Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L'appel à projets sur les initiatives pédagogiques pourrait récompenser une vingtaine de lauréats (Louis Vogel, CPU)

« L'appel à projets sur les initiatives pédagogiques devrait être publié d'ici à la fin du mois et les lauréats - a priori une vingtaine - devraient être connus d'ici à la fin de l'année », déclare Louis Vogel, président de la CPU, le 21 septembre 2011, à l'occasion de la conférence de rentrée de l'association. Il précise que le jury serait « international et francophone ». S'agissant des critères de sélection, « l'accent devrait être mis aspect 'transformant' des projets et leur capacité à être diffusé dans une université ou au sein d'une discipline. Il ne s'agit pas d'évaluer les projets uniquement sur leur aspect quantitatif », poursuit-il, ajoutant que la « CPU a fait des recommandations sur le cahier des charges à la demande du MESR ». « Nous ne connaissons pas encore la dotation de cet appel à projets, mais les sommes devraient être conséquentes pour chaque lauréat ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Savoir enseigner dans le supérieur » est un « enjeu d'excellence pédagogique » (Institut français de l'éducation)

« L'excellence pédagogique mobilise aujourd'hui davantage l'attention et actualise les discussions sur la formation et l'accompagnement pédagogiques des enseignants-chercheurs », analyse Laure Endrizzi, chargée d'études et de recherche à la veille scientifique et technologique à l'Ifé (Institut français de l'éducation, ex-INRP) et auteure d'un dossier d'actualité (n°64) intitulé « Savoir enseigner dans le supérieur : un enjeu d'excellence pédagogique », publié début septembre 2011. « Avec la massification des effectifs et la compétitivité croissante des établissements dans l'espace européen et mondial de enseignement supérieur », la primauté de la recherche sur l'enseignement est devenue « plus ouvertement un objet de débat ». En effet, en France traditionnellement « c'est l'allégeance à la discipline qui est au coeur de l'identité professionnelle : les 'enseignants-chercheurs' sont physiciens avant d'être enseignants de physique ». En outre, « c'est la formation informelle qui prédomine dans les pratiques de développement professionnel : c'est en enseignant qu'on apprend à enseigner », rappelle Laure Endrizzi.

Lire la suiteLire la suite
Arrêté licence : les nouveautés du texte publié au JO du 11 août 2011 par rapport à l'arrêté d'avril 2002

L'arrêté relatif à la licence est paru au journal officiel du 11 août 2011 (AEF n°234701). Le texte a été plusieurs fois modifié après son passage devant le comité de suivi licence le 6 juillet (AEF n°236309) et devant le Cneser le 12 juillet (AEF n°236166). L'entrée en vigueur du texte est prévue pour la rentrée universitaire 2012, à l'exception de deux articles (1). Il remplace l'arrêté du 23 avril 2002 relatif aux études universitaires conduisant au grade de licence (AEF n°435704), l'arrêté du 11 avril 1985 portant dénomination nationale de licence d'administration publique, ainsi que l'arrêté du 7 juin 1994 relatif aux licences pluridisciplinaires. Parmi les principales nouveautés, figurent la mise en place de référentiels de compétences, l'instauration d'un socle horaire, la possibilité de faire un stage dans tous les cursus, l'harmonisation des modalités de contrôle des connaissances (interdiction des notes éliminatoires, etc.). Valérie Pécresse avait installé le 7 février 2011 un comité d'orientation chargé de proposer les fondements d'une « nouvelle licence » pour en faire « un diplôme de référence pour l'emploi et pour la poursuite d'études » (AEF n°248795 et AEF n°248808).

Lire la suiteLire la suite
Investissements d'avenir : l'appel à projets sur les formations innovantes sera lancé « dès la rentrée » (René Ricol)

« Nous allons lancer dès la rentrée un appel à projets sur les formations innovantes », déclare René Ricol, commissaire général à l'investissement, lors d'un déplacement à Rennes jeudi 28 juillet 2011, à l'occasion de l'installation du comité régional du programme des investissements d'avenir à la préfecture de la région Bretagne. « Cet appel à projets comprendra une ou deux vagues », indique-t-il, soulignant qu'il s'agit d'une « dimension qui a été un peu laissée de côté dans les labex (laboratoires d'excellence), IRT (instituts de recherche technologique), IHU (instituts hospitalo-universitaires)… »

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
Arrêté licence : la CPU, réservée sur le contrôle des connaissances, regrette que le projet oublie la licence professionnelle (D. Filâtre)
Lire la suite
« Nouvelle licence » : la CPU, « peu convaincue de la nécessité » d'un nouvel arrêté, présente ses observations sur les orientations du MESR

« Une véritable évolution de la licence suppose une refonte plus profonde de l'existant, qu'aucun arrêté sur la licence ne pourra traduire tant les domaines et les secteurs susceptibles d'évoluer sont divers et concernent l'ensemble de la politique de l'université et même du secondaire », affirme Louis Vogel, président de la CPU, dans un courrier envoyé à Valérie Pécresse le 28 juin 2011, qu'à AEF s'est procuré, à propos du projet de nouvel arrêté sur la licence dont les grandes orientations ont été présentées le 22 juin (AEF n°237893). La conférence prend acte de la décision de l'ancienne ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche de publier un nouveau texte, même si elle « peu convaincue » de sa « nécessité » et de son « opportunité ». « Dans le contexte nouveau créé par l'autonomie de nos établissements, il nous semble qu'il faut sortir des méthodes traditionnelles d'élaboration de textes réglementaires et tenir compte davantage des acteurs de terrain et des possibilités réelles d'évolution », explique la CPU.

Lire la suiteLire la suite