Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Vacances scolaires : l'Uni-Lycée « lance une chaîne de SMS pour lutter contre des rumeurs »

« L'Uni-Lycée a lancé aujourd'hui une chaîne de SMS pour lutter contre une rumeur qui s'est propagée en fin de semaine prétendant la suppression d'un mois des vacances d'été », fait savoir l'organisation lycéenne lundi 3 octobre 2011. Ainsi, « 3 500 'textos' ont aujourd'hui été envoyés par l'Uni ». « Depuis quelques jours, certains lycées sont mobilisés contre la réduction des vacances scolaires. Des manifestations d'une violence extrême ont éclaté, comme dans les Yvelines où plusieurs voitures ont été retournées par les manifestants (AEF n°231461) », rappelle l'Uni-Lycée.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 77 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Vacances scolaires : des rumeurs provoquent manifestations et blocages de lycées

« Il y a un certain nombre de rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux à propos d'une réduction des vacances scolaires », explique à AEF Christian Wassenberg, IA de l'Essonne, département concerné par « quelques barrages le jour de la grève », puis « quelques blocages » d'établissements « ponctuels ». Selon « la rumeur », les vacances scolaires seraient « réduites d'un mois ». « C'est une rumeur que nous démentirons à chaque fois qu'elle nous parviendra, auprès des parents et auprès des élèves », assure-t-il, tout en rappelant que « ce département n'est pas le seul concerné ». Sur Facebook, un groupe « contre la suppression d'un mois de vacances par M. Sarkozy » a été créé. Il rassemble 2 566 personnes.

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Rapport sur les rythmes scolaires : dix propositions et les premières mesures annoncées à l'automne

« Une réforme pérenne ne saurait être installée dans l'urgence, il faudra des étapes et une mise en œuvre progressive, voire des expérimentations », prévient le comité de pilotage sur les rythmes scolaires dans son rapport d'orientation intitulé « Des rythmes plus équilibrés pour la réussite de tous », remis à Luc Chatel lundi 4 juillet 2011. Installée le 7 juin 2010 par le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, la conférence nationale sur les rythmes scolaires a remis un « rapport de synthèse » des auditions, des débats en académies et des échanges sur internet le 25 janvier 2011 (AEF n°250042). Le ministre annonce ce lundi 4 juillet, poursuivre « l'objectif d'une réforme globale pour la rentrée 2013 ». Une « consultation des partenaires de l'école », « organisations syndicales, associations de parents d'élèves, représentants des collectivités et des professionnels des différents secteurs économiques concernés par cet enjeu », sera engagée « dès la prochaine rentrée scolaire, afin que les premières orientations puissent être annoncées à l'automne », annonce encore Luc Chatel.

Lire la suiteLire la suite
PRES « Hesam » : Valérie Pécresse salue le projet alliant SHS, sciences de l'ingénieur et culture mais suggère de trouver un autre nom

« Hesam, ce n'est pas vendeur ! S'il y a une critique que l'on peut adresser à votre PRES, c'est le nom », déclare Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, à l'occasion de la signature de la convention constitutive du troisième pôle de recherche et d'enseignement supérieur parisien, Hesam (Hautes Études - Sorbonne - Arts & Métiers), mardi 7 décembre 2010, tout en s'excusant de « mettre les pieds dans le plat ». « Il faut que l'on installe une image de marque mondiale. Hesam ne peut être qu'une étape intermédiaire, il faudra certainement rebaptiser votre PRES. Prenez tous le nom 'Sorbonne', 1, 2, 3… Je reviens d'Inde et je vais à Moscou, et je constate que nous avons un vrai déficit en termes de relations internationales. Il n'est en tout cas pas question pour moi que la marque Sorbonne soit accaparée par un seul PRES », poursuit la ministre, devant les représentants des douze établissements membres d'Hesam (1).

Lire la suiteLire la suite