deux fois plus par étudiant dans l'enseignement tertiaire [supérieur] que par élève dans l'enseignement primaire », indique l'OCDE dans l'édition 2011 de « Regards sur l'éducation » publié mardi 13 septembre 2011. Selon les données publiées, les pays membres de l'OCDE ont dépensé en moyenne 13 717 dollars (10 051 euros) par étudiant en 2008, contre 12 907 dollars (9 457 euros) en 2007, en prenant en compte les dépenses de R&D. Cette moyenne est « influencée par le niveau élevé des dépenses dans quelques grands pays de l'OCDE, en particulier la Canada et les États-Unis ». En France, ce montant est égal à 14 079 dollars (10 316 euros) contre 12 773 dollars (9 359 euros) en 2007. Les dépenses annuelles par étudiant s'élèvent à 15 310 dollars (11 216 euros) pour le Royaume-Uni, 20 903 dollars (15 309 euros) pour le Canada, 21 648 dollars (15 839 euros) pour la Suisse et près de 30 000 dollars (22 000 euros) pour les États-Unis. Parmi les pays se situant en-dessous de la moyenne des pays de l'OCDE, figurent notamment le Chili (6 829 dollars, soit 4 996 euros), la Corée (9 081 dollars, soit 6 644 euros), l'Italie (9 553 dollars, soit 6 992 euros) et le Portugal (10 373 dollars, soit 7 592 euros).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
« Regards sur l'éducation 2010 » : plus de 3,3 millions d'étudiants en mobilité internationale en 2008

En 2008, plus de 3,3 millions d'étudiants étaient scolarisés dans un pays dont ils n'étaient pas ressortissants, ce qui représente par rapport à l'année précédente une augmentation de 10,7 % des effectifs totaux d'étudiants étrangers déclarés à l'OCDE et à l'Institut de statistique de l'Unesco, révèle l'édition 2010 de « Regards sur l'éducation » publiée par l'OCDE mardi 7 septembre 2010 (AEF n°261196). Les étudiants en mobilité internationale, soit les individus qui se rendent dans un autre pays dans l'intention d'y poursuivre des études, représentent une proportion des effectifs de l'enseignement supérieur d'un pays qui est comprise entre moins de 1 % et plus de 20 %. C'est en Australie, en Autriche, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et en Suisse qu'ils sont les plus nombreux.

Lire la suiteLire la suite
« Regards sur l'éducation 2010 » : 31 % des étudiants des pays de l'OCDE échouent dans l'obtention d'un diplôme universitaire

31 % des étudiants des pays de l'OCDE qui ont entamé des études supérieures n'obtiennent pas le diplôme de ce niveau. C'est un des enseignements de l'édition 2010 de « Regards sur l'éducation » publié par l'OCDE mardi 7 septembre 2010 (AEF n°261511). Les taux de réussite varient considérablement selon les pays, note l'organisation internationale. Les étudiants qui ne décrochent pas de premier diplôme sont plus de 40 % aux États-Unis, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et en Suède, mais moins de 25 % en Belgique (Communauté flamande), en Corée, au Danemark, en Espagne, en France et au Japon et, dans les pays partenaires, en Fédération de Russie.

Lire la suiteLire la suite