Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°230789

Le CNEI propose un « plan de développement de l'insertion en cinq ans » pour atteindre 150 000 emplois dans le secteur d'ici 2016

Le CNEI (Comité national des entreprises d'insertion) propose, dans un dossier rendu public lundi 10 octobre 2011, un « plan de développement en cinq ans » du secteur de l'insertion, visant à atteindre les 150 000 personnes embauchées par les entreprises d'insertion d'ici 2016. Ce plan, présenté en amont de l'université d'automne du CNEI qui se tiendra les 2 et 3 novembre prochains à Lyon, vise à « sortir l'insertion de la marge » et à lui donner « un réel impact contre l'exclusion ». Il se fonde sur « un véritable partenariat entre acteurs publics et privés regroupés en GIP (groupement d'intérêt public), fer de lance d'une véritable action concertée », indique le CNEI. Le Comité estime que la création d'un GIP pour piloter un plan de développement de l'insertion permettrait d' « associer l'ensemble des parties prenantes de la cohésion sociale (Europe, État, collectivités, partenaires sociaux et entreprises) pour élaborer une politique performante d'insertion et mettre en place un pilotage dynamique et efficace ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Contrats aidés : le PLF 2012 pérennise le taux de prise en charge par l'État de 105 % dans les ateliers et chantiers d'insertion

Un article du PLF (projet de loi de finances) pour 2012, qui a été présenté en Conseil des ministres le 28 septembre 2011 et dont l'examen à l'Assemblée nationale commencera le 18 octobre (AEF n°231761), prévoit de pérenniser les taux de prise en charge majorés pour les contrats aidés signés dans les ACI (ateliers et chantiers d'insertion). L'article 62, baptisé « adaptation des dispositions relatives au financement du CUI (contrat unique d'insertion) pour les ateliers et chantiers d'insertion », permet aux ACI recrutant des personnes en contrats aidés de bénéficier d'un taux de prise en charge par l'État pouvant aller jusqu'à 105 % du Smic, contre 95 % maximum pour le reste des contrats aidés.

Lire la suiteLire la suite

Politiques de l’emploi

Aperçu de la dépêche Aperçu
Insertion par l'activité économique : le secteur est « sous-financé » et « arrive aujourd'hui à la fin d'un système » (Olivier Dupuis, CNEI)
Lire la suite
Insertion par l'activité économique : « Il faut mettre la notion de performance au coeur du secteur » (Xavier Bertrand)

« Il faut mettre la notion de performance au coeur de l'insertion par l'activité économique. La performance n'est pas un gros mot, on peut aussi parler d'efficacité », déclare Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, jeudi 26 mai 2011 en ouverture d'un colloque organisé pour les vingt ans du CNIAE (Conseil national de l'insertion par l'activité économique) à l'Assemblée nationale. Le ministre a présenté à cette occasion des « pistes de travail » pour faire avancer les discussions sur la réforme du financement de l'IAE (insertion par l'activité économique), qui sont engagés depuis deux ans entre l'État et les représentants du secteur. L'un des objectifs affichés par le gouvernement est de mieux évaluer les résultats obtenus par les structures en fonction des moyens mobilisés sur des fonds publics. Des décisions pourraient être arrêtées en la matière d'ici fin 2011, pour une réforme en 2012. L'objectif final est « d'aboutir à un mode de financement plus lisible et qui sécurise les structures (…). Les travaux sont menés depuis deux ans, ce qui montre bien que ce n'est pas facile », souligne Xavier Bertrand.

Lire la suiteLire la suite
« Les outils de l'insertion par l'activité économique ne sont pas assez soutenus » (réseaux de l'IAE)

« Alors que l'on comptabilise aujourd'hui 4,3 millions de chômeurs, il est tout aussi évident que l'ensemble des outils de l'IAE (Insertion par l'activité économique) - soit les EI (entreprises d'insertion), les AI (associations intermédiaires), les ETTI (entreprises de travail temporaire d'insertion), les GEIQ (groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification) et les ACI (ateliers et chantiers d'insertion) - ne sont pas, du fait de la rigueur budgétaire, soutenus à la hauteur des besoins et de leur capacité d'agir sur les territoires au bénéfice des personnes les plus éloignées de l'emploi. » C'est ce qu'estime un communiqué diffusé par les principaux réseaux nationaux du secteur de l'IAE (1), diffusé mardi 8 février 2011.

Lire la suiteLire la suite
Insertion par l'activité économique : quatre réseaux interpellent les pouvoirs publics pour obtenir de nouveaux financements

« C'est simple. Dans le cadre des débats budgétaires, les élus devront choisir : soit ils considèrent que la cohésion sociale est importante et il faut donc trouver de nouveaux financements pour l'IAE (Insertion par l'activité économique), soit, ce n'est pas le cas et il faut s'attendre à la disparition rapide de nombreuses structures », indique Claudie Buisson, secrétaire générale du CNEI (Comité national des entreprises d'insertion). Avec la fédération Coorace, Chantier école et la Fnars (Fédération nationale des association d'accueil et de réinsertion sociale), le CNEI demande « un arbitrage politique autre que le rationnement des activités d'insertion en 2011 ». Pour ce faire, mi juillet 2010 lors du dernier CNIAE (Conseil national de l'insertion par l'activité économique), les quatre réseaux ont remis au gouvernement « une déclaration commune » pour signifier que « les activités d'insertion par l'activité économique sont plus que jamais indispensables pour éviter la disqualification définitive d'une partie des demandeurs d'emploi et la relégation accrue des personnes en situation d'exclusion ».

Lire la suiteLire la suite