Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

L'un des « grands chantiers » de l'Aeres est celui de la notation des unités de recherche (Didier Houssin)

« L'Aeres [Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur] réfléchit à la question de la recherche clinique : il n'y a pas de raison qu'elle soit le parent pauvre de l'évaluation de la recherche. » C'est ce que déclare Didier Houssin, président de l'agence, jeudi 29 septembre 2011, lors d'une rencontre avec la presse. « Il faut arriver, dans les années qui viennent, à organiser une évaluation spécifique de cette recherche hospitalière si importante », ajoute-t-il. L'agence commence aussi à réfléchir aux « très grandes infrastructures de recherche internationales, qui posent la question de savoir comment les évaluer », ainsi qu'aux « nouveaux objets créés par le programme d'investissements d'avenir ». A priori, Didier Houssin pense qu' « un labex ou une unité de recherche, cela se ressemble », mais il estime que « l'Aeres peut aussi porter un regard sur l'impact des investissements d'avenir sur le système d'enseignement supérieur et de recherche dans son ensemble », pour savoir par exemple s'il aura joué son rôle d' « effet de levier » et d' « effet de locomotive » (AEF n°231585).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle 2012 : François Hollande souhaite une « évaluation » de l'ANR et de l'Aeres permettant d'en « redéfinir les missions »

François Hollande, candidat à la primaire socialiste, souhaite « mener, en liaison avec l'OPECST, une évaluation transparente et débattue politiquement de l'ANR, de l'Aeres, permettant de redéfinir les missions de ces deux instances et de redonner des initiatives aux organismes et au Parlement dans l'orientation des grands programmes stratégiques de recherche fondamentale comme orientée ». C'est ce qui ressort de son programme « enseignement supérieur et recherche », rédigé par Geneviève Fioraso, députée PS de l'Isère et le député de Meurthe-et-Moselle Jean-Yves Le Déaut. Les deux députés se sont appuyés sur un groupe de travail d'une « dizaine d'universitaires et chercheurs ». Le projet de François Hollande est structuré autour de deux axes : « démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur et multiplier par deux le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur en quinze ans » et « rétablir la confiance avec les chercheurs et les enseignants-chercheurs et assurer la reconnaissance internationale de l'université et de la recherche françaises ».

Lire la suiteLire la suite
Évaluation : des chercheurs demandent à Laurent Wauquiez de « reconsidérer les critères » employés par l'Aeres

Une quarantaine de chercheurs et d'enseignants-chercheurs (1) font circuler depuis vendredi 1er juillet 2011, pour signatures, une « lettre ouverte » qui devrait être adressée formellement à la mi-juillet 2011 à Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, pour lui demander « de bien vouloir reconsidérer les critères d'évaluation » utilisés par l'Aeres (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur). Tout au moins veulent-ils « attirer [son] attention sur quelques-uns des critères que l'Aeres a retenus pour procéder à l'évaluation de l'activité scientifique des équipes de recherche et des établissements universitaires ». Ils affirment en particulier avoir « constaté que ces critères aboutissaient à la dévalorisation des équipes et des établissements », et en concluent que ces critères « paraissent révéler une ignorance des réalités de la recherche ».

Lire la suiteLire la suite
Didier Houssin à la Mec : « L'Aeres devrait jouer un rôle important dans l'évaluation ex-post des bénéficiaires du grand emprunt »

« L'Aeres a eu un rôle indirect dans la phase d'évaluation ex-ante des projets du grand emprunt car les données d'évaluation de l'agence, sur les établissements et les unités de recherche, ont été mis à la disposition de ceux qui ont analysé les projets. » Ensuite, « on peut s'attendre à ce que l'agence joue un rôle important dans l'évaluation ex-post des bénéficiaires des investissements d'avenir, mais tout n'est pas encore calé avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le CGI. » C'est ce que déclare Didier Houssin, nouveau président de l'Aeres (AEF n°240890), lors de son audition à la Mec (mission d'évaluation et de contrôle) de l'Assemblée nationale, mardi 28 juin 2011. Les députés de la mission préparent un rapport sur les « financements extrabudgétaires de la recherche et de l'enseignement supérieur », autrement dit sur l'opération campus et les investissements d'avenir. Ce rapport sera rendu « probablement en septembre ou octobre ». La mission est présidée par Olivier Carré, député UMP du Loiret, et les rapporteurs sont Alain Claeys (SRC, Vienne), Jean-Pierre Gorges (UMP, Eure-et-Loir) et Pierre Lasbordes (UMP, Essonne).

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
PRES Bourgogne-Franche-Comté : des labex « pénalisés » par des évaluations de l'Aeres « déjà anciennes » (Sophie Béjean, présidente)
Lire la suite
La contractualisation de l'ANR « sera précédée d'une évaluation par l'Aeres qui engagera ses travaux début 2011 » (Valérie Pécresse)

La contractualisation entre l'ANR et l'État « était prématurée tant que la réforme du paysage institutionnel de la recherche n'était pas suffisamment engagée ». C'est ce qu'indique Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, dans sa réponse aux observations de la Cour des comptes sur l'ANR, jointe au rapport public annuel diffusé jeudi 17 février 2011 (AEF n°247929). S'étonnant de l'absence de contrat pluriannuel, les magistrats soulignent dans leur rapport que « la négociation d'un contrat d'objectifs avec l'État apparaît urgente », notamment parce que l'articulation de l'ANR est « à affiner avec les priorités stratégiques de l'État ». « Comme pour tous les opérateurs de recherche, cette contractualisation sera précédée d'une évaluation par l'Aeres qui engagera ses travaux début 2011 », répond Valérie Pécresse, ajoutant que « c'est sur la base des résultats de cette évaluation que s'engagera le dialogue contractuel avec l'ANR ».

Lire la suiteLire la suite