Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Jeunes diplômés : les relations entre « premier emploi et réseaux sociaux » en débat au « Café de l'avenir »

37 % des entreprises utilisent les réseaux sociaux pour recruter et 88 % des candidats regardent qui est le recruteur, mais seulement 3 % des emplois sont trouvés grâce à un réseau social : ce sont quelques-uns des chiffres avancés lors de la soirée organisée par l'association « Le café de l'avenir » (1) à l'occasion de son cinquième anniversaire lundi 26 septembre 2011, dans les locaux de Microsoft à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Environ 200 personnes - entreprises et jeunes diplômés - étaient présentes. Voici des échos du débat de cette soirée sur le thème « premier emploi et réseaux sociaux : à consommer… avec modération ? »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les jeunes diplômés critiquent les pratiques de recrutement (sondage OpinionWay pour « Le café de l'avenir »)

« Les jeunes diplômés se révèlent critiques à l'égard des pratiques de recrutement des entreprises », indique un sondage OpinionWay (1) réalisé pour Le Café de l'avenir (2), sondage qui sera commenté ce soir à l'occasion de la soirée-débat sur le thème « Un jeune diplômé sur trois est au chômage » à Paris (AEF n°256463). « Certes, 60 % [des jeunes diplômés] déclarent connaître les critères utilisés lors de l'embauche. Mais le processus de recrutement est vu par une grande majorité comme compliqué (82 %) et long (77 %). Une majorité juge également que le recrutement est in fine inefficace (60 %) et inéquitable (74 %). Enfin il n'est pas perçu comme permettant de donner sa chance à chacun (seulement 22 % le pensent). Les femmes sont systématiquement plus critiques à l'égard de ces procédures », indique aussi ce sondage.

Lire la suiteLire la suite
Jeunes diplômés : Les méthodes de recrutement doivent sortir des « cadres parfois rigides » (Françoise Lefèvre, Café de l'avenir)

Le « Café de l'avenir » organise une soirée-débat sur le thème « Un jeune diplômé sur trois est au chômage », le 15 novembre 2010 à la Comédie des Champs Élysées à Paris. Cette association a été créée en juin 2006 pour mettre en relation des « accompagnateurs » du monde de l'entreprise - cadres, DRH de grands groupes et chefs d'entreprise - et des jeunes diplômés à la recherche d'un premier emploi (AEF n°302975). Elle organise dans un café parisien, un lundi par mois, des entretiens d'une heure à l'issue desquels les accompagnateurs s'engagent à effectuer un suivi personnalisé des jeunes diplômés (1). Françoise Lefèvre, présidente de l'association, et Daniel Warnier, chargé de mission « veille environnement partenariats gestion des risques » à la délégation Île-de-France d'EDF et bénévole à l'association, reviennent sur les actions du « Café de l'avenir ».

Lire la suiteLire la suite