Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Europol et Interpol étendent leur collaboration pour lutter contre le crime organisé

« Interpol et Europol étendent leur collaboration étroite contre la criminalité transnationale organisée », annoncent les deux organismes internationaux, mercredi 12 octobre. Cette déclaration fait suite à un accord trouvé la veille : Interpol et Europol vont établir entre eux une ligne de communication sécurisée et approuvent un plan d'action opérationnel dans les domaines clés de la sécurité. Le protocole d'entente a été signé par Ronald K. Noble, secrétaire général d'Interpol et Rob Wainwright, directeur d'Europol.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Une ordonnance détaille la « simplification de l'échange d'information » entre les services répressifs des États de l'Union européenne

Une ordonnance du 8 septembre 2011 précise la nouvelle procédure pour échanger des informations avec les services répressifs des autres pays membres de l'Union Européenne. Elle transpose la décision-cadre 2006/960/JAI. Le « principe de base [de la décision-cadre] est la communication d'informations entre services compétents, en tant que de besoin, dans des délais beaucoup plus courts que ceux actuellement pratiqués : huit heures pour le cas des demandes urgentes, une semaine pour le cas des demandes non urgentes pouvant être satisfaites par des informations directement accessibles et quatorze jours dans tous les autres cas », note le rapport au président de la République, qui accompagne l'ordonnance.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
William Elliott nommé représentant spécial d'Interpol aux Nations-Unies pour renforcer la coopération en matière de terrorisme
Lire la suite
G8 : Interpol a un « rôle clé en tant que plate-forme mondiale d'échanges de renseignements » pour contrer le trafic de cocaïne (Ronald Noble)

Interpol a un « rôle clé » dans la lutte contre le trafic de cocaïne transatlantique, « en tant que plate-forme globale d'échanges de renseignements », annonce Ronald Noble, secrétaire général d'Interpol, mardi 10 mai, dans le cadre de la conférence organisée par la présidence française du G8 (AEF Sécurité globale n°241442). Il plaide pour une « nouvelle approche de la coopération mondiale » dans ce domaine et souligne « la nécessité d'améliorer le partage de renseignements et la coopération des services répressifs ». Interpol peut « faciliter l'accès aux informations importantes via ses outils et services », ajoute-t-il. La réunion, organisée à Paris, réunit les membres du G8 et les pays concernés par le trafic de cocaïne. Des organisations internationales ou régionales sont également présentes, comme Interpol, l'ONUDC ou l'Union Européenne. Le secrétaire général d'Interpol a aussi rencontré le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, en marge de la réunion.

Lire la suiteLire la suite
Crime organisé : les groupes diversifient leurs activités et se servent des nouvelles technologies (rapport Europol)

Le crime organisé est en mutation et devient de « plus en plus varié, dans ses méthodes, ses structures ou son impact sur la société », affirme Europol dans l'OCTA (Organised Crime Threat Assessment) 2011, dévoilé mercredi 4 mai 2011. Ce rapport, publié un an sur deux, est réalisé à partir des informations des forces de police. Il a pour objectif d'aider les dirigeants à établir des priorités dans la lutte contre le crime organisé. Le « nouveau paysage criminel », dépeint dans le rapport, est marqué par des groupes plus mobiles et plus flexibles. Ils investissent différents territoires et types de criminalité, aidés par un usage illicite d'internet.

Lire la suiteLire la suite