Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Projet de 5e école vétérinaire en Lorraine : malgré le refus du ministère, « le match n'est pas fini » (Dominique Gros, maire de Metz)

« Le directeur de cabinet du ministre de l'Agriculture, [Jean-Marc Bournigal], nous a fait porter hier une réponse : cette réponse est non. Le ministère de l'Agriculture a sa feuille de route, qui consiste à dire : 'on ne change rien, et on réfléchit pour changer un jour' », regrette Dominique Gros, maire de Metz (PS), lors d'une conférence de presse portant sur le projet de création d'une 5e école vétérinaire française en Lorraine, vendredi 23 septembre 2011. « Il y a eu un veto sur l'école vétérinaire. Moi, je dis banco pour la suite, le match n'est pas fini », estime aussi le premier édile. Ce projet d'école vétérinaire « avec une formation différenciée, basée sur un système européen à bac + 5 », est préparé depuis plus de deux ans par les services de la ville et de la CA2M (Communauté d'agglomération de Metz-Métropole), dans le cadre de la reconversion de la « BA 128 » (base aérienne de Metz-Frescaty), entièrement libérée en juillet prochain par les militaires.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Études vétérinaires : un « comité à haut niveau » préconise 26 mesures pour moderniser la formation initiale vétérinaire en France

Le « comité à haut niveau » sur les études vétérinaires (1), installé en janvier 2011 par le MAAP (ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire) avec pour mission de « proposer des mesures précises et concrètes » de réforme de la formation vétérinaire en France, préconise 26 mesures dans le rapport qu'il a remis au ministre au début de l'été, et diffusé plus largement en septembre 2011. Ce groupe de travail devait travailler selon trois axes majeurs : « inscrire l'enseignement vétérinaire dans l'espace européen de l'enseignement supérieur », « moderniser le contenu de l'enseignement pour l'ouvrir à de nouvelles perspectives européennes » et « ouvrir davantage les écoles à l'international et assurer une plus grande diversité des recrutements ».

Lire la suiteLire la suite
Écoles vétérinaires : une lettre ouverte demande que les enseignants-chercheurs soient « partie prenante » de la réforme des cursus

« Nous exigeons d'être partie prenante et d'être étroitement associés à toute réflexion ou décision par le biais de représentants enseignants-chercheurs en nombre suffisant » au sein du comité chargé de faire des propositions de réforme du cursus vétérinaire. C'est ce qu'indique une lettre ouverte à Marion Zalay, directrice générale de l'enseignement et de la recherche au ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du Territoire, datée du mercredi 23 février 2011, et approuvée par des assemblées générales d'enseignants-chercheurs des écoles nationales vétérinaires (Lyon, Nantes, Toulouse, Maisons-Alfort) le 17 ou 18 février. Ce comité est chargé de réfléchir aux moyens d'harmoniser le cursus vétérinaire français au niveau européen, la profession vétérinaire étant réglementée par une directive européenne. A l'heure actuelle, les classes préparatoires vétérinaires ne sont pas considérées comme une partie intégrante de la formation vétérinaire par la Commission européenne.

Lire la suiteLire la suite
Lorraine : Nicolas Sarkozy annonce « 20 millions d'euros de plus pour les grands projets universitaires »

« Nous allons faire un effort additionnel de 20 millions d'euros en faveur des grands projets universitaires [lorrains] », promet Nicolas Sarkozy, jeudi 8 octobre à Woippy (Moselle). Cette annonce, prononcée devant une assemblée de 1 700 personnes (élus, entrepreneurs, etc.), fait partie d'une série de mesures de compensation au redéploiement des armées lorraines (7 073 départs de militaires prévus dans ce département lorrain). Le renforcement des capacités universitaires est l'un des axes préconisés par la préfet Blanc, chargé d'une mission d'attractivité « Grand Nord-Est » suite à l'annonce des restructurations militaires en juillet 2008.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
L'École vétérinaire d'Alfort lance une opération immobilière de 150 millions d'euros
Lire la suite
L'école vétérinaire d'Alfort confrontée à des difficultés financières

"La situation financière de l'Enva (École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort) n'est pas bonne." Elle dispose d'un fonds de roulement "de moins de 30 jours" qui ne lui permet pas "de faire face aux besoins indispensables et aux risques d'accident". C'est le constat de Jean-Paul Mialot, nouveau directeur de l'Enva (L'AEF n°325599), dans un document qui synthétise son projet pour l'école pour 2012. Il reconnaît qu'un redressement a débuté depuis 2006, mais la situation reste "tendue", avec un "souci de gestion insuffisant" et un budget mal accepté. Pour l'exercice 2008, les 1,7 million d'euros d'investissement accordés par le ministère "restent insuffisants par rapport aux besoins exprimés", estime Jean-Paul Mialot.

Lire la suiteLire la suite