Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Travail des étudiants étrangers : un collectif d'étudiants recense les cas de refus de délivrance du « changement de statut »

Le « collectif des étudiants étrangers en CDS (changement de statut) », dit aussi « collectif du 31-mai », recense à ce jour « une trentaine de cas de refus de changement de statut par les préfectures et plus de 200 cas de diplômés en attente de réponse depuis plus de trois mois », indique à AEF l'une de ses porte-parole, Fatma Chouaieb, diplômée d'HEC, mardi 4 octobre 2011. « Avant la circulaire Guéant du 31 mai 2011 (AEF n°233372), cette démarche administrative, qui permet de passer du statut d'étudiant à celui de salarié au moment de la signature d'un contrat de travail, prenait entre trois semaines et un mois. Aujourd'hui, cela peut aller jusqu'à cinq mois, et les refus s'accélèrent depuis une semaine », explique Fatma Chouaieb, qui estime que « la circulaire est un mot d'ordre pour dissuader les diplômés étrangers de rester en France ». « Face à cette politique du chiffre, nous essayons nous aussi d'obtenir des chiffres sur le nombre de diplômés concernés pour constater l'étendue des dégâts. Nous voulons interpeller le gouvernement sur la situation, lui demander les vraies raisons de cette politique et obtenir le retrait de la circulaire, qui va à l'encontre des intérêts de l'enseignement supérieur français ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Travail des étudiants étrangers : Valérie Pécresse demande à Claude Guéant de la « tenir informée » des consignes transmises aux préfets

« Je vous serais reconnaissante de me tenir informée des consignes qui pourraient être transmises aux préfets pour une application de [la] circulaire [du 31 mai dernier] conforme à la lettre et à l'esprit de notre stratégie d'attractivité universitaire de la France », écrit Valérie Pécresse, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État, dans une lettre adressée à Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, dans la semaine du 26 septembre 2011. Dans ce courrier, dont AEF s'est procuré une copie, la ministre fait référence à « l'application qui semble faite de la circulaire du 31 mai dernier » aux « étudiants étrangers non ressortissants de l'UE et diplômés de grandes écoles françaises qui souhaitent travailler dans notre pays » et qui se voient délivrer un refus d'autorisation. « Ce qui devrait être en droit l'exception, serait donc en train de devenir la règle », note-t-elle.

Lire la suiteLire la suite
La CGE s'inquiète d'une « interprétation très stricte » des textes relatifs au travail des immigrés, notamment des diplômés de master

« Il est important de faire remonter au niveau national tous les cas où vous estimeriez que les autorités administratives ont pris des décisions peu compatibles avec la loi du 24 juillet 2006 et son article 7, qui traite de la possibilité pour un étranger, dès lors qu'il a fait des études de master en France, de rester sur le sol français pour un premier emploi. Nous les rassemblerons pour évoquer la situation avec les responsables publics », écrit Pierre Tapie, président de la CGE (Conférence des grandes écoles), dans un courriel adressé à la veille de la rentrée aux adhérents de la CGE, et dont la teneur a été révélée par « Challenges », mercredi 7 septembre 2011. Dans ce message, qu'AEF s'est procuré, Pierre Tapie explique qu'il avait, conjointement avec Maurice Lévy, président de l'Afep (Association française des entreprises privées), adressé un courrier aux ministres de l'Intérieur et du Travail au mois de juillet pour « leur dire leur préoccupation » quant à la circulaire envoyée en mai aux préfets leur demandant « une interprétation très stricte des lois et décrets relatives au travail de la main d'oeuvre immigrée, et notamment des étudiants de niveau master qui souhaitent poursuivre leur formation par un premier poste en France ».

Lire la suiteLire la suite